Djinns de Sandra et Hughes Martin

Une nouvelle tentative de film de genre Français, sur le papier ça donne plutôt envie : influence revendiquée de Carpenter, l'envie de mélanger l'Histoire et le fantastique ,et en l'occurrence une histoire trop peu souvent traitée dans le cinéma Français : la guerre d'Algérie…Mais le souci c'est qu'à l'écran ces bonnes intentions et ces vagues promesses ne sont que fantomatiques, la vision de Djinns relève malheureusement plus du calvaire qu'autre chose et on comprend finalement pourquoi le film sort dans la discrétion la plus totale, en plein milieu de l'été et sur un nombre de copie extrêmement réduit : c'est une purge .

Le film souffre des mêmes maux que bons nombres de premiers films de genre en France : Une mise en scène approximative, un scénario qui ne tient pas la route, un faible budget qui se fait sévèrement sentir ( les plans dans le désert ou l'on peut déceler les traces d'un rail de travelling passé peu de temps avant la prise par exemple ) une direction d'acteurs chaotique et un casting foireux : entre un Thierry Frémont en roue libre franchement mauvais ,des acteurs comme Aurélien Wiik ou Cyril Raffaelli sortis respectivement de Frontière(s) et Banlieue 13 qui n'ont pas de réelle présence et Grégoire Leprince-Ringuet qui semble se demander pendant tout le film ce qu'il fout là …Le pire dans tout ça c'est qu'on se fait affreusement chier, la première partie du film est inintéressante au possible et parait interminable, et quand le film se décide enfin à verser peu à peu dans le fantastique c'est déjà bien tard et surtout le film tourne alors définitivement à la série Z portnawak et troque l'inintérêt au risible .

Bref un film qu'on préférera oublier assez vite tant il n'y a rien de réellement positif à en tirer

Djinns de Sandra et Hughes Martin

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Unkut, il y a 7 ans et 10 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #57128 Répondre

    Unkut
    Membre

    Une nouvelle tentative de film de genre Français, sur le papier ça donne plutôt envie : influence revendiquée de Carpenter, l’envie de mélanger l’Hist
    [See the full post at: Djinns de Sandra et Hughes Martin]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Djinns de Sandra et Hughes Martin
Vos informations: