Meilleures séries de 2020 sur Netflix et en streaming

Entre le confinement mondial et l'explosion de la concurrence sur le marché du streaming avec Disney+, AppleTV+ et bientôt HBO MAX, l'actualité série est riche en 2020. En attendant de voir l'impact de l'arrêt des tournages sur les productions en cours, intéressons nous aux séries sorties cette année qui ont su tirer leur épingle du jeu et séduire les spectateurs. Quelles sont les meilleures nouvelles séries ? Et les nouvelles saisons de nos séries cultes ?

En 2019, nous avions fait un classement des meilleures séries en fin d'année et soutenu massivement le show de la BBC Years and Years, passé inaperçu auprès de beaucoup de monde car moins médiatisé et pas diffusé sur Facebook. Cette année semble prendre la même direction puisque notre coup de coeur actuel est une série qui a un peu fait parler dans la presse spécialisée mais que très peu de monde a vu en France.

Quoiqu'il en soit, ce top des meilleures séries est forcément un peu plus développé que notre classement annuel des meilleurs films de 2020, forcément victime du confinement, de la fermeture des salles et du report des sorties (mais bon sang, on vous promet qu'on attend TENET de pied ferme !)

Bref, passons à la raison de votre présence sur cette page, notre sélection des meilleures séries diffusées sur Netflix, Prime Video, Hulu et tous les autres services de streaming.

Meilleures nouvelles séries de 2020

On commence directement avec notre coup de coeur du premier semestre, plébiscité aussi bien par Antoine que Christopher.

Devs, écrite et réalisée par Alex Garland

Présentation : Le britannique Alex Garland avait déjà surprit la presse en 2015 avec son premier film, Ex Machina. Il revient pour nous présenter sa première mini-série de juste 8 épisodes où se mélangent intrigue palpitante et science-fiction. A. Garland nous plonge dans un univers mystique à l'esthétique irréprochable. On y suit Sergei (Karl Glusman), ingénieur brillant en informatique qui est promu par le directeur (Nick Offerman) pour intégrer Devs. Plein d'espoirs quant à son avenir dans la compagnie, on le retrouve pourtant immolé peu de temps après. Alors que l'enquête conclue à un suicide, sa petite amie, Lily Chan (Sonoya Mizuno), décide de mener sa propre investigation sur Devs, une société aux nombreux secrets...

Notre avis : Devs est une série étonnante à bien des niveaux. Intelligence dans l'écriture, profondeur des personnages et qualité visuelle, Alex Garland frappe fort. Etant sur le format mini-série, il ne devrait pas sortir de saison 2. C'est aussi un autre avantage qui joue clairement en faveur de la qualité globale de la série. Le scénariste prend le temps de poser l'histoire et surtout de la terminer ! Bien sûr, la fin (mais pas que !) est sujette à diverses interprétations et une explication est bienvenue. Les thématiques abordées sont loin d’être triviales. Le milieu geek de la série n’est pas non plus un prétexte à dérouler des clichés inutiles. Au contraire, même s’ils sont des codeurs invétérés, chacun des personnages à son importance et sert la narration. On en redemande !

Comment la voir en streaming : Lancée sur Hulu aux Etats-Unis, Devs est disponible en France sur le service de streaming de Canalplus : mycanal depuis le 08 mars 2020.

Tales from the loop, écrite par Nathaniel Halpern

Présentation : La série se base sur le travail de, Simon Stålenhag, un artiste suédois réalisant des illustrations surréalistes et rétro-futuristes. Cette inspiration donne naissance à une première saison de 8 épisodes prenant place dans un monde fictif et mystérieux. Créée par Nathaniel Halpern, ce sont pourtant différents réalisateurs (Jodie Foster, Andrew Stanton ou encore Mark Romanek) qui s’enchaînent pour raconter ce récit d'un épisode à l'autre. L'histoire est celle d'un petit village situé aux abords d'une machine baptisée "The Loop" ("La boucle") capable d'expliquer les plus grands mystères de l'univers. Les habitants sont affectés par ce centre et vivent chacun d'étranges expériences. La série est plutôt lente et narrée par Jonathan Pryce, cherchant à mettre en avant les émotions plus que l'action.

