The Walking Dead - Saison 6 Episode 1 - First Time Again

The Walking Dead est une série qui divise la Redak Oblikon. Souvent déçus, parfois étonnés, fatigués à long terme... les différents chroniqueurs qui se sont essayés au show de AMC n'ont globalement pas été convaincus par la série, malgré les plus de 10 millions de téléspectateurs à chaque épisode.

La saison 6 arrive en France et c'est l'occasion de se remettre dans le jus de zombie pour voir si ce démarrage de saison suscite de l'intérêt ! Voici notre critique du premier épisode de cette nouvelle saison.

Attention, cette critique dévoile des éléments majeurs de l'intrigue.

Du suspense !

The_Walking_Dead_GlennChose assez rare pour être soulignée, ce premier épisode de la saison 6 de The Walking Dead ne manque pas de suspense. On ne parle pas seulement de cliffhanger de fin mais d'une structure narrative qui suscite l'intérêt. L'épisode alterne entre le présent et un passé relativement proche (probablement quelques jours) modélisé par des flash-back en noir et blanc. Au départ surprenant, voire énervant car cassant l'action, ce montage se révèle plutôt efficace et malin. Il permet en effet d'éviter de passer 25 minutes d'affilée sur une horde de zombies qui marche à deux à l'heure...

Evidemment, les dernières secondes de l'épisode nous offre un rebondissement total...

Mais que se passe-t-il ?

The_Walking_Dead_horde_daryl_motoLa paix qui règne à Alexandria est en sursis suite à la découverte par Rick et Morgan d'une énorme horde de zombies coincés dans une carrière dont les issues sont bloquées par des camions. Mais cette protection temporaire menace de s'effondrer et d'envoyer la horde droit sur Alexandria. Rick décide de prendre les choses en main et propose de manœuvrer la marée de zombie pour les diriger à l'opposé de la communauté. Après moult discussions, le plan est approuvé par l'équipe de Rick et Deanna et les travaux démarrent. Se sont Daryl et Abraham qui devront conduire une moto et une voiture dont la horde va suivre le bruit.

Mais la répétition générale tourne court avec l'effondrement soudain de l'un des camions, transformant un simple exercice en action directe. Les survivants originels de la communauté Alexandria montrent très peu d’expérience avec les zombies et des capacités de survies limitées... Ce baptême du feu pose quelques problèmes à Rick et surtout à Glenn qui en veut encore à Nicholas.

En flash-back, on découvre une scène dans laquelle Eugène (le nerd) surprend Carter dévoilant sa volonté de se débarrasser de Rick. Malheureusement pour Carter, il n'est pas préparé et est surpris sur le fait par Rick qui le menace et lui donne une occasion de se racheter en participant au grand projet de réorienter la horde de zombies. Ses compétences se révèlent finalement utiles dans la construction de barricades pour  canaliser la horde.

Mais dans le feu de l'action, Carter se fait mordre par un zombie isolé. Ses cris risquant de détourner l'ensemble de la horde, Rick met fin à ses souffrances. Le reste du plan semble fonctionner parfaitement, les zombies sont dans la bonne direction lorsqu'un klaxon retenti... en provenance directe d'Alexandria ! L'épisode se termine sur une gigantesque horde en train de se détourner directement vers Alexandria...

De l'humour !

The_Walking_Dead_eugenePour revenir à une critique plus généraliste de cet épisode de The Walking Dead, on peut noter beaucoup de touches d'humour centralisées sur deux personnages : Eugène et Abraham. Eugène, avec son style geek asocial lâche quelques dialogues sympas et complètement décalés. Il est vraiment un personnage attachant (jusque quand ?).

De son côté, Abraham est de plus en plus bouleversé. L'homme le plus apprécié de la version comics de l'histoire confirme sa position de gros Teddy Bear éclatant du zombie.

De la violence !

Car oui, exploser des cerveaux reste une activité importante dans The Walking Dead. On y retrouve les classiques de combats rapprochés, des morts humaines, du sang, des têtes qui s'éclatent (étrangement) sur des murs en tôles...

La violence psychologique est aussi de la partie avec un Rick Grimes qui, tout comme Abraham, se rend compte qu'il ne ressent plus grandes émotions à tuer des humains.

Moins de politique !

The_Walking_Dead_Alexandria_HordeFinalement, l'un des bons points de ce premier épisode est de mettre la "politique interne" en touche quelques instants. Deanna coupe court à toute discussion et il n'existe pas de réel tension dans le groupe de Rick.

C'est seulement par Morgan et sa relation compliquée avec Rick qui est mise en avant. Les deux hommes se rencontrent à nouveau pour la première fois (First time Again). Rien de plus n'est dévoilé sur Morgan (quid des rêves prémonitoires ?), seulement qu'il se réintègre petit à petit au groupe de Rick Grimes.

Et le cliffhanger de fin d'épisode annonce un épisode 2 mouvementé, exit la politique pour un moment (on espère). Serait-ce un un coup des Wolves ???

1 comment

  1. SeedZz 16 octobre, 2015 at 01:02

    Pas mal, comme tu l’as dit réal sympa mais bon comme d’hab le rythme va ralentir d’ici 2/3 épisodes et on va se faire chier, the walking dead tu peux cut les épisode 4/5/6 et 10/11/12/13/14 de chaque saison j’ai l’impression…

Laisser un commentaire