Disclosure Trans lives on a screen: critique

Disclosure

Sorti aujourd’hui sur Netflix en VO, Disclosure: Trans lives on a screen (Identités trans au-delà de l’image) de Sam Feder est un documentaire qui étudie les représentations cinématographiques des personnes transgenres aux Etats-Unis, notamment à Holywood. Il s’interroge sur la visibilité de cette minorité trop souvent raillée, violentée ou invisibilisée par les médias. Ce documentaire questionne l’impact que peut avoir le cinéma sur l’évolution des mentalités, et donc sur la vie quotidienne de personnes réelles, qu’elles soient transgenres ou non. En dressant un panorama chronologique du cinéma hollywoodien, il analyse en détail la façon dont les personnes transgenres, et essentiellement les femmes noires, sont vues et, surtout, ont pâti de l’image que le cinéma leur a imposée.

Pendant très longtemps, la façon dont les personnes trans étaient représentées laissait penser que nous n’étions pas réelles, que nous étions des malades mentaux, que nous n’existions pas. Et pourtant, je suis là. Nous sommes tous là, depuis toujours.

Laverne Cox, Disclosure: Trans lives on a screen, 2020

Dans les pages suivantes:

Total
13
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
Le_Chat

Le Chat de Pierre Granier-Deferre : analyse et explications

Article suivant
my favorite war avec Ilze

Annecy 2020 : critique de My favorite war – prix contrechamp

Articles sur le même sujet