Analyse du film SPECTRE et explication de la fin : un James Bond ultra-référencé ?

007 SPECTRE, un film bancal !

En lui-même, 007 SPECTRE contient plusieurs incohérences - ou plutôt d'énormes facilités scénaristiques. Cela démarre bien sûr avec la base secrète de Blofeld qui explose sans pour autant remettre en cause un plan diabolique toujours viable quelques jours plus tard. Les plus geek d'entre nous fantasmerons sur le fait que son infrastructure était déjà en cloud 😀

SPECTRE_007_LEA_SEYDOUXEnsuite, peut-on vraiment penser que les services de renseignement les plus affûtés de l'univers n'aient jamais pu mettre un visage sur Ernst Stavro Blofeld alias Franz Oberhauser ? Le chef de l'organisation clandestine la plus puissante du monde se paie quand même le luxe de réunions avec pas moins d'une centaine de personnes... Rien de mieux pour garantir la sécurité de son identité vous ne trouvez pas ? Surtout qu'il suffit de récupérer une bague pour rentrer dans le meeting. Certains diront que tout était planifié par Hanz Oberhauser, hmmm ok...

Devons-nous réellement parler de la James Bond Girl - Léa Seydoux - qui tombe follement amoureuse de l'homme qui est en grande partie responsable de la mort de son père ? Non, dissertons plutôt sur l'inutile scène de torture que Blofeld inflige à Daniel Craig. Alors qu'il annonce son plan machiavélique qui vise à "tuer" tous les souvenirs de James Bond, il commence à forer dans le cerveau de 007. Mais même en faisant deux trous à l'aide d'une machine extrêmement sophistiquée, il n'inflige pas même un dégât. Seule une petite goutte de sang sera visible. Plus qu'une incohérence, c'est carrément une scène ratée qui fait perdre de la crédibilité à Blofeld...

Qui s’inscrit dans une saga, mais avec quelques soucis...

La plus grande surprise était donc le retour de Blofeld, ou plutôt son "apparition". Il est un personnage (présent ou non à l'écran) de pas moins de huit des films de l'agent 007 : Bons Baisers de Russie / Opération Tonnerre / On ne vit que deux fois / Au service secret de Sa Majesté / Les diamants sont éternels / Rien que pour vos yeux / Jamais plus jamais, et bien sûr, 007 SPECTRE. On pourrait aussi donc compter Casino Royale, Quantum of Solace et Skyfall aux états de services de Blofeld, mais il n'est pas nommé spécifiquement...

En commençant à comparer les anciens films et donc les apparitions de Blofeld, la saga n'a plus du tout de cohérence avec ce que propose 007 SPECTRE.

SPECTRE_007_LEA_SEYDOUX_BLOFELDPremièrement, Blofeld ne semblait pas connaitre James Bond aussi personnellement dans les précédents films... ou alors prétendait-il ? Toujours en jouant du registre de faire souffrir Bond ? Si l'on pose un regard sur la "nouvelle chronologie logique" des James Bond, la quadrilogie Casino Royale, Quantum of Solace, Skyfall et 007 SPECTRE est à voir comme les débuts de l'agent secret. Les films de James Bond depuis Docteur No jusqu'au 20ème opus (Meurs un autre jour) sont donc à considérer comme des "suites" de ce reboot. Le souci est que le lien entre Bond est Blofeld n'était pas aussi fort avant. Peut-on imaginer que cette histoire de famille va mourir tout doucement dans les futurs films ?

La chronologie logique Blofeld donnerait, en classant les numéros des films : 21 / 22 / 23 / 24 / 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 / 15 / 16 / 17 / 18 / 19 / 20. N'oublions pas que Blofeld est laissé pour mort lors d'une séquence finale de Rien que pour vos yeux, 12ème James Bond.

Deuxièmement, les personnages de l'entourage de Bond ont été modernisés. comme si on repartait de zéro. Moneypenny n'a plus rien à voir avec la secrétaire cruche du MI6 qu'elle était. Dans une logique de reboot, il faudra donc faire abstraction de ces précédentes "visions" caricaturales des personnages.

judi_dench_m_james_bondMais le personnage qui pose le plus de problèmes à cette vue chronologie des histoires de James Bond est certainement M. Depuis GoldenEye, c'est Judi Dench qui incarne le rôle, jusque sa tragique fin dans Skyfall. Ce personnage vient chambouler l'ordre logique des Bond. La chronologie logique de M donnerait, en classant les numéros des films : 21 / 17 / 18 / 19 / 20 / 22 / 23 / 24 / 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 / 15 / 16 (Permis de tuer). Finalement, les opus 17 à 20 pourraient avoir lieu n'importe quand après Casino Royale et avant 007 SPECTRE, tout en respectant bien les zones d'ombres quant aux activités officielles et officieuses de James.

Mais au delà des acteurs, peut-on délirer sur le thème d'un 007 James Bond / Q / M / Moneypenny qui sont en fait des noms de code et personnages interchangeables ? C'est déjà en partie le cas et cela justifie le changement de visage de Bond, l'histoire de M de Skyfall etc... mais qui pose toujours un problème sur Blofeld qui reste un méchant unique.

007 SPECTRE : explication de la fin du film

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

1 2 3 4 5 6

5 comments

  1. Ytterbium 5 janvier, 2016 at 16:05

    Aux dernières nouvelles, Tanger n’est pas vraiment en Tunisie, et aucun film n’a été tourné là bas.

    L’ouverture fait davantage référence au prégénérique de Vivre et laisser mourir et à la cérémonie vaudou à la fin du film, deux moments qui figurent parmi les préférés du réalisateur Sam Mendes et Daniel Craig.

Leave a reply