Hijacking de Tobias Lindholm

Tobias Lindholm n’est pas un inconnu. Il est un des scénaristes de la série Borgen qui cartonne et celui de La Chasse, avec Madds Mikkelsen qui a reçu la palme de l’interprétation masculine à Cannes. Dans quelques mois, il sortira Hijacking, un film avec des pirates mais sans Johnny Deep !

Synopsis

En plein océan Indien, le navire danois « MV Rosen » est pris d’assaut par des pirates somaliens qui retiennent en otage l’équipage et réclament une rançon de 15 millions de dollars. Parmi les sept hommes restés à bord, Mikkel, le cuisinier, marié et père d’une petite fille. Prisonnier et affaibli, il se retrouve au cœur d’une négociation entre Peter, le PDG de la compagnie du cargo et les pirates. Pour l’armateur, sauver ses hommes est un devoir. Mais le sang-froid et les millions suffiront-ils à ramener tous ses marins dans leur famille ?

Critique

Un film sur les pirates qui n’est pas un Disney ! C’est assez original pour le souligner. Il y a 3 ou 4 ans, les hijacking ou détournement/prise d’otages par des pirates somaliens étaient nombreux dans le Golfe d’Aden. Les demandes de rançons aux armateurs, les négociations, les assauts… On s’attendait à ce que les grosses productions américaines s’emparent du sujet mais rien. Du coup, c’est un danois qui s’y colle.

a_hijacking

Le film se veut quasi documentaire et au plus proche de la réalité. C’est un pari réussi pour le réalisateur. L’expert en négociation joue d’ailleurs son propre rôle
Celui ne nous épargne aucun détail, que ce soit les questions d’hygiène ou l’égorgement d’une chèvre… Les personnages sont creusés. Ici, pas de manichéisme. On imagine au début un PDG puissant et arrogant, mais il tient à son équipage. Le réalisateur montre bien à quel point cela l’affecte. L’équipage nous est tout de suite sympathique. On accroche à l’histoire et on espère une fin heureuse, sans en être jamais certain. Les pirates ont bien sûr le mauvais rôle, mais cela ne les empêche pas de plaisanter avec leurs otages, et vice versa, une sorte de syndrome de Stockholm. Le réalisateur a choisi de faire de grosses ellipses et l’histoire est divisée entre le cargo et la salle des négociations. Il y a peu d’action mais le suspens et l’angoisse sont présents. On retient presque notre souffle à chaque appel téléphonique.
Le réalisateur ne dénonce rien, ni les pirates qui pillent parce qu’ils ont une vie misérable et sont affamés, ni le riche armateur. A la place, il montre ce qui se passe concrètement lors d’une prise d’otage en pleine mer.
Heureusement, les séquences émotions/famille sont courtes et peu nombreuses. La femme hystérique qui pleure et hurle à tout de champ, c’est un peu usant.

Ce n’est en aucun cas un blockbuster avec des explosions et des effets spectaculaires, mais ce n’en est pas moins captivant. Un bon film pour ce que le sujet intéresse. Bref, un film de pirates pour adultes.

Hijacking de Tobias Lindholm

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Robin210998, il y a 4 ans et 7 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #16929 Répondre

    Coralie Barroul
    Admin bbPress

    Tobias Lindholm n’est pas un inconnu. Il est un des scénaristes de la série Borgen qui cartonne et celui de La Chasse, avec Madds Mikkelsen qui a reçu
    [See the full post at: Hijacking de Tobias Lindholm]

    #16930 Répondre

    Robin210998

    excellent, excellent …. c’est tout ce que j’ai à dire après avoir vu ce film !

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Hijacking de Tobias Lindholm
Vos informations: