Glass : Analyse et Explications de la fin

Explications de la fin de Glass

Glass, ce n’était pas que les retours de David Dunn et Mr Glass mais aussi celui de M. Night « Twist Man » Shyamalan. Et disons les choses comme elles sont : il s’est lâché sur ce film ! Il faudra en effet attendre la toute fin pour comprendre les tenants et aboutissants de ce dernier, qui apporteront une justification au titre. Le personnage de Samuel L. Jackson est en effet le vrai gagnant de ce troisième opus, méritant l’éponymie offerte qui jusque-là paraissait assez vaine. Mais avant d’expliquer cela, il y a eu une révélation encore plus inattendue. Deux twists pour le prix d’un, on est gâté !

La société secrète

Pendant une bonne partie du film, l’impression dominante est que l’on veut nous faire douter des habilités surhumaines qui habitent les trois protagonistes. Cette intention est particulièrement visible lors de la longue scène de dialogue où ils sont tous réunis avec le Docteur Staple. Celle-ci essaie de rationaliser les faits pour les faire douter, et nous également. Glass parait être alors un film comme Incassable, mais encore plus poussé – parfois trop. Un film qui va nous montrer que le Super n’existe pas, malgré ce que l’on peut voir. Une direction qui semblait très intéressante et osée, car intelligente.

Mais attention qui voilà ? Twist Man ! Théorie du complot, société secrète, monde sous contrôle, le propos de Glass part en éclats pour se retrouver totalement brisé, cassé. Le docteur Staple est en réalité membre d’une société secrète, dont l’influence semble très importante, ayant pour but de chasser les surhommes, qu’ils soient bon ou mouvais. Le monde ne doit en effet absolument pas découvrir leur existence.

Pour autant cette dernière est sur une démarche plus humaine en essayant de convaincre les Supers qu’ils ne le sont pas, afin de ne pas les tuer. Pourquoi ne dispose-t-elle que de trois jours pour retourner le cerveau de ces gens-là ? Pression du patronat secret surement, aucune explication n’est donnée et difficile d’en trouver une rationnelle. Pourquoi n’agir que maintenant, alors que les actions de David Dunn sont connues depuis des années ? Coupure budgétaire ou retard sur le planning, car encore une fois, difficile de trouver une raison rationnelle à cela. L’organisation parait en effet bien laxiste dans ses actions, ou semble trop compter sur la naïveté humaine. Quand on sait que des gens pensent encore aujourd’hui que la terre est plate, parier sur la naïveté ce n’est pas l’option la plus sûre…

Au final au ne sait que peu de choses sur cette organisation. Elle agit depuis plus de 10 000 ans, c’est-à-dire plus concrètement à partir de l’invention de l’agriculture et de la révolution néolithique. Oui, lors de la préhistoire, des chasseurs cueilleurs arrivaient à stopper des personnes aussi fortes que La Bête ou David Dunn. Fabuleux… La seule autre information que l’on ait, hormis le fait qu’elle soit implantée de partout dans la société et respecte le silence comme personne, c’est que ses membres semblent tous avoir un tatouage de trèfles à trois feuilles sur le poignet. Doit-on en déduire qu’ils sont irlandais ? En tout cas ils auraient dû mettre quatre feuilles, car la chance de leur n’a pas sourit à la fin.

Glass Mastermine

Quand on a un secret, le pire qu’il puisse arriver est d’être trop confiant, parole de menteur. Malheureusement pour les irlandais, c’est exactement ce qu’il s’est passé, en ne verrouillant pas toutes les fuites possibles. Au bout de 10 000 ans, on doit se relâcher un peu surement. Ainsi, devant le comportement suspect de Glass et son intelligence notoirement connue comme étant surdéveloppée, ils se sont contentés de tuer les trois protagonistes. Encore un exemple que la violence ne résout rien !

L’hôpital a en effet fait installer des caméras pour surveiller Glass – parce que oui avant les irlandais, cet hôpital psychiatrique n’avait pas de système de surveillance… – mais c’est ce dernier qui en a eu la réelle utilité. En profitant d’un changement de garde plutôt très long – pire HP du monde, vraiment – il a tout réglé pour envoyer les images enregistrées du combat de David et La Bête sur un serveur distant.

Prenant le temps de même enregistrer une voix off, et de faire un petit montage, Glass a fait parvenir ses images aux connaissances les plus proches des Supers. Ainsi, le seul vainqueur à la fin c’est lui. Le monde est désormais au courant des actions et de la réalité des surhommes, son seul véritable but. Il devait en effet falloir des preuves plus tangibles que les histoires de La Bête et celle de David qui ont dû un peu tourner. Parier sur la naïveté c’est finalement un plutôt bon plan on dirait.

Mais au final, qu’est-ce que cela signifie pour la suite ?

1 2 3 4

4 comments

  1. M. Gomez 8 avril, 2019 at 00:18

    Analyse de comptoir, bâclée. Aucune recherche n’a été faite. Vous n’allez pas chercher plus loin que le bout de votre nez et tentez de simplifier ce qui ne dois pas l’être. Dommage.

Leave a reply