Notre avis : Une série OVNI. On pense forcément à The leftovers lors du premier épisode (et encore plus lorsque l'on écoute la magnifique B.O. signée Philip Glass et Paul Leonard-Morgan). Alors, le rythme est lent, c'est contemplatif, certains épisodes sont un poil plus faibles... Mais la poésie, la simplicité de l'oeuvre, le refus de partir dans des explications en font une série unique, une expérience à part, juste et touchante. Pas forcément une grande série qui restera dans les mémoires à travers le temps, mais une proposition différente, paisible et particulièrement travaillée sur le plan esthétique.

Comment la voir en streaming : Disponible sur Amazon Prime Video depuis le 03 avril 2020.

Hollywood, créée par Ryan Murphy

Présentation : On fait cette fois le tour d'une série historique réalisée par Ryan Murphy et Ian Brennan. Nous voici juste après la seconde Guerre Mondiale, à Hollywood qui connait alors son âge d'or et un succès fulgurant. Un groupe de jeunes artistes ambitieux rêve de faire carrière dans le cinéma et ne reculera devant rien. Pourtant, ce monde rempli de paillettes ne rend pas la vie facile aux personnes de couleurs, femmes ou homosexuels... Dans ce casting on retrouve des acteurs tels que Darren Criss, David Corenswet , Jeremy Pope, Samara Weaving ou bien Laura Harrier. Bien que majoritairement fictive, l'histoire se base également sur les récits de personnes ayant travaillé à Los Angeles comme  Rock Hudson, Henry Willson, ou encore Anna May Wong.

Notre avis : En période de confinement, c'était peut-être la série à regarder en cas de coup de mou. Los Angeles, dès le début de la série a des airs de La La Land paradisiaque (les musiques en moins). Mais c'est un trompe l'oeil. Hollywood est un univers sordide, malsain, destructeur... à moins que ! Ryan Murphy réécrit l'histoire et nous offre une oeuvre engagée, pleine d'espoir et moderne. Pensé comme une mini-série, le show pourrait avoir le droit à une saison 2. Pourquoi pas, à condition de faire le choix de l'anthologie et de proposer quelque chose de radicalement différent, peut-être le nouvel Hollywood des années 70 ?

Comment la voir en streaming : Disponible sur Netflix depuis le 01 mai 2020

Meilleures nouvelles saisons de 2020

Ici, vous trouvez les meilleures suites de séries qui ont débuté au cours des années précédentes.

La saison 3 de Dark

Présentation : On vous avait déjà fait notre retour, explications et théories en prime sur les saisons 1 et 2 de cette série à succès. Si les espagnols ont la Casa des papels et les anglais Peaky Blinders, il est indéniable que LA série allemande immanquable n'est rien d'autre que Dark. On la doit à Baran bo Odar et Jantje Friese, deux réalisateurs à la cinématographie déjà très sombre ne comportant que des thrillers. Ils reviennent avec une troisième et dernière saison pour répondre à toutes vos interrogations. Au programme, voyages dans le temps, action, angoisses, amour, révélations des plus grands secrets de la série, et bien sûr, maux de tête assurés ! Une saison incroyable pour finir en beauté cette série addictive.

Notre avis : lien analyse S3

Comment la voir en streaming : Disponible sur Netflix depuis le 27 juin 2020

La saison 5 de Better Call Saul

Présentation : Depuis 2015, Vince Gilligan et Peter Gould régalent les fans de la série Breaking Bad avec ce préquelle du même univers. Adieu Walter White, faites de la place pour Saul Goodman (joué par Bob Odenkirk), son avocat corrompu, la star de Better Call Saul. Cette 5e saison promet encore bien des aventures. Avec l'arrivée de Lalo Salamanca à Albuquerque la situation en ville est considérablement modifiée. Le neveu d'Hector menace les projets de Gus et ce dernier voit Mike s'éloigner de lui, hanté par le meurtre de Werner. Trahison, suspens et doutes seront les mots d'ordre de cette saison qui met les pions en place pour préparer la fin. En effet, la saison 6 est déjà en tournage et marquera la fin de la série.

