Angry Birds, Le Film : l'arrivée de Rovio au cinéma

Que pouvait-on sérieusement attendre de l'adaptation de la série de jeux vidéos Angry Birds au cinéma ? Le scénario est toujours le même depuis le tout premier jeu en 2009. Les personnages : même délire avec parfois quelques petits nouveaux pouvoirs. L'adversaire reste inlassablement les cochons verts qui vole des œufs... Alors que le phénomène Angry Birds aura marqué définitivement le monde du jeu mobile et tablette, peut-on en dire autant du film pour le cinéma ?

Synopsis

Ce film nous amène sur une île entièrement peuplée d’oiseaux heureux et qui ne volent pas – ou presque. Dans ce paradis, Red, un oiseau avec un problème de colère, le très pressé Chuck, et l’imprévisible Bomb ont toujours été mis à l’écart. Mais lorsqu’arrivent des cochons verts mystérieux sur l’île, ce sera la mission de ce groupe de parias de découvrir ce que trament les cochons.

Une bonne adaptation de l'univers Angry Birds

angry_birds_le_filmRovio Animation parvient à ne pas tomber dans l'écueil de transformer le film en séquence de jeu vidéo basique. Pour jouer, autant se rabattre sur l'un des 15 titres existants, téléchargés pas moins de 3 milliards de fois ! Et les créateurs du film ont eu la bonne idée de repenser les formes et développer les personnages. Ils sont donc passés de l'univers très rond des jeux vidéos (où quasiment tous les oiseaux sont de petites boules), à un monde plus "allongé" dans lequel peuvent évoluer sur deux pattes nos amis biens connus. Histoire de ne pas être trop perdus, les designers ont tout simplement réutilisés les couleurs des personnages d'origine. En complément, ils ont joué sur le développement des personnages et de leurs caractères.

On retrouve donc naturellement Red (Omar Sy), Chuck et Bomb mais aussi Mathilda (Audrey Lamy) et plein d'autres clins d'œil aux autres oiseaux du jeu. Ils ont finalement tous un problème de colère, ce qui les uni dans leur marginalité. Mais ils sont en colère pour des raisons différentes que vous découvrirez dans le film 😉 En attendant, on peut tout à fait dire que le film se regarde facilement sans trop de prise de tête et avec un rythme bien mieux géré que le carton de l'année 2015 : Les Minions.

angry_birds_le_filmAu delà des simples oiseaux, c'est tout un univers créé par Rovio qui est transcrit à l'écran, des objets les plus simples à la fameuse catapulte... ou plutôt lance-pierre géant pour piafs. La qualité de l'animation est d'ailleurs à saluer : le budget de 80 millions de dollar semble d'ailleurs avoir été utilisé uniquement à cette fin. Les plumages des oiseaux sont presque plus vrai que nature, les décors sont généralement très réussis. Seuls les cochons sont plutôt grossiers dans la conception générale qui en est faite, mais c'est le style qui semble vouloir cela !

Le film vaut presque la peine d'être vu en 3D car elle est de très bonne qualité et ne porte aucun préjudice à l'animation.

Bienvenue sur l'île de l'humour potache et du scénario édulcoré

angry_birds_le_filmLes présentations faites dès le début du film, il va tout de même falloir attendre une bonne heure avant de voir une réelle scène d'action (Tous les clichés Angry Birds sont réunis en un seul moment : pas plus mal !). Ce qui prouve que les créateurs du film ont souhaité s'éloigner de la recette des jeux vidéos, à savoir tout péter. Cette première heure est dédiée au développement des personnages peuplant l'île des oiseaux et de la situation particulière de Red, Chuck et Bomb. Les dialogues - en français en tout cas - ne cassent pas trois pattes à un canard ! Souvent orienté sur des blagues potaches, le film s'annonce très clairement à destination des enfants. Les gags font très peu souvent rire un public adulte, et lorsque c'est le cas, il s'agit très souvent d'un morceau de dialogue absolument inaccessible aux plus jeunes d'entres nous. A croire que les scénaristes l'on fait exprès pour ne pas perdre totalement les parents présents dans la salle avec leurs mioches... Pour ce qui est des jeux de mots, les traducteurs français ont plumé le champ lexical de nos amis vertébrés tétrapodes ailés, puis de fait de même avec celui des cochons.

Du côté du scénario, rien de nouveau sous le soleil de l'île aux oiseaux... Angry Birds, Le Film est une adaptation très fidèle au jeu vidéo : les méchants cochons veulent voler les œufs des gentils oiseaux. Autour de cette simple trame, le film reprend tous les ingrédients classiques d'un film pour le jeune public : un looser rejeté et marginal est en quête de reconnaissance et va surprendre tout le monde. S'ensuit une recherche du héros ou du mythe en mode bootcamp (ou pas) et d'un retour en fanfare !

Le tout pour conclure sur un Happy End.

Une belle bande originale

angry_birds_le_filmUn peu à l'image du film Les Minions qui mettait le Rock l'honneur (The Turtles, The Kinks, The Who), Angry Birds s'est payé le luxe d'une bande originale de qualité et très diversifiée. On notera la présence de Heavy Metal avec Black Sabbath et son titre Paranoid, celle aussi de Scorpions avec le génial Rock You Like a Hurricane. Côté Rock, on retrouve The Who indirectement, grâce à la reprise de Behind Blue Eyes par Limp Bizkit ainsi qu'un clin d’œil aux Eagles et leur Hotel California (soyez attentifs aux décors). Et pour toucher les plus jeunes, il fallait forcément du Imagine Dragons ou encore du Demi Lovato...

La culture internet n'est pas oubliée avec de très nombreuses références à chercher dans les décors, sur les bannières et panneaux, dans les dialogues... Mais un visionnage ne suffit pas pour tout trouver !

Vers un Angry Birds 2 ?

angry_birds_le_filmAngry Birds, Le Film se laisse regardé, et à titre de comparaison, est meilleur que Les Minions. Cela reste un film d'animation pour les enfants, qui seront heureux de pouvoir rire de blagues enfantines. Les parents se diront que ce n'est pas si terrible mais qu'il aurait peut-être mieux vallu d'aller voir Le Livre de la Jungle...

Finalement, Angry Birds au cinéma est surtout une belle tentative diversification de revenu pour Rovio, qui était en souffrance depuis quelques mois. D'autant plus que si le film marche, un Angry Birds 2 est tout à fait envisageable ! La suite est d'ailleurs clairement annoncée lors d'une courte séquence avec le Roi Cochon durant le générique de fin...

Laisser un commentaire