Mute : explication du film Netflix et de la fin

Le futur à tout prix

Les grosses production Netflix s'orientent beaucoup sur l'univers de la Science Fiction et le Fantastique. Récemment, Will Smith était la tête d'affiche de Bright, un film mélangeant les genres. Dans la même année, la série Altered Carbon s'intéresse de très près à la Science Fiction. En février 2018, Netflix annonce par surprise lors du Super Bowl le lancement de Cloverfield Paradox.

Malgré les coûts énormes de production, aucun de ces films ou série n'a rencontré un accueil critique très positif. Bright partait pourtant d'une bonne intention sur les vingt premières minutes. Altered Carbon est trop inégal. Cloverfield Paradox est un échec. Quant à Mute, c'est un scandale. De toutes des productions, Mute et Altered Carbon sont celles qui piochent le plus dans l'univers visuel du Blade Runner de Ridley Scott.

mute_netflix_explication_fin

Dans Mute, le Berlin neo-futuriste ressemble presque exactement au Los Angeles de Blade Runner. L'un des premiers plan dans la ville est tellement inspiré de Blade Runner qu'il faudrait vérifier s'il n'est pas exactement le même. Dans ce plan au niveau du bitume, on voit passer un énorme véhicule étatique à la fois musclé, armé et lumineux...

Mais ce n'est pas tout, dans ce techno-état de Berlin, l'action se déroule exclusivement de nuit. Nous y voyons des voitures volantes, des publicités électroniques omniprésentes et un bruit de fond toujours présent. On y trouve aussi des robots à tout faire. Heureusement que Duncan Jones ne parle pas d'androïdes !!!

Sauf que la grosse différence entre Mute et Blade Runner est que le premier n'a rien à dire. Blade Runner est un chef d'oeuvre qui a peut-être mal vieilli, mais qui pose des questions fondamentales sur l'humanité, sur les androïdes, sur le droit à la vie. Mute n'est qu'un sous-film qui n'a tellement rien à montrer qu'il se perd dans de nombreuses sous-histoires pour faire croire à une quelconque complexité.

Page suivante : explication de la fin du film Mute

Il existe certainement d'autres références. Si vous en avez déniché d'autres que Blade Runner, n'hésitez pas à en faire part en commentaires !

1 2 3 4

3 comments

  1. Greg 24 février, 2018 at 15:29

    Les recherches sur les annuaires téléphoniques sont incroyables aussi. Léo n utilise pas la technologie mais ce qu il fait relève de l’exploit. Pour info il obtient le nom du propriétaire d un numéro de téléphone après l avoir localisé dans au moins quatre botins.

  2. Michel-michel 26 février, 2018 at 21:43

    Pourquoi au milieu du film quand cactus dit à duck que Léo est à la recherche de Naadirah on observe Cactus être étonné ne pas sembler comprendre et s’énerver et duck se rattraper timidement en disant qu’il espère qu’il l’a retrouvera alors qu’ils savent tout les deux qu’elle est morte ?

  3. Michel-michel 26 février, 2018 at 21:48

    *Enfin pardon Cactus semble être étonné face à la réponse de Duck qui lui répond que Léo pourra toujours courir pour retrouver Naadirah alors comme je le disait qu’ils savent tout les deux qu’elle est morte

Leave a reply