Notre avis : Better Call Saul tient son rythme et le fait avec brio. De plus en plus le spin-off autour de Jimmy McGill aka. Saul Goodman confirme sa place au firmament des séries avec son prédécesseur Breaking Bad. Vince Gilligan et Peter Gould sont certes moins extravertis sur les péripéties de Saul que sur la montée en puissance de Walter White. Mais ce n'est que pour confirmer la substance psychologique de la série, toujours plus prenante depuis plusieurs saisons (souvenez-vous de cette saison 2...). Maintenant que Saul Goodman est là, la grande question qui se pose est comment les wagons seront raccrochés avec sa grande soeur... mais ça, ce sera pour la saison 6 (que l'on attends déjà avec impatience).

Comment la voir en streaming : Disponible sur Netflix depuis le 27 juin 2020

Les déceptions de 2020

La saison 3 de Killing Eve

Présentation : Adaptée de la saga littéraire Codename Villanelle de Luke Jennings, Killing Eve a fait son apparition en 2018. On la retrouve déjà pour une 3ème saison avec Sandra Oh (Eve) et Jodie Carmer (Villanelle) dans les rôles principaux. Leur petit jeu du chat et de la souris se poursuit donc dans cette série d'espionnage classique à l'exception que les personnages principaux soient deux femmes. Ici, on s'éloigne du cliché de l'homme en costume instauré par James Bond et on adopte le point de vue de ces femmes toutes aussi fortes. Le scénario a été développé par une scénariste de renom, Phoebe Waller-Bridge, qui était aussi à l'origine d'une série britannique qui a cartonné : Fleabag, où elle tenait le premier rôle.

Notre avis : Une baisse de régime initiée en saison 2 qui se poursuit et s'accentue avec cette nouvelle salve d'épisodes. Lorsque Phoebe Waller-Bridge n'est plus à l'écriture, on voit tout de suite la différence. A pat un épisode très intéressant centré sur la famille d'un des personnages principaux, il n'y a pas grand de vraiment réjouissant.

Comment la voir en streaming : Killing Eve est disponible en France sur myCanal depuis le 13 avril 2020.

The outsider

Présentation : Richard Price adapte le roman éponyme de Stephen King en une mini-série de 10 épisodes. Ce thriller-horreur raconte la découverte du corps d'un enfant de 11 ans dans une petite ville de l’Oklahoma. Le coupable semble avoir laissé son ADN partout : Terry Maitland (Jason Bateman), l'un des habitants les plus respectés de la ville. Pourtant, Terry Maitland a un alibi en béton. Il était en réalité à plusieurs centaines de kilomètres au moment où le meurtre a été commis. Le détective Ralph Anderson (Ben Mendelsohn) est chargé de faire la lumière sur cette affaire pour le moins étrange et inquiétante. Et son explication pourrait bien dépasser l’entendement... Une histoire qui donne la chaire-de-poule!

Notre avis : Une série HBO adaptée de Stephen King, aux reviews américaines et françaises dithyrambiques ? Un casting Cinq Etoiles porté par le génial Ben Mendelsohn ? Il y avait de quoi s'emballer devant les promesses faites par le show de Richard Price. Mais la réalité est toute autre. Nous avons décroché après quatre ou cinq épisodes à cause d'un rythme extrêmement lent et surtout des personnages certes pas manichéens, mais vraiment pas attachants non plus.

Comment la voir en streaming : Killing Eve est disponible en France sur myCanal depuis le 13 avril 2020.

Leave a reply