Critique Série TV : Terra Nova

Classée première dans notre top 10 des séries attendues pour la rentrée, était l'un des évènements de la rentrée des séries. Nous rendons notre verdict sur les trois premiers épisodes de Terra Nova produite par Steven Spielberg.

Synopsis : En 2149, le monde va plutôt mal. La surpopulation et la pollution sont venues à bout des dernières ressources de la Terre et ont rendu l'air irrespirable sans masque à gaz. La famille Shanon a commis le crime d'avoir un troisième enfant et Jim, le père et ancien flic, s'est vu condamné à la prison. Mais lorsque Elizabeth, sa femme, se voit proposer une place pour Terra Nova, Jim s'enfuit de la prison de haute sécurité et parvient à s'introduire dans le complexe de très haute sécurité protégeant l'accès au nouveau monde. Terra Nova est en faite une brèche dans le temps qui permet à des colons de retourner 70 millions d'années dans le passé pour tenter de refonder l'humanité. Bien qu'arrivé illégalement Jim va vite prendre une place importante dans la colonie et découvrir qu'elle est menacée par un groupe de rebelle arrivé parmi les colons. En plus de cela la découverte de runes sur les parois d'une cascade nous laisse penser que les humains ne sont pas les premiers êtres intelligents sur cette planète.

En l'absence de grosse série de Science-Fiction, nos espoirs s'étaient portés sur Terra Nova. Le côté Jurassic Park mélangé avec des faux airs de Lost (pour la découverte d'un espace vierge et inconnu) nous semblait alléchant. Malheureusement, après trois épisodes la mayonnaise a du mal à prendre et la série semble s'enfoncer dans des ornières trop connues.

C'est d'abord dans les détails que le bât blesse. Rien de grave en soi, mais tout fan de science-fiction apprécie que l'univers soit bien construit et pas seulement une simple excuse pour tirer au shotgun sur des dinosaures. Par exemple : on imagine assez mal que dans leur monde pollué de 2149, la famille Shanon se nourrissait de bon steaks bien gras quand on voit l'histoire qu'ils font pour une orange, pourtant le repas naturel servi sous forme de boisson semble dégoûter Jim. Autre exemple : quand il s'agit de tirer au shotgun sur les dinosaures, tout le monde se retrouve avec une mitraillette en plastique de deux mètres de long qui fait des jolies lumières et qui a autant de recul qu'un pistolet à eau. En sus, les effets spéciaux comme la modélisation de la ville futuriste et en particulier l'animation des dinos n'est pas mauvaises mais loin d'être extraordinaire. Rien de grave à tous ces détails, mais c'est suffisant pour nous empêcher de nous laisser aller à fond dans la série.

Mais ce sera surtout dans la construction de la série que l'on aura des reproches à faire à Terra Nova. Si le pilote est là pour poser l'univers, nous parler des rebelles et nous laisser entendre que quelque chose d'autre existe sur la planète, le troisième épisode fait terriblement peur...En effet il s'agit déjà d'un filler qui n'apporte rien de concret au scénario. En gros, un dinosaure agit bizarrement, il faut trouver la raison et résoudre le problème. Si la série continue dans cette voie il faudra attendre la fin de la première saison pour entendre parler de l'autre forme d'intelligence.

Le casting est pour l'instant un peu caricatural. Jim est le bon flic, sa femme est la gentille médecin, le fils est rebelle, la fille un peu geek et le militaire à la charge du camp est "pas tibulaire mais presque" comme dirait Coluche. Il semble sympathique en public mais nous sort presque un rire machiavélique quand il est seul (oui dès les premières minutes on a compris qu'il cache quelque chose). Bref rien de réjouissant de ce côté là non plus sans pour autant que ce soit mauvais;

Entre des dinosaures pas très beaux et des épisodes déséquilibrés on se trouve loin du mélange parfait entre Jurassic Park et Lost (ils ont d'ailleurs peut-être le pire des deux genres Jurassic Park 2 + saison 4). Espérons que les scénaristes se ressaisissent et nous fassent de bonnes surprises dans le scénario... Les audiences US sont pour l'instant plutôt faibles (9 millions quand même) et à la baisse...Retrouvez toutes nos critiques des séries de la rentrée ici.

 

 

1 comment

Laisser un commentaire