(500) days of Summer de Marc Webb: analyse et explications

Une romance hollywoodienne​ ?

Comme dans beaucoup de comédies romantiques, l'histoire commence par la rencontre inopinée des deux protagonistes lors d'une réunion. Dès le premier jour, Tom tombe immédiatement sous le charme de Summer. Ce jeune homme, bercé par les comédies romantiques depuis son plus jeune âge, est en quête de l'âme sœur. Courant éternellement après le coup de foudre, il recherche toutes les promesses que lui ont fait ces films. C'est dans Summer qu'il place son idéal amoureux. Après de nombreux passages dignes d'Hollywood (scène de l'ascenseur, karaoké), c'est par l'aveu d'un ami alcoolisé que les sentiments de Tom sont révélés à Summer. Quelques jours plus tard, un semblant de relation apparaît. ​

Néanmoins, le jour 34 marque un tournant dans le film. Il incarne, à lui seul, le défi qu'il se pose: jouer des codes de la comédie romantique pour faire rêver le spectateur mais rester réaliste. Effectivement, le jour 34 est emblématique de l'ascenseur émotionnel que Tom vit avec Summer. Alors qu'ils s'adonnent à un jeu de rôle dans IKEA (summum du romantisme), Summer suspend l'instant pour expliquer à Tom que, malgré les apparences, elle "ne veut rien de sérieux". Ce dernier, déçu, ne sait pas quoi répondre à cela, outre qu'il est d'accord pour ce genre de relation. Néanmoins, comme souvent dans les relations à deux, Tom accepte parce qu'il croit être l'exception qui fera changer d'avis Summer. Il penser que l'absence du couple ne sera que temporaire car il croit en "eux".​

Plan rapproché épaule sur les deux personnages qui sont face à face dans un lit à IKEA.

Jour 34

L'illusion de l'amour dans (500) Days of Summer

L'espoir de changer la personne aimée reste un élément central dans la crise d'un couple. Même si le mythe d'Aristophane place au coeur de la notion d'amour celle de "moitié", "d'âme soeur" et donc de fusion, la réalité souligne souvent que l'être aimé est une personne à part entière, qui a sa propre identité et ses propres désirs. Summer n'est pas Tom, elle ne partage pas ses idéaux et elle ne correspondra jamais aux perceptions qu'il a d'elle. D'ailleurs, leur première discussion au karaoké (jour 27) se place sous le signe du désaccord. Tom dit croire au grand amour alors que Summer déclare:​​

J'aime pas être la petite amie de quelqu'un. Qui a besoin d'histoires qui finissent dans la douleur?

Jour 27 - Summer Finn

Cette citation témoigne de la vision péjorative que Summer a de l'amour et l'espoir qu'elle ne donne pas à Tom. Pourtant, bercé par ses rêves de grand amour partagé, il croit pouvoir lui prouver qu'il est l'exception et qu'ils sont fait l'un pour l'autre. C'est ainsi qu'il se retrouve à conquérir Summer. Dans chaque confidence qu'elle lui fait (jour 109), il voit une confiance particulière qui ne pourrait être faite qu'à un amour et pas à un amant.

Tom et Summer a une table de café.

Néanmoins, plus leur relation devient intime et plus Tom attend un réveil de sa part. Il attend de poser le mot "couple" sur leur lien, comme si asseoir sa position pourrait le soulager. C'est après s'être battu pour défendre Summer (jour 259) qu'il explose, ne tenant plus face à son indécision et à ses reproches. Poussé vers ce qu'elle rejette pour garder Tom, Summer accepte d'être sa "petite-amie". L'idéalisation que Tom fait du couple ne cessera alors de l'entraîner un peu plus vers la chute. Il ne comprend pas que l'amour n'est pas basé sur l'absolue certitude d'une éternité partagée. Summer lui a dit "oui", mais ce n'est pas pour autant qu'elle restera avec lui pour toujours : les comédies romantiques lui ont menti. ​

Réaliser que tout ce à quoi on a pu croire c'est ces conneries ça fait chier.

Jour 488 - Tom Hansen

Le retour de la solitude: la fin d'un cycle

Après la rupture avec Summer, Tom tombe dans une sorte de dépression. Cassant les assiettes, jouant mécaniquement avec une balle de tennis, il passe ses journées à errer dans sa propre vie comme un fantôme. L'impact de la rupture amoureuse est aussi montrée sur son travail puisque, lui qui faisait des cartes de voeux pour des amoureux, n'a plus la foi et est transféré, non sans un peu d'ironie, au service funéraire. Seule sa petite soeur (très ironiquement aussi) lui fait des leçons sur la vie et tente de le consoler.

Tom est allongé sur son lit. Il est entrain de faire rebondir une balle de tennis en regardant dans le vide.
Jours 456 à 476

Le sentiment de solitude de Tom est accentué par le montage non-linéaire du film qui met en parallèle des scènes de bonheur (à deux), avec des scènes seul. Ainsi, la séquence au cinéma où il s'amusait avec Summer devient celle d'une introspection totale où il finit par se voir sur l'écran en train de jouer aux échecs avec Cupidon. Les mêmes scènes et les mêmes séquences se font face à quelques minutes d'intervalles mais en réalité les temporalités sont lointaines et Tom est aujourd'hui seul.

Deux photos de Tom entrain de sortir de l'ascenseur. Sur l'une il est souriant, sur l'autre déprimé.
Jour 35 VS Jour 303

Page suivante: Mettre des sentiments en image (SPOIL)

1 2 3 4

Leave a reply