Le Projet Blair Witch : explication du film et de sa fin

Sorti en 1999, le tout premier film Le Projet Blair Witch accompagne parfaitement deux innovations majeures de l'époque : internet et le found-footage. La combinaison de ces deux éléments parfaitement maîtrisés par les réalisateurs a pu élever le film au statut de "film culte". Pour autant, le choix des réalisateurs de faire une fin aussi ouverte entraîne forcément une volonté du public d'expliquer par divers moyens ce qu'il s'y passe réellement. Cet article est lui aussi une tentative d'explication du film.

Bien évidemment, Daniel Myrick et Eduardo Sánchez n'ont ni inventé internet ni le found-footage. Il ont cependant su utiliser au mieux ces deux outils pour valoriser leur création et leurs idées.

Revenons donc sur ce film mythique qui a fait flipper bon nombre d'adolescents au début des années 2000... Car autour de ce film se sont construits à la fois toute une mythologie mais aussi de nombreuses théories sur la fin ambiguë.

Avez-vous toujours peur des balades en forêts ?

Le pitch

En octobre 1994, trois jeunes cinéastes, Heather Donahue, Joshua Leonard et Michael Williams, disparaissent en randonnée dans la foret de Black Hills au cours d'un reportage sur la sorcellerie. Un an plus tard, on a retrouvé le film de leur enquête. Le Projet Blair Witch suit l’itinéraire éprouvant des trois cinéastes à travers la foret de Black Hills et rend compte des événements terrifiants qui s'y sont déroules. A ce jour, les trois cinéastes sont toujours portés disparus.

Une véritable histoire derrière le film-documentaire ?

Le synopsis insiste largement sur le fait que les trois jeunes passionnés de cinéma n'ont pas été retrouvés. Ceci est d'autant plus ambiguë lors de la sortie du film, que les trois acteurs jouent leur propre rôle... environ deux ans après avoir shooté les images dans la forêt (tournage en 1997, sortie du film en 1999). Mais nous reviendrons plus tard sur l'aspect mythologie et légende autour du film.

Car il faut déjà comprendre ce qu'il se passe vraiment dans cette mystérieuse forêt de Black Hills ! La légende locale décrit cette forêt comme hantée depuis le 18ème siècle. Au cours de la première partie du film Blair Witch, les trois réalisateurs en herbe interviewent des habitants de Burkittsville. Les locaux ont tous des histoires sordides à propos de cette forêt maléfique.

La légende de la forêt de Black Hills, Burkittsville, Maryland

Depuis le 18ème siècle - donc - d'étranges choses se déroulent dans cette forêt. Certains disent que cela remonte à bien plus longtemps, et que les indiens autochtones auraient déjà des peurs envers ce lieu. Mais les premières traces de sorcellerie ou d'activités paranormales datent des années 1870.

La légende décrite dans le film parle principalement du fantôme d'Elly Kedward, un résident de l'ancienne ville de Blair, condamné pour sorcellerie en 1785. Sa mort aurait été du fait d'un abandon dans la forêt par les habitants durant un hivers très froid. Durant les années 1780, deux disparitions de jeunes filles effrayent les habitants, l'une d'entre elle est retrouvée et déclare avoir vu des choses paranormales telles qu'une femme lévitant au dessus du sol. Tous ces éléments sont plus ou moins décrits lors des sessions d'interviews dans le film Blair Witch.

Puis en 1940, sept enfants disparurent de nouveau dans la forêt. Un déséquilibré nommé Rustin Parr avoua les crimes. Cet homme vivant en ermite dans la forêt dira avoir agi sur les ordres d'une voix de femme, persistante dans sa tête...

Le mythe de la Sorcière de Blair, The Blair Witch a donc traversé le temps, depuis près de 200 ans.

le_projet_blair_