Disclosure Trans lives on a screen: critique

Disclosure

La transidentité au cinéma (en bref)

La question de la transidentité a de nombreuses fois été mise à l’honneur ces dernières années dans le cinéma, comme dans d’autres domaines. Tantôt critiquées pour le casting de personnes non-concernées pour incarner des personnes transgenres (Girl, Lukas Dhont, 2018), tantôt remerciées pour la véracité du récit compté (Lola vers la mer, Laurent Micheli, 2019), la transidentité intrigue, s’expose et surtout se fait respecter au centre des différentes sphères de la société. Dans la continuité de cet engagement pour la fin des discriminations autour de la transidentité, Disclosure est une belle façon de rendre hommage aux pionnier(e)s de la cause trans tout en analysant l’évolution des regards sur cette cause.​

N.B: Un article plus complet est en préparation sur la place des personnes transgenres au cinéma.

La bande-annonce des films évoqués dans l’article :

Total
13
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Le_Chat

Le Chat de Pierre Granier-Deferre : analyse et explications

Article suivant
my favorite war avec Ilze

Annecy 2020 : critique de My favorite war – prix contrechamp

Articles sur le même sujet