Critique et test du Blu-Ray de MIB3 de Barry Sonnenfeld

Le premier Men in Black avait su habilement mêler humour et science-fiction, marquant le retour de Barry Sonnenfeld, assez transparent depuis les excellents Famille Adams. Le second Men in Black, sans retrouver la niaque du premier était agréable. 10 ans après ce second opus, et 14 après le premier, que vaut Men in Black III qui vient de sortir en DVD et Blu-Ray chez Sony Pictures Home Entertainment ?

Synopsis

En quinze ans de carrière chez les Men in Black, l’agent J a vu beaucoup de phénomènes inexplicables… Mais rien, pas même le plus étrange des aliens, ne le laisse aussi perplexe que son partenaire, le sarcastique K.
Lorsque la vie de K et le destin de la Terre sont menacés, l’agent J décide de remonter le temps pour remettre les choses en ordre. Il va alors découvrir qu’il existe certains secrets de l’univers que K ne lui a jamais révélés. Il est cette fois obligé de faire équipe avec l’agent K, plus jeune, pour sauver la vie de son partenaire, l’agence, et l’avenir même de l’humanité…

Critique

Globalement, le film traîne une ambiance très sympathique. On tombe dans les classiques du genre blockbuster de l’été. C’est frais, un scénario simple, des héros attachants (Will Smith excellant toujours dans ce rôle) et un méchant très très méchant. On reste clairement sous le niveau du premier de la saga, mais on s’amuse bien devant.

mib3_tommy_lee_jones_will_smith

Le duo Will Smith / Tommy Lee Jones marche toujours aussi bien. On commence cependant à sentir les 66 ans de Tommy Lee Jones qui fatigue et n’a plus réellement le « jus » qu’il avait auparavant. C’est d’ailleurs pour cela qu’il disparaît au milieu du film, laissant sa place à son alter-ego plus jeune, incarné par Josh Brolin, dans le cadre d’un voyage temporel. Josh Brolin qui d’ailleurs sort clairement du lot dans ce film, doté d’un jeu frais, inspiré de Tommy Lee Jones sans tomber dans la parodie.

Les voyages temporels au cœur de l’histoire ne sont clairement pas novateurs et servent à justifier le remplacement Tommy Lee Jones par Josh Brolin. L’ambiance 60’s est très peu présente (en comparaison de l’ambiance magique des 50’s que l’on peut avoir dans un Retour vers le Futur par exemple), ce qui est dommage : Le voyage dans le temps est une excuse, et non pas une vraie trame scénaristique.

Les effets spéciaux sont quant à eux très décevants à partir de la seconde moitié du film. Autant au début (dans le présent donc), quelques explosions sont superbes et crédibles, exploitants bien les technologies actuelles. Par contre, passé la moitié du film, on voit les plans sur fond vert et les effets spéciaux donnent un rendu de « mauvaises » images de synthèse, au point que l’on se demande où sont partis les 225 millions de dollars de budget.

men_in_black_3_josh_brolinjpg

Le Blu-Ray rend hommage au film. De très bonne facture, l’image est piquée comme on les aime, avec des couleurs propres. Le plaisir est là, c’est typiquement devant ce genre d’image que l’on voit le gap qui le sépare du DVD.

En conclusion, MIB3 est un excellent blockbuster d’été, frais et sympathique. Clairement dans la veine des précédents, tout en restant malgré tout loin de l’original. Le scénario s’essoufflant un peu (tout comme Tommy Lee Jones), on en vient à espérer que cet épisode marque la fin de cette saga cinématographique qui, sans rester dans les annales, s’est toujours bien portée. On réitère malgré tout la mention spéciale à Josh Brolin qui assure clairement dans son rôle de « jeune » agent K. Retrouvez ce film en cliquant ici.

Critique et test du Blu-Ray de MIB3 de Barry Sonnenfeld

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Tom Delanoue, il y a 5 ans et 4 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique et test du Blu-Ray de MIB3 de Barry Sonnenfeld
Vos informations: