Critique de Batman #1 de Scott Snyder et Greg Capullo

On continue notre promenade dans le renouveau des héros de DC Comics avec ce Batman #1.
Une fois n'est pas coutume, DC a très bien compris combien Batman était important pour la maison d'édition (il suffit de voir le buzz autour du tournage de The Dark Knight Rises). Batman est donc gratifié d'un nombre de séries hallucinant entre JLA, JLA International, Detective Comics, Batman & Robin, et évidemment cette série régulière Batman.
Cette dernière est d'ailleurs plutôt réussie, sans atteindre le niveau de Detective Comics. Cependant, elle se suit très bien, est vraiment centrée sur notre chevalier noir.
Dès le début, on se dit que quelque chose ne va pas dans la vie de Gotham (non, je ne vous spoilerais pas). Et la suite ne fait que le confirmer, avec un final qui ne fait que donner envie de lire la suite (comme dans Action Comics ou Detective Comics). Cependant, celui de ce Batman est certainement le plus efficace, rappelant les heures noires d'Identity Crisis.
Batman_1_et_Dick_Grayson
Vous l'aurez compris, le scénario tourne donc très bien, avec un dessin honnête qui ne déroge pas aux normes actuelles. Celui-ci, ni surprenant, ni bon ni mauvais, il sert de trame au scénario, définitivement devant en terme de qualité.
Bref, encore un bon cru pour ce reboot DC, pourvu que ça dure (ce qui sera complexe en continuant d'avoir autant de spin-off autour de  Batman...)

1 comment

  1. cdc 24 mars, 2012 at 18:44

    merci pour la critique. C’est un comic qui me tenterait bien 🙂 peut-on espérer une sortie française d’ici peu ?

Laisser un commentaire