Esther de Jaume-Collet Serra

Précédé d'un très bon buzz critique et d'un joli succès outre-atlantique , je suis allé voir ce film en espérant être agréablement surpris , bien que finalement j'en sache assez peu à son sujet . Au final j'en suis sorti très satisfait car le film va largement au delà de ce que j'aurai pu attendre de lui. C'est un très très bon film , un thriller prenant et saisissant dès ses premières images , d'une efficacité redoutable et intelligent.

Ce qui m'a le plus surpris et qui est pour moi l'une des grandes forces du film , c'est que pendant une grande partie du long-métrage on a pas l'impression d'être dans un film d'horreur ( ou du moins ça parait secondaire ) , le film pose des bases scénaristiques solides avec des enjeux forts et des personnages consistants ( chose de plus en plus rare dans le cinéma de genre de nos jours ) , si bien que l'on est dans un vrai drame familial qui fonctionne déjà impeccablement en l'état , le scénario a l'intelligence de jouer sur les non-dits et de ne pas laisser de détails au hasard . Ainsi dans un premier temps "Esther" parvient à captiver et intéresser sur la base seule de sa vraie force dramatique , on est touché tout à tout par la plupart des persos de la famille et il faut dire que les acteurs y sont pour quelque chose en plus de la qualité de l'écriture.

Mais "Esther" est un film de genre aussi , et à cela se mélange donc une facette de thriller mâtiné d'horreur , et la fusion avec l'autre aspect du film fonctionne parfaitement , Jaume Collet-Serra parvient trouver un dosage très efficace , en ne négligeant aucun de ces divers aspects , sa mise en scène est maitrisée , le cinéaste parvient à créer une ambiance angoissante , faire naitre la menace et la terreur par de simples détails parfaitement amenés , la photographie du film est soignée et on a droit à de beaux plans bien travaillés . Le cinéaste maitrise bien tous les effets sonores inhérents à ce genre et n'en abuse pas au contraire il sait bien comment gérer son dispositif .

Aussi le film réserve son lot de surprises jusqu'au bout et je trouve la révélation qui vient en fin de long-métrage non seulement totalement imprévisible mais aussi assez brillante car à la fois surprenante mais aussi cohérente si on se remémore le film , cela en rajoute une couche au niveau de la terreur et fait basculer le film dans son dernier quart d'heure dans quelque chose de plus classique ( le slasher pur ) mais efficacement mis en scène cela fonctionne très bien.

"Esther" a le mérite de ne pas souffrir de censure morale et décèle un aspect malsain assez réjouissant , aussi subversif , ainsi qu'un très bon travail au niveau de l'ambiance sonore et de la bande-originale , bref des qualités supplémentaires pour ce long-métrage qui n'en manque pas.

Enfin finissons par l'interprétation du film qui est aussi pour beaucoup dans sa réussite , tout d'abord il faut revenir sur la performance phénoménale de la jeune Isabelle Furhrman , jonglant incroyablement entre une attitude d'enfant modèle et une attitude terrifiante, cette jeune actrice dévoile une maturité de jeu rare chez les jeunes acteurs.

les autres acteurs sont bons voir très bons je pense à Vera Farmiga très crédible et touchante dans son rôle de mère par exemple.

Une belle claque , une réussite majeure dans un genre qui surprend de moins en moins , à voir impérativement donc.

Laisser un commentaire