Seul sur Mars : explications, analyses et incohérences

A chaque nouveau film de Science Fiction, la communauté scientifique s'excite pour donner un ou plusieurs avis sur le "réalisme scientifique". Avec Interstellar ou encore Prometheus, nous nous étions régalés ! Ridley Scott revient avec Seul sur Mars, une histoire de survie sur une planète hostile...

Nous vous proposons la lecture de ce dossier pour mieux comprendre ce qui arrive à notre cher Mark Watney (Matt Damon) et s'il avait réellement pu survivre dans des conditions plus "réalistes".

N'hésitez pas à lire notre critique du film si vous ne voulez pas être spoilé ! Ou encore lire Seul sur Mars en livre avant de vous lancer dans une analyse du film 🙂

Attention : dossier 100% spoiler !

 

Petite interlude XKCD avant d'entrer dans le vif du sujet

Lire la suite : Un film en partie réaliste

1 2 3 4

2 comments

  1. Maryeuh 4 juin, 2017 at 11:03

    LISEZ LE LIVRE !!!!!!!!! beaucop mieux que le film !! Je l’ai lu 3 fois de suite!

  2. Scorpius 11 mars, 2018 at 14:46

    Le film est truffé d’incoherences. On passe sur le sang coagulé qui rend la combinaison étanche (Je vous laisse faire le test).
    La ou ca devient vraiment casse-gueule, c’est l’envoi de matériel en avance de matériel (le véhicule d’ascension martienne, le VAM).
    Sachant que la mission Ares 3 est avorté du au risque que le VAM bascule à cause de la tempête, on envoie le VAM d’Ares 4 plus d’1 an en avance en espérant qu’il n’y ai pas la moindre tempête ?
    Ayant visionné plusieurs documentaires sur la planète et son climat, je ne miserais pas sur une année de beau temps, et je ne pense pas que la NASA planifirai l’envoi de matériel même 6 mois à l’avance dans ces conditions.

Laisser un commentaire