Critique de Broken City par Allen Hughes

Allen Hughes, réalisateur de From Hell (2001) et Le Livre d'Eli (2010), revient avec un thriller policier avec en vedettes Mark Wahlberg, Russell Crowe et Catherine Zeta-Jones.

Broken City sort le 26 juin 2013 en France dans les salles obscures, devez-vous aller le voir ?

Pour un budget de 35 millions de dollars, le film n'a pas très bien marché aux Etats-Unis (sorti mi-janvier) pour une recette annoncée à 19 millions. Quel accueil va-t-il avoir en  France ?

Synopsis

Engagé par le maire de New York pour enquêter sur l'adultère de sa femme, un ex-flic devenu détective privé se retrouve au cœur d'une vaste machination politico-financière sur fond d'éléctions municipales.

 

Billy Taggart (Mark Wahlberg) est evincé de la police de New York lors de son implication dans une fusillade qui coute la vie à un homme. 7 ans plus tard, il est contacté par le Maire de New York (Russel Crowe) pour investiguer discrètement sur la possible infidélité de Madame (Zeta-Jones).

Autant le dire immédiatement, Broken City n'est pas un grand film, il se regarde facilement, sans difficulté mais aussi sans trop de passion. Pourquoi ?

Premièrement car le scénario est assez convenu et prévisible même s'il tient la route. Aucune grande suprise ni renversement ne vient bouleverser l'intrigue.

Deuxièmement parce que que les "clichés" sont nombreux : ex-flic-alcoolique en quête de rédemption, femme fatale (infidèle ?), politique corrompu par l'argent et commissaire dans toutes les combines. Bref, cela peut aussi être les ingrédients d'un bon plat !

Affiche US Broken City

Affiche US Broken City

Quelques éléments rendent le film distrayant et pas du tout ennuyeux : Allen Hughes impose un rythme crescendo et dévoile pas à pas les diverses machinations, de sorte que le spectateur est toujours en attente d'un potentiel rebondissement.

Ensuite, le casting rempli plus que correctement l'espace qui lui est attribué. Mark Wahlberg n'en fait pas trop (à savoir qu'il ne fait pas grand chose d'autre que d'être "triste-tout-le-temps"), Russel Crowe assure la fonction de Maire pourrit.

Broken City est donc un film qui se regarde très facilement, sans pour autant être immersif : ça fonctionne.

 

 

Critique de Broken City par Allen Hughes

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Séb, il y a 4 ans et 12 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #16990 Répondre

    Antoine Godbillon
    Admin bbPress

    Allen Hughes, réalisateur de From Hell (2001) et Le Livre d’Eli (2010), revient avec un thriller policier avec en vedettes Mark Wahlberg, Russell Crow
    [See the full post at: Critique de Broken City par Allen Hughes]

    #16991 Répondre

    Séb

    Quelqu’un sait où est-ce qu’il part dans la dernière scène ?

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Critique de Broken City par Allen Hughes
Vos informations: