Critique World War Z par Mark Forster

Déjà sorti en Australie, j'ai profité de mon voyage aux pays des kangourous pour découvrir le film de zombie du moment! Alors World War Z, comme beaucoup le savent déjà, est une adaptation du livre éponyme de Max Brooks. Il s'agit à la base d'une collection de récit/interview permettant de décrire le monde politique, religieux et environnemental 10 ans après la guerre des Zombies. Conflit durant lequel une partie de la population se transforma en Zombie et commença à manger l'autre moitié. Il s'agit donc d'un livre original par son type de narration et son recul devant les faits d'une attaque de zombie! Du nouveau dans le petit monde des histoires de Zombie on apprécie beaucoup, mais...

 

Synopsis : Gerry Lane, un ancien agent des Nations Unis à la retraire, joue les bons pères de famille quand survient une catastrophe apocalyptique : une pandémie de zombie secoue le monde et particulièrement les USA! Alors après quelques courses poursuites endiablés, des passages dans des couloirs "zombres" et quelques familles hispaniques se faisant dévorer devant nos yeux ébahis, Gerry Lane est finalement sauvé par l'armé ricaine. En échange d'un toit sûr pour sa famille il doit accompagner un jeune scientifique sur le terrain pour découvrir comment combattre cette maladie. Il va donc voyager à travers le monde entier, fort de son expérience de soldat des Nations Unis et bien sûr sauver le monde (vous vous en doutez il s'agit quand même de Brad Pitt)...

 

Bref vous l'aurez compris, World War Z le livre et World War Z le film n'auront que le nom de commun et peut être quelques autres détails, histoire de faire croire aux fans de la nouvelle que l'on ne s'est pas foutu de leurs gueules...Partant de ce constat, il revient de juger WWZ, non comme une adaptation mais comme un autre film de Zombie. Sur ce point le film est plutôt bien dosé et son budget de mégaproduction offre quelques scènes intéressantes. Les univers sont plutôt variés : Israël, Corée, avions et laboratoires de hautes sécurités. Ce qui permet de bien doser une action omniprésente avec quelques transitions plus calmes construisant doucement mais sûrement la tension.

La construction du scénario est plutôt simple et s'apparente de près à 28 jours plus tard. Les Zombies sont là, il faut survivre et trouver le petit truc qui nous donnera l'avantage sur eux...Nous sommes loin de The Walking Dead (le comic) où l'on s'intéresse aux relations entre les personnes et les différentes réactions face à une crise. Dans World War Z, tout le monde a la même réaction : on crie, on court, on se fait dévorer ou on a un gun...

Au final, WWZ ne marquera pas les esprits et n'atteindra pas les sommets du Top des meilleurs films de Zombie. Si Brad Pitt est une bonne excuse pour amener votre copine voir un film de Zombie, il n'est certainement pas dans son meilleur rôle.  Le reste du casting est tout aussi anecdotique... L'action est cependant bien filmée et j'ai eu la sensation que la steady cam devenue obligatoire dans les films d'action n'avait pas été surdosée pour une fois...

 

 

Critique World War Z par Mark Forster

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Benitoki, il y a 2 ans et 1 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Critique World War Z par Mark Forster
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :