Critique The impossible de Juan Antonio Bayona

Le tsunami de The impossible

En 2007, Juan Antonio Bayona faisait sensation et multipliait les récompenses en Espagne avec son film d’horreur L’orphelinat. Il est de retour cette année avec une film au casting international revenant sur le Tsunami qui a frappé l’Asie du Sud-Est en 2004.

Synopsis

L’histoire d’une famille prise dans une des plus terribles catastrophes naturelles récentes. The Impossible raconte comment un couple et leurs enfants en vacances en Thaïlande sont séparés par le tsunami du 26 décembre 2004. Au milieu de centaines de milliers d’autres personnes, ils vont tenter de survivre et de se retrouver. D’après une histoire vraie.

Critique du film The impossible

Disons-le tout de suite, malgré une bande annonce que j’avais trouvée particulièrement efficace, The impossible n’est pas un grand film. Les personnes peu attirés par les films plein de bons sentiments, humanistes et qui virent plus d’une fois dans le pathos, ont tout intérêt à aller voir ailleurs. Je ne fais pas partie de ceux-là.

Sans être le chef d’oeuvre que j’espérais, The impossible provoque des émotions très fortes. La tension est souvent à son maximum durant la première partie du film lorsque la mère et le plus grand des fils tentent de se retrouver et survivre. La plupart des scènes avec ces personnages sont globalement réussies. Ce sont les scènes avec le reste de la famille, qui, si elles ne sont pas inintéressantes, perdent en intensité. Enfin, la fin traîne un peu trop en longueur et fait revivre des sensations déjà éprouvées plus tôt dans le film.

NAOMI WATTS dans THE IMPOSSIBLE

La mise en scène est très réussie, et, ce n’est pas une surprise les acteurs sont très bons. Si Ewan Mcgregor est un peu en retrait (mais que lui arrive t-il depuis quelques années?), Naomi Watts est toujours aussi excellente et Tom Holland, l’acteur incarnant le plus grand des fils, est excellent. Il vole la vedette à tout le reste du casting et s’avère la véritable révélation du film.

Au final, le film ne plaira pas forcément à tout le monde mais est très réussi dans son genre et permettra de faire ressentir des émotions fortes à ceux qui veulent bien se laisser prendre au jeu.

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
spock dans le star trek de 2013

La bande annonce d’un Star Trek into Darkness plein de promesses

Article suivant
Les héros de The hobbit

Critique Le Hobbit : un voyage inattendu

Articles sur le même sujet

« Moon » de Duncan Jones (2010)

Sam Bell est presque arrivé au bout de ses trois d'années de travail isolé sur la station lunaire Selene où il gère, seul, l'extraction de l'helium 3, énergie produite par les roches solaires devenue le seul remède à la crise écologique qui atteint la Terre… Mais à peine deux semaines avant son retour sur Terre, un accident se produit dans la zone d'extraction, accident qui va susciter des doutes chez Sam sur ses chances de retourner chez lui…
Lire plus