Critique L'Odyssée de Pi d'Ang Lee

L'odyssée de Pi est un livre au succès tant commercial que critique. Les producteurs hollywoodiens ont donc vite mis la main dessus. Tour à tour, M. Night Shyamalan et Jean Pierre Jeunet s'y sont cassé les dents. C'est finalement Ang Lee qui a mis en image le roman. Une adaptation réussie ?

Synopsis

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.

Critique L’odyssée de Pi

Adapter l'odyssée de Pi était un pari très risqué. Aussi bien visuellement que narrativement. Et Ang Lee assure sur les deux plans.

Tout d'abord visuellement, le cinéaste Taiwan nous offre un film somptueux. Jamais imaginées pour être réalistes, les séquences, qu'elles s'attardent sur l'enfance du personnage de Pi ou sur son périple dans l'océan indien, ont toute un coté féerique. On est embarqué dans un univers incroyable. Plusieurs plans sont irréels mais absolument merveilleux, et on a jamais l'impression de regarde de la mauvaise image de synthèse. Nous sommes face à de magnifique tableaux  que la 3D renforce la plupart du temps. Oui, malgré quelques flous toujours aussi désagréables, la 3D est l'une des réussites du film.Presque toujours discrète  elle renforce l'immersion dans cet univers sans en ternir les couleurs. On pourrait presque dire que l'on avait pas vu ça depuis Avatar ! Enfin, le rendu des animaux est particulièrement réussi. Le tigre Richard Parker est absolument terrifiant.

Life of Pi, un film d'Ang Lee

Heureusement, Ang Lee n'est pas n'importe qui et il ne se repose pas uniquement sur l'aspect visuel. Comment ne pas ennuyer lorsque l'on raconte la survie d'une homme sur un canoë  durant 2h qui plus est ? La première partie du film qui introduit le personnage permet vraiment de s'attacher à lui, de s'habituer au ton du film. Et les diverses situations sur le canoë se renouvellent sans-cesse pour ne jamais être redondantes. Le temps passe vite jusqu'à se que la fin nous rend à la réalité. L'Odyssée de Pi n'est d'ailleurs ps qu'un simple film pour enfants réussi. C'est un très beau film, non pas sur la religion mais sur la foi. Aucun point de vue n'est démontré, aucun jugement n'est émis. Chacun est libre de ressentir ce qu'il veut dans cette histoire plus profonde qu'il n'y parait.

Peu plébiscité par les médias, L'odyssée de Pi est un excellent film qui mérite qu'on lui accorde plus d'attention. Si vous voulez vous échapper de la réalité, c'est le film à voir en cette fin d'année.

3 comments

Laisser un commentaire