Les meilleurs monologues au cinéma


Les meilleurs monologues au cinéma

Si les transformations physiques importantes ou le fait de jouer dans un biopic sont un moyen facile de remporter l'Oscar du meilleur acteur ou actrice, beaucoup de grands acteurs ont montré l'étendue de leur talent d'une autre manière, à travers des monologues brillants. Impressionné par la performance de certains de ces acteurs, j'ai décidé de leur consacrer un dossier. Comme toujours, cet article n'est pas exhaustif, soit pas choix personnel, soit car l'extrait en question n'était pas disponible sur le Web. Quoi qu'il en soit, les extraits des pages suivantes vous permettront de découvrir quelques uns des meilleurs monologues de cinéma (Pulp Fiction, Will Hunting, l'associé du diable) et je ne doute pas que vous ajouterez vos propres coups de cœur en commentaire.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

2 comments

  1. Mathias 24 avril, 2011 at 01:50

    Pour ma part, je suis depuis plusieurs années fan du monologue de robin williams dans will hunting (et j’aime bcp celui de la 25e heure ou le classic pulp fiction), mais ds l’Histoire du cinéma il y en a vraiment pleins (je ne sais pas pourquoi je pense à une scène culte à mes yeux de rasta rocket) et en voici qlq extraits dans ce très chouette dossier! merci!

  2. Critique du film Birdman avec Michael Keaton | Oblikon.net 28 janvier, 2015 at 15:01

    […] Depuis quelques semaines, tout le monde ne parle que de la performance et de la résurrection de Michael Keaton, acteur au parcours très similaire à son personnage et aujourd’hui grand favori aux Oscars. Ce regain d’intérêt pour l’acteur est très amusant car totalement en phase avec plein de choses que dit le film. Surtout, cela éclipse le reste du casting qui est pourtant absolument irréprochable. Certes, Keaton est absolument génial et porte le film sur ses épaules par sa présence dans une très grande partie des scènes. Mais les autres acteurs crèvent l’écran eux aussi. Edward Norton illumine tout le première partie du film avant d’avoir un rôle plus secondaire, Naomi Watts est comme toujours parfaite, pendant que Zach Galifianakis, joue ,de façon très étonnante et très juste, le personnage le plus sobre du film. Emma Stone ,quand à elle, livre la meilleure performance de sa jeune carrière. Lors de ses scènes avec Edward Norton, elle rend celui-ci quasi-inexistant, même si on peut sentir que c’est une volonté, encore une fois, du réalisateur, de montrer les failles et les contradictions de ses personnages. On peut également penser que son discours à Michael Keaton va très vite entrer au panthéon des monologues les plus cultes de l’histoire du cinéma. […]

Laisser un commentaire