Critique The Town de Ben Affleck

En 2007, alors que Ben Affleck était l'un des acteurs les plus décriés du moment, il avait signé son premier film Gone Baby Gone avec son frère Casey Affleck dans le rôle principal et surpris son monde avec un excellent film, traversé par une vraie vision de cinéaste et une direction d'acteur impeccable, en plus d'un matériau de base solide ( l'adaptation d'un roman de Dennis Lehane ) . Cette réussite a poussé à reconsidérer le cas Affleck, il a par exemple toujours été impeccable chez Kevin Smith, était très bien dans Will Hunting dont il avait co-écrit le scénario avec son pote Matt Damon, sa réputation négative émanait donc avant tout de choix mal gérés qui ont débouché sur des interprétations par moments très fades . Le voila de retour pour une deuxième réalisation, sauf que cette fois ci Ben Affleck s'est glissé dans la peau du personnage principal . Il signe avec The Town un film de braquage dans la lignée des classiques du genre ( on pense bien évidemment à Heat ) qui confirme que la réussite de son premier long n'était pas un coup de chance mais qu'on a affaire à un vrai cinéaste .

La réussite du film tient d'abord dans le fait que Ben Affleck a assimilé et digéré les codes du genre et les ressert avec une réelle efficacité, que ce soit dans l'écriture au niveau des archétypes de personnages ou certains ressorts du scénario ou au niveau de la réalisation dans les scènes d'actions . A coté de ça le cinéaste a un vrai regard sur ce qu'il filme et raconte, ce qui donne au film son identité et l'élève au dessus du statut de film de braquage bien, pour celui de put*n de bon film tout court . Le cinéaste se rattache à des choses qu'il connait et maitrise en filmant la ville dans laquelle il a grandi, avec une certaine sensibilité apparente et mélancolie qui émane au fur et à mesure du film. Il filme une ville, ses codes, son fonctionnement, l'attache quasi emprisonnante qu'elle exerce sur les personnages qui n'en sont pour la plupart jamais sorti, avec une précision et une authenticité qui facilite l'adhésion et l'immersion dans le récit .

thetown

Il parvient aussi à créer des beaux personnages, tous ont quelque chose à défendre et le casting impérial peut tirer son épingle du jeu .

Dans le rôle titre Ben Affleck m'a semblé être dans l'un de ses meilleurs jours , pas que l'acteur se soit transformé en l'un des plus grands, mais simplement que d'abord il a écrit le scénario et s'est donc écrit le rôle pour lui, ensuite que son implication est totale et sa sincérité ne fait aucun doute, cela ajoute une dimension personnelle au film en plus de ce que dit déjà Affleck, le fait que ce rôle lui revienne a une réelle symbolique .

Pour les autres rôles, à défaut d'aller chercher des grosses stars, il a récupéré des pointures , en tête la révélation de Démineurs

2 comments

  1. Critique The Town de Ben Affleck | Oblikon.net | Celebs in the City ! 22 septembre, 2010 at 12:55

    […] the original post here: Critique The Town de Ben Affleck | Oblikon.net September 22, 2010   //   celebs   //   No Comments […]

Laisser un commentaire