Critique Action Comics #1 de Grant Morrison et Rags Morales

C'est dans la mouvance du reboot DC (vous pouvez lire ici la critique de JLA #1) que s'inscrit ce "nouveau" premier tome d'Action Comics.

Et c'est Superman qui y tiens l'affiche après une rapide apparition dans JLA #1. Tout comme l'étaient Batman et Green Lantern dans ce dernier tome, Superman est ici traqué, mal vu de l'opinion et poursuivi par la police, et par la corollaire un certain Lex Luthor. Ce côté "fugitif" est très frais et renouvelle l'image de ces super-heros que l'on est habitué à voir comme les grands sauveurs (sauf peut-être Deadpool ou Spider-Man chez Marvrel, l'écurie concurrente).

Tout comme l'univers Ultimate chez Marvel, nous sommes donc confronté à un jeune Superman, qui n'a qu'un T-Shirt et une cape (pas encore de costume complet) et qui n'a pas encore l'assurance et la prestance de notre kryptonien préféré. Cela donne un vrai coup de jeune au héros, sans être non plus le "gamin" de Smallville. Plus Clark Kent, mais pas encore Superman.

action-comics_superman

En un mot, cet Action Comics #1 est divertissant, et les dessins s'accordent bien au scénario (même si certains pourraient trouver ça trop "enfantin" ou "criard" parfois). Du bon cru pour démarrer ou re-démarrer chez DC Comics !

2 comments

Laisser un commentaire