Critique de Bridget Jones Baby

Plus de dix après revoilà notre Bridget ! Sharon Maguire, réalisatrice du premier film, reprend les commandes de ce troisième opus. Cette fois, il ne s'agit pas d'une adaptation mais d'un scénario original.

Synopsis

Après avoir rompu avec Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus concentrée sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Pour une fois, tout est sous contrôle ! Jusqu’à ce que Bridget fasse la rencontre de Jack… Puis retrouve Darcy… Puis découvre qu’elle est enceinte… Mais de qui ???

Critique

bridget jones anniversaireLes fans de notre (ex) trentenaire préférée attendent ce film avec impatience. Qui dit impatience, dit aussi peur d'être déçu(e)s. On sait déjà que le scénario n'est pas l'adaptation du troisième roman Bridget Jones : mad about the boy, dans lequel Mark Darcy était mort. Ce qui n'est pas pu mal, le livre ayant été plutôt décevant. E puis, faire un film sans Mark Darcy, c'était l'échec commercial assuré, comme a dû s'en douter la production... Il s'agit donc d'un scénario original auquel Helen Fielding a participé mais aussi la géniale Emma Thompson, qui a un rôle dans le film (tout aussi génial d'ailleurs).

On retrouve donc notre Bridget qui n'a pas changé. Le personnage et les mimiques sont les mêmes. Douze ans après,

Renée Zellweger a retrouvé son personnage sans problème il semblerait. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne : on a droit aux situations cocasses dans lesquels s'empêtrent Bridget : parler en public et raconter la première chose qui lui passe par la tête, se taper la honte au bureau... Répétition ? Peut-être... Toujours est- il que cela fonctionne à merveille. Le film est hilarant, sympathique et jamais trop niais.L'histoire jongle entre les prétendants de Bridget et ce fameux bébé. La scène du restaurant est particulièrement savoureuse et drolissime. A plusieurs reprises, la salle a éclaté de rire, et les quelques garçons présents n'étaient pas les plus silencieux.

Du côté du casting, Renée Zellweger est égale à elle-même. Elle est Bridget Jones. Mark Darcy soupir amoureux est toujours aussi séduisant avec ses tempes grisonants et son air toujours aussi coincé. Le Yankee Patrick Dempsey est parfait dans le rôle du beau gosse charmant. Docteur Mamour n'est pas très loin. A la différence d'un rival tel que Daniel Cleaver, Jack est peut-être plus dangereux pour Mark car ce n'est pas un pervers narcissique dans le même genre que Daniel.

Bridget Jones Baby est dans la lignée des deux premiers et des comédies romantiques que l'on aime. Certes, c'est un peu prévisible mais finalement c'est aussi ce qu'on recherche quand on va voir ce type de films. Et puis Bridget Jones est au cinéma ce que Sex & the City était à la série. On ne s'en lasse jamais et on est toujours content de retrouver les personnages.

En bref, on rit beaucoup durant les 2h que durent le film. Il n'y a pas de creux ou d'essoufflement. Allez-y !

Laisser un commentaire