Critique du film Les Héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar

Difficile d'être totalement objectif devant un film en général, tellement il peut vous rappeler un moment de votre vie, un autre film qui vous a marqué ou autre. Alors que dire quand le film est tourné dans votre ancien lycée, suite à une histoire qui s'y est déroulée ? Et quand la principale protagoniste incarne une professeur qui a compté pour vous ? Et bien cette objectivité est sérieusement mise à mal, et l'on prend alors le film très à cœur. Vous l'aurez donc compris, les Héritiers est un film inspiré d'une histoire vraie arrivée avec une de mes professeurs dans mon ancien lycée.

A partir de maintenant, je tenterai de lutter contre ma subjectivité, mais je ne promets rien !

Synopsis

D'après une histoire vraie.
Lycée Léon Blum de Créteil, une prof décide de faire passer un concours national d'Histoire à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer.

Critique

les-heritiers-afficheDisons-le d'emblée, de nombreux pièges se présentaient devant les Héritiers : le piège consistant à aborder la Shoah de manière trop lacrymale, le piège de présenter la banlieue parisienne comme une zone de conflit entre différentes communautés, ou au contraire, devenir un pamphlet niais sur l'amour entre tous. Bref, beaucoup de pièges à éviter, et les Héritiers s'en sort très bien.

Très bien grâce à un scénario intelligent qui montre le quotidien de la ville et du lycée tel qu'il est, sans l'embellir ni noircir le trait. Oui, il y a des tensions communautaires, mais on peut vivre ensemble sans être en conflit. Oui, le lycée est un lieu qui peut être violent et sans loi, mais il peut être aussi un lieu de réussite et de joie. Dans tous les cas, l'équilibre est là, bien que fragile. C'est d'ailleurs ce que l'on apprécie dans ce film, il montre ces tensions sans avoir le moindre parti pris. Il cherche à présenter une histoire, de manière presque documentaire en certains points. Oui, il y a quelques facilités scénaristiques qui restent visibles, mais elles n'entravent en rien le message du film.

Les_Heritiers_la_classeDe leur côté, les acteurs sont excellents, et Ariane Ascaride porte le film avec brio. Tantôt sévère, tantôt touchante, elle incarne la professeur qu'on aurait tous aimé avoir au lycée. De ces professeurs qui aiment leurs élèves et croient en eux. Alors oui, on pourrait y voir une énième Michelle Pfeiffer d'Esprits rebelles, ou un Robin Williams du Cercle des poètes disparus. Sauf que cette Mme Gueguen n'est pas un personnage de fiction, c'est une personne enseignant encore dans un lycée de Créteil. De ces professeurs qui croient à la réussite, au travail, et qui ne baissent pas les bras devant les difficultés. Le scénariste et acteur Ahmed Drame campe quant à lui l'étudiant qu'il a été. On y voit ses doutes, mais aussi ce respect qu'il a pour son professeur, puis l'envie qui le fera avancer dans son projet. Autour, les autres acteurs sont très bons dans cette classe à la fois complexe, horrible, mais aussi passionnante.

Quelques longueurs parsèment le film, et la fin est certes prévisible (comme dans énormément de films de ce type, quelque soient leurs origines), cependant, on se prête au jeu et on fini par vibrer avec cette classe, avec cette professeure passionnante et passionnée.

En conclusion, si l'on passe sur les facilités scénaristiques et ces longueurs, le film s'avère être une vraie réussite, prenante, sans tomber dans les nombreux pièges qui s'élevaient devant lui. Une petite perle à découvrir donc !

Laisser un commentaire