Critique et explication d'Atomic Blonde avec Charlize Theron

Badass girl8.5
Spy Game8.5
Fashion7
Musique 80's8
8

Explications d'Atomic Blonde

Attention spoilers. Comment comprendre la fin du film

Au fur et à mesure du récit, on découvre que James Mc Avoy n'est pas tout innocent (en même temps, est-ce une surprise ?). C'est d'ailleurs lui qui est dénoncé par Lorraine. Mais, il n'est pas pour autant la fameuse taupe ! Aux yeux du MI6, il restera donc le coupable, et donc une victoire certaine pour blondie !

On la retrouvera ensuite dans une suite de palace parisien avec un des agents russes qu'elle semble connaître depuis longtemps. Cela ne l’empêchera pas de chercher à la tuer. Dans le milieu de l’espionnage, on ne peut décidément faire confiance à personne.

Le mystère se résoudra donc quand on comprendra que le fameux agent double (Satchel) n’est pas David Percival, mais Lorraine Broughton elle-même ! C’est donc elle qui dès le début joue au jeu de la relation entre le MI6 et le KGB autour des listes d’agents. Si les russes évidemment tentent de la tuer dans la chambre d’hôtel, cette dernière avait tout prévu et sort de la chambre (presque) indemne.

Le twist final semblant avoir été révélé, on s’apprête à dire au revoir à Lorraine et rentrer au chaud chez nous…

Et bien non ! Car Blondie, échappée des russes, s'empresse d'aller embarquer dans un jet privé en compagnie de John Goodman, Mr CIA, pour rentrer " à la maison". Que signifie donc ce "à la maison » ?

Tout simplement, Satchel aka Lorraine n’est pas un simple agent double MI6/KGB, mais de fait un agent triple CIA/MI6/KGB, et ce depuis le début du film. A savoir cependant si elle a toujours été de la CIA puis infiltrée au MI6 ou bien a t-elle choisir de trahir son pays pour les Etats-Unis, nous ne le saurons pas… Ce que nous savons par contre, c’est qu’un film d’action réussi peut aussi être un excellent film d’espionnage !

1 2

Leave a reply