It Follows : Explication du film et de la fin

Explications de la fin d’It Follows

Tout semblait être réglé pour Jay et ses amis. Après leur « plan » – si tant est que l’on puisse appeler cela comme ça – la chose était morte. Paul avait réussi à la tuer dans un tir fabuleux sans voir la cible et sans toucher son amie, mais les voilà désormais tranquilles et débarrassés du monstre. Si l’on pouvait douter que cela soit bien le cas – dans chaque film d’horreur on n’est jamais entièrement sûr qu’un monstre ou tueur psychopathe soit enfin occis avant la fin – Jay voit la piscine se remplir, s’infuser et se diluer du sang de la chose. Vu la quantité faramineuse – doit on y voir une sorte de parallèle entre des menstruations saines suite à la fin d’une infection sexuelle ? – il n’y a que peu de doutes concernant le sort de la créature. C’est du moins ce que l’on pouvait penser, et comme les personnages, nous nous trompions.

Après que tout soit réglé pour Jay, Paul et elle couchent ensemble. Aucun des deux ne semble voir de différences ou sentir quelque chose – concernant la créature bien sûr – et ils sont donc rassurés. Du moins, en apparence, car Paul semble ne pas vouloir courir de risques. En effet, on comprend dans un plan rapide qu’il se dirige voir des prostituées. Il préfère en effet la jouer sûr, et utilise ce qui semble être la méthode la plus facile pour se débarrasser de cette potentielle cible dans le dos. D’autant plus que la personne qu’il va voir pourra elle-même refiler la malédiction rapidement à quelqu’un d’autre.

Le jeune homme a très bien fait de se prémunir ! Si jusque-là on ne semble pas voir de problèmes, il va falloir attendre, comme souvent, la fin du film pour avoir la révélation : le monstre est toujours en vie. Comment ? Pourquoi ? Aucune idée. Il n’est surement pas si facile de tuer une créature de la sorte à coups de révolver – demandez à Sam et Dean. Mais toujours est-il que la chose est en vie, et, pire, après Paul et Jay.

Comment peut-on savoir ça avec certitude ? Dans la dernière scène du film, Jay et Paul marchent dans une rue, main dans la main. On les voit de face, et personne ne se trouve derrière eux. Le plan change, et quand on est à nouveau sur eux, d’un coup il y a quelqu’un derrière qui les suit en marchant lentement, apparu de nulle part. On pourrait croire à une coïncidence, mais mettre ceci à la fin d’un film de ce type n’est pas sans raison. Ainsi, ce n’est toujours pas fini pour Paul et Jay, qui vont devoir faire face au monstre, et sans doute en mourir si ce dernier est bel et bien immortel. Ceci veut aussi évidemment dire que la prostituée et son client sont morts.

La fait que la chose ait survécu peut signifier plusieurs choses avec les analyses et interprétations présentées plus tôt. La honte qui ne part pas, le jugement qui reste, même si c’est en retrait, la peur et la colère du viol toujours dans un coin de notre tête… Ceci n’est pas mis là dans le but de faire peur. C’est pour continuer ce que veut dire le film : un problème n’est jamais fini, et il peut toujours resurgir.

1 2

Laisser un commentaire