Toy Story 3 de Lee Unkrich

Déjà à la base je suis un grand fan des films issus des Studios Pixar, qui à mes yeux sont en progression régulière et surclassent la plupart de leurs concurrents dans le domaine de l'animation en synthèse , mais en plus de cela la saga Toy Story occupe une place toute particulière pour moi puisqu'en l'occurrence Toy Story premier du nom est ni plus ni moins le premier film que j'ai vu au cinéma, il y a maintenant 14 ans…Après une séquelle qui s'affirmait comme au moins aussi exceptionnelle que le premier film , sorti quand à elle il y a 10 ans, c'est seulement maintenant que débarque ce troisième et probable dernier volet . Je faisais confiance à l'équipe derrière le film pour ne pas décevoir et ne pas faire la suite de trop, et c'est avec émerveillement que j'ai découvert ce troisième volet qui clôt à merveille cette saga .

Réalisé en solo par Lee Unkrich ( même si on note la présence de pas mal des piliers de Pixar à plusieurs postes sur le film, et qu'on sent quand même un accomplissement collectif ),d'abord monteur sur le premier opus, puis co-réalisateur et monteur sur le second, il s'agit d'un des pionniers de Pixar, rien de mieux pour mettre en scène un retour aux fondamentaux . Alors la réalisation déchire , il y a du rythme, des idées à n'en plus finir…de même que techniquement le film tient compte des progrès effectués depuis le premier Toy Story et le hisse aux niveau visuel des meilleurs films d'animations…Bref je pourrai me pavaner devant les prouesses techniques du film, j'en aurai pour un moment mais c'est devenu une habitude tout ça chez Pixar donc finalement ces points là on y était préparés .

Pour le reste, on s'y attendait aussi mais on avait toujours une petite crainte que ce volet soit en deçà des deux autres, arrive trop tard ou casse le mythe , il n'en est rien, de la première image au générique de fin : le plaisir est total . On est face à du divertissement toujours intelligent et jamais infantilisant, bien au contraire très mature et très adulte dans les thèmes qu'il aborde .
On retombe littéralement en enfance à la vision du film, peut-être aussi que j'ai pour moi le fait d'avoir sensiblement le même âge qu'Andy et j'ai découvert les films à chaque fois en ayant le même âge ou presque que le personnage et que cela pouvait faire écho direct avec moi , mais en tout cas ce film nous fait clairement réfléchir sur le temps qui passe et s'avère à mon sens plus émotionnel que les deux précédents , pas mal de passages m'ont filés les larmes aux yeux . C'est là encore le tour de force de Pixar qui réussit une nouvelle fois à humaniser un concept abstrait sur le papier ( des histoires de jouets, jadis l'histoire d'amour de satellites, un rat qui veut devenir cuisinier…) on se demande comment de simples jouets peuvent être si touchants, si attachants …
Le film ne se prive pas de clins d'œil jubilatoires aux précédents volets et de s'amuser avec irrévérence de divers modèles de jouets ( Ken & Barbie sont des musts dans le genre)…

Bref à la fois très drôle, très rythmé , techniquement parfait…Toy Story 3 est une conclusion magistrale, qui se permet d'aborder des thèmes profonds et puissants plutôt que de se reposer sur ses fondamentaux…On tiens là l'un des tout meilleurs film d'animation synthèse, l'un des meilleurs Pixar ( peut-être le meilleur ) et un petit chef d'œuvre tout simplement .

3 comments

  1. alive47 6 août, 2010 at 21:35

    Que dire de plus… Je suis comme toi, un fan depuis le premier. Je devais avoir 9ans et avec mon frère on trouve que Dreamworks sont bien loins de Pixar. Il faut bien dire que Toy Story est le premier long métrage d’animation synthèse et qu’il a en parti cassé le mythe du conte de fée tout en créant un conte moderne. Contrairement à Shrek (trés bon film quand même) qui se moque directement des contes de fées. Voilà, ce troisième opus fini bien la série car Pixar n’a pas fait un film pour les éventuels nouveaux fans, mais bien pour les enfants qui ont grandi avec eux.

  2. Aurekill 25 août, 2010 at 14:10

    Le meilleur, après le premier et Wall-E je dirais, j’ai trouvé le premier plus drôle, et il faut prendre en compte la réalisation à l’époque, la synthèse par ordinateur sur des PC vraiment pas puissants du tout, et puis “Le Grappin” dans le premier m’a vraiment écroulé de rire, maintenant je le regarde avec ma soeur, et je rigole à chaque fois, Pixar, meilleur studio à égalité avec Ghibli !

Leave a reply