Critique de Total Recall de Len Wiseman

Remake du Total Recall de 1990 réalisé par Paul Verhoeven, lui-même adaptation de la nouvelle Souvenirs à vendre de Philip K.Dick, autant dire que ce Total Recall avait intérêt à apporter quelque chose de nouveau au risque de sombrer dans les oubliettes des blockbusters ne portant aucunes innovation. Alors, qu'en est-il de cette version Blu-Ray distribuée par Sony Picture Home Entertainment ?

Synopsis

Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s’évader de sa vie frustrante. L’implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l’échappatoire idéale. S’offrir des souvenirs d’agent secret serait parfait… Mais lorsque la procédure d’implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine. Très vite, la frontière entre l’imagination et la réalité se brouille. Qui est réellement Quaid, et quel est son destin ?

Critique

Vendu comme un gros film d'action, Total Recall ne nous ment pas à ce sujet. Sur les presque 2h du film, il doit bien y avoir près d'1h30 de tirs, explosions diverses et courses poursuites. Sans avoir le brio des explosions de Michael Bay, ni des courses poursuites de Minority Report de Steven Spielberg. Il faut malgré tout dire que cela se regarde bien, tout étant bien réalisé bien qu'un peu brouillon. Gros défaut de réalisation cependant : la mauvaise nouvelle habitude Hollywood de mettre partout des "flares"...On se croirait chez J.J.Abrams, et c'est vraiment lassant.

Le vrai soucis du film : avec 1h30 d'action, il ne reste plus qu'une demi-heure d'histoire. Et donc par défaut, elle est bâclée et ne sert finalement qu'à soutenir les séquences d'action brutes. On retrouve des touches scénaristiques inspirées de films comme Equilibrium, V pour Vendetta (bref, les uchronies totalitaires) ou bien des séquences pseudo "brainfuck" sensées nous embrouiller sur la manipulation subie ou non par le héros. Sauf que la mayonnaise ne prend pas, et ces passages faisant l'essence même de toute l'œuvre de K.Dick (où est la réalité, où est l'illusion) est complètement gâchée.

kate-beckinsale-total-recall

Ce gâchis est d'autant plus dommage que les acteurs sont pas mauvais, Colin Farrell faisant le boulot, appuyé d'une diabolique Kate Beckinsale qui sans briller, incarne bien son rôle. Seule Jessica Biel est complètement transparente (mais difficile de ne pas l'être quand on a 2 lignes dans le scénario...).

Le Blu-Ray est de très bonne facture, une image impeccable, fluide, avec un son parfaitement envoyé. Les bonus sont nombreux et intéressants, avec notamment les commentaires du réalisateur, les coulisses etc...

En un mot comme en cent, ce Total Recall est un bon blockbuster de série B. Ça explose, ça tire, ça fait des clins d'oeil à Blade Runner (la Colonie en est clairement inspirée) et à Star Wars (l'attaque des clones devenant l'attaque des synthétiques), mais ça ne restera pas dans les annales. Mais à choisir entre braver les éléments ou être bien au chaud dans son canapé devant le film, disons que la seconde option est terriblement attrayante 😉

Critique de Total Recall de Len Wiseman

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Michel Salib, il y a 5 ans et 6 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #17402 Répondre

    Tom Delanoue
    Admin bbPress

    Remake du Total Recall de 1990 réalisé par Paul Verhoeven, lui-même adaptation de la nouvelle Souvenirs à vendre de Philip K.Dick, autant dire que ce
    [See the full post at: Critique de Total Recall de Len Wiseman]

    #17403 Répondre

    Michel Salib

    C’est assez triste de voir qu’on est devenu incapable d’adapter des oeuvre de Dick, entre In Time l’année dernière et celui-ci… je suis triste.
    Et es-tu sur que Colin Farrel n’en fasse pas encore (et toujours) trop, ou se serait-il assagi ?

    #17404 Répondre

    Tom Delanoue
    Admin bbPress

     J’ai vraiment envie de dire qu’il s’est assagi 🙂

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : Critique de Total Recall de Len Wiseman
Vos informations: