#EtrangeFestival2017 Critique et explications de A Day (Ha-Roo)

Petite synthèse et une explication de la fin du film

Pour ceux qui n'auraient pas très bien compris A DAY (Ha-roo en VO), voici un récapitulatif forcément spoiler des événements.

La boucle temporelle démarre vers 11h, en fin de matinée. Jun-young se réveille peu avant l’atterrissage de son avion, tandis que Min-chul se laisse surprendre par son réveil dans sa salle de repos d’ambulancier.

Durant la quasi majorité du film, l'accident se produit exactement à 12h00 pour une boucle se terminant à 12h30. Vers la fin du film, on se rend compte que la boucle temporelle est créée par le fils de Jae-myung Yoo, Ha-Roo. Ce dernier a beau être mort depuis 3 ans, son cœur continue de vivre dans le corps de Eun-jung, la fille de Jun-young. Mais pourquoi ?

Ha-Roo-a-day-critique-explication

Trois ans avant l'accident, les trois protagonistes du film s'étaient déjà rencontrés. L'ambulancier Min-chul est la cause d'un grave accident de voiture qui condamne Jae-myung Yoo à un coma, et son fils Ha-Roo à la mort... Au même moment, à l’hôpital ou ils sont amenés un peu trop tard par Min-chul, Eun-jung doit se faire opérer du cœur. Mais le donneur refuse au dernier moment... Le père Jun-young décide donc, malgré son statut de docteur, de frauder... Il falsifie les documents de don d'organe alors que Jae-myung Yoo est dans le coma. Résultat : la fillette est sauvée.

Malheureusement, Jae-myung Yoo se rend compte de la supercherie et va planifier durant trois années sa vengeance !!! Lui qui a perdu un être cher va décider de tuer la femme de l'ambulancier Min-chul et la fille de Jun-young. Mais l'accident qu'il provoque cause aussi sa mort.

Son fils Ha-Roo décédé mais toujours "vivant" d'une certaine manière au travers de Eun-jung va créer une boucle temporelle qui ne se stoppera que si son père survit.

Au final, c'est le pardon et l'acceptation de la mort de son fils, suivi de la reconnaissance publique par le docteur de ses fautes il y a trois ans qui va clore le film. Nous sommes bien loin d'un happy end...

1 2

Leave a reply