Paranoïa / Unsane : Explications du film et de sa fin

Steven Soderbergh est de retour avec Paranoïa, un thriller psychologique qui posent beaucoup de questions et laisse de nombreux doutes. Expliquons donc le film et sa fin pour tout comprendre.

Steven Soderbergh est de retour au cinéma ! Le réalisateur lui avait dit adieu il y a quelques années, mais après Logan Lucky, c’est avec Paranoïa - présenté en avant première au Champs Elysées Film Festival - qu’il revient nous troubler et nous questionner. Parce qu’à la même manière d’un Cure for Life ou d'un Shutter Island, on ne sait ce qui est vrai et ce qui est faux dans cette histoire, on ne sait que et qui croire. Du moins pendant une bonne partie du film, où le doute est constant.

Dans Paranoïa (Unsane en VO), on suit Sawyer (Claire Foy), une femme souffrant de traumatisme psychologique suite à un harcelement et qui se retrouve enfermée de force dans un hôpital psychiatrique. Problème supplémentaire, elle reconnait l'homme qui l'avait harcelé et qu’elle avait fui sous les traits d’un infirmier. Est-elle vraiment folle ou bien est-il revenu pour la hanter ?

Il s’agit là d’un pitch de base très prometteur et qui laisse le doute pendant très longtemps sur la réalité des choses. Même à la fin, il sera compliqué pour certains d’être convaincus en ce qui concerne l’état mental de Sawyer et les évènements qui se sont passés dans Paranoïa.

D’autant que la réalisation n’aide pas à s’y retrouver et accentue beaucoup la suspicion et le doute. Très porteuse de sens dans chacun de ces choix, la mise en scène de Steven Soderbergh prouve encore une fois son talent.

En revanche si effectivement le réalisateur est de retour, il ne faut pas compter sur lui pour tourner un film en conditions classiques. Il lui faut du challenge, du défi ! Alors le meilleur matériel d’Hollywood, non merci. A la place, c’est en utilisant un IPhone 7 et une application à 17 euros qu’il a tourné son nouveau film. Pour qu’elle résultat ? La qualité d’image est très bonne et comparable à de nombreuses autres productions, et la taille de la caméra permet de faciliter certains plans offrant des cadrages intéressants favorisant l’incertitude.

Au final, on ressort de ce film avec quelques questions, pas mal de doute, et même si l’on a des certitudes, il peut être mieux de les éprouver quelque peu. En effet beaucoup d’éléments peuvent mettre le doute sur la réalité de ce que l’on voit et sur la fin du film. Entre l’existence de David ou sa fantasmagorie par Sawyer et la réalité de son internement ou l’abus de l’hôpital, il y a beaucoup de points à régler. Nous allons donc aborder chacun d’eux et y apporter une explication pour trouver une réponse sur la folie ou non de Sawyer.

Sommaire

Page 2 : David est-il présent ?

Page 3 : L’hôpital est-il vraiment criminel ?  

Page 4 : Explication de la fin du film

Page 5 : Sawyer est-elle folle ?

Commençons donc tout de suite avec le point primordial de Paranoïa : la réalité de David ou non.

1 2 3 4 5

2 comments

  1. FR3D 23 juin, 2020 at 12:15

    Sur la supposée folie de Sawyer : Nate le dit clairement, Sawyer “appartient à l’autre catégorie” c’est à dire les gens saint d’esprit enfermés pour frauder leur assurance. Nate étant lui-même parfaitement sain d’esprit son jugement est pleinement recevable.

    Par contre, le point qui m’a fait venir sur ce site c’est un détail que vous n’abordez pas. A la fin Sawyer vire une collègue non sans une pointe de sadisme et dit ceci d’un ton glacial et détaché : “J’aime manipuler les gens”. Cette phrase, de mon point de vue, remet en cause ce qu’on a vu dans le film. Sawyer est alors peut-être malade (de plus le film s’appelle Unsane en VO, terme à la signification assez large permettant à Sawyer de souffrir d’une pathologie autre que la paranoïa proposé par le titre VF). A cet instant du film on peut considérer que Sawyer est une psychopathes au sens clinique du terme et qu’elle a manipuler tout le monde jusqu’au spectateur que nous sommes.

Leave a reply