Trolljegeren / Chasseur de Trolls d'André Øvredal

Ahhhhhhhhh la Norvège, ses fjords, ses rennes, ses forêts... Et ses trolls ! Pourquoi les histoires de monstres cachés par le gouvernement ne seraient que l'apanage des USA ? C'est justement la question que doivent se poser quelques étudiants norvégiens en journalisme quand ils se décident à tourner un reportage au sujet d'un homme bien  mystérieux. Ce dernier en effet a la mauvaise habitude de disparaître la nuit au cœur des forêts et certains disent qu'il se battrait contre des forces obscures à coup de puissants flashs lumineux...

trolljegeren-1

Et quel reportage, quel journalisme d'investigation ! Nos jeunes héros (que nous ne verrons quasiment jamais, du fait qu'ils sont derrière la caméra...mais qui sont malgré cela terriblement crédibles) n'hésitent pas à s'enfoncer dans les bois afin d'avoir leurs informations... Et prouver par la même que les trolls existent bel et bien !
trolljegeren

À la manière d'un Blair Witch Project ou d'un plus récent Cloverfield, Trolljegeren joue donc la carte du reportage afin de nous faire suivre ce chasseur de Trolls, luttant au quotidien contre ces monstres mythiques venus du fond des âges. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est plutôt bien fait. Malgré des effets spéciaux parfois grossiers mais jamais mauvais, l'ambiance et le cœur sont là pour nous faire passer un moment prenant, parfois amusant, mais toujours juste. Sans reléguer Cloverfield en seconde division, Trolljegeren se hisse facilement à son niveau avec un buzz et budget bien moindre. Comme quoi l'Europe peut aussi faire des bons films en exploitant ses mythes et contes ! Bref, si vous voulez rêver un peu de contes nordiques, n'hésitez plus !

Découvrez la bande-annonce et un extrait du film à la page suivante

1 2

Trolljegeren / Chasseur de Trolls d'André Øvredal

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Tom Delanoue, il y a 6 ans et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Trolljegeren / Chasseur de Trolls d'André Øvredal
Vos informations: