Trolljegeren / Chasseur de Trolls d’André Øvredal

Ahhhhhhhhh la Norvège, ses fjords, ses rennes, ses forêts… Et ses trolls ! Pourquoi les histoires de monstres cachés par le gouvernement ne seraient que l’apanage des USA ? C’est justement la question que doivent se poser quelques étudiants norvégiens en journalisme quand ils se décident à tourner un reportage au sujet d’un homme bien  mystérieux. Ce dernier en effet a la mauvaise habitude de disparaître la nuit au cœur des forêts et certains disent qu’il se battrait contre des forces obscures à coup de puissants flashs lumineux…

trolljegeren-1

Et quel reportage, quel journalisme d’investigation ! Nos jeunes héros (que nous ne verrons quasiment jamais, du fait qu’ils sont derrière la caméra…mais qui sont malgré cela terriblement crédibles) n’hésitent pas à s’enfoncer dans les bois afin d’avoir leurs informations… Et prouver par la même que les trolls existent bel et bien !
trolljegeren

À la manière d’un Blair Witch Project ou d’un plus récent Cloverfield, Trolljegeren joue donc la carte du reportage afin de nous faire suivre ce chasseur de Trolls, luttant au quotidien contre ces monstres mythiques venus du fond des âges. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est plutôt bien fait. Malgré des effets spéciaux parfois grossiers mais jamais mauvais, l’ambiance et le cœur sont là pour nous faire passer un moment prenant, parfois amusant, mais toujours juste. Sans reléguer Cloverfield en seconde division, Trolljegeren se hisse facilement à son niveau avec un buzz et budget bien moindre. Comme quoi l’Europe peut aussi faire des bons films en exploitant ses mythes et contes ! Bref, si vous voulez rêver un peu de contes nordiques, n’hésitez plus !

Découvrez la bande-annonce et un extrait du film à la page suivante

N’hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer au développement des articles et théories ! Vos avis sont toujours appréciés !

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Preview Transformer 3 : Dark Of The Moon

Article suivant

The avengers : Le poster cheap

Articles sur le même sujet

« A Serious Man » De Joel et Ethan Coen (2009)

Le synopsis et la bande annonce semblaient présager un Coen mineur, une sorte de « Chute Libre » yiddish où un « homme sérieux » donc, en avait marre d'encaisser les coups et se révoltait contre ses problèmes dans un élan de furie vengeresse. Heureusement les Coen n'ont pas sombré dans cette simplicité… « A Serious Man » cache son jeu pour mieux frapper en temps voulu, et derrière une modestie très pro (pas de promo abusive ou mensongère, pas de stars à l'écran si ce n'est peut-être Richard Kind, acteur vaguement célèbre qu'on a surtout vu en Ralph dans « Spin City ») se cache un film très personnel, aussi maîtrisé et net qu'une formule mathématique, et qui pourrait, de surcroit, être LE film du pourquoi du comment de l'univers des frères Coen…
Lire plus