Paranoïa / Unsane : Explications du film et de sa fin

David est-il présent ?

S’il y a bien une question qui détermine tout le film, c’est la présence ou non de David dans l’hôpital. Est-il vraiment là ou bien n’est ce qu’un délire psychotique de Sawyer ? Tout n’est-il qu’illusions ? Qu’est ce qu’il y a dans la boite ? Est-ce que la toupie tombe ? J’en conviens, on s’éloigne du sujet, mais pendant un bon moment la question de la réalité de David pose question et pourrait presque rentrer au panthéon des interrogations du cinéma.

S’il apparait à la fin que David est bien réel, plusieurs points nous poussent malgré tout à douter de son existence. A commencer par sa propre présence dans l’hôpital. Il parait en effet très étonnant que la deuxième nuit de Sawyer dans l’hôpital il soit déjà présent. En effet, en toute logique il ne pouvait deviner qu’elle allait se faire interner dans l’hôpital, car même elle ne l’avait pas prévu. En apprenant ceci, il aurait donc tué puis pris l’identité de George Shaw, postulé dans l’hôpital puis accepté, recevant automatiquement accès à toutes les parties de l’hôpital et tous les médicaments ? On en conviendra, cela est hautement improbable.

On se demande donc si David n’est pas qu’une hallucination de Sawyer, qui le voit de partout et en reste traumatisée. Après tout le film est tourné d’après son point de vue, et plusieurs fois elle pense voir David alors que ce n’est pas le cas, comme la première nuit où elle va frapper l’infirmier. Sous stress intense, sa tête lui joue des tours, et comme elle le dit elle-même lors de son rendez-vous avec la thérapeute, « rationnellement je sais que c’est mon imagination mais je suis seule dans une grande ville et je ne me sens jamais en sécurité ».

Le problème de cette argumentation, c’est qu’elle serait parfaite si jamais on ne se plaçait que du point de vue de Sawyer – de même que dans Fight Club seul le narrateur voyait Tyler Durden – tout le temps. Or ce n’est pas le cas. On le voit qui se rend dans le motel de la mère, et le corps de George Shaw est bien retrouvé. De plus, Nate est effectivement tué par David. Ainsi, son existence ne fait aucun doute de ce côté-là. Si l’on peut douter de la mort de la mère, tout le reste est bien réel.

Alors pourquoi ce problème sur la présence qui semble bien trop rapide de David dans l’hôpital juste après l’internement de Sawyer ? Soit il est très fort, soit il s’agit d’un problème ou d’une facilité d’écriture pour nous pousser à douter de sa présence au début et de la santé mentale de Sawyer. Il existe cependant une autre possibilité : l’hôpital est très négligent. Cela n’expliquerait pas tout, mais une partie du problème en tout cas. L’hôpital n’est en effet pas le meilleur du monde. Cependant, est-il vraiment si horrible que cela ?

1 2 3 4 5

2 comments

  1. FR3D 23 juin, 2020 at 12:15

    Sur la supposée folie de Sawyer : Nate le dit clairement, Sawyer “appartient à l’autre catégorie” c’est à dire les gens saint d’esprit enfermés pour frauder leur assurance. Nate étant lui-même parfaitement sain d’esprit son jugement est pleinement recevable.

    Par contre, le point qui m’a fait venir sur ce site c’est un détail que vous n’abordez pas. A la fin Sawyer vire une collègue non sans une pointe de sadisme et dit ceci d’un ton glacial et détaché : “J’aime manipuler les gens”. Cette phrase, de mon point de vue, remet en cause ce qu’on a vu dans le film. Sawyer est alors peut-être malade (de plus le film s’appelle Unsane en VO, terme à la signification assez large permettant à Sawyer de souffrir d’une pathologie autre que la paranoïa proposé par le titre VF). A cet instant du film on peut considérer que Sawyer est une psychopathes au sens clinique du terme et qu’elle a manipuler tout le monde jusqu’au spectateur que nous sommes.

Leave a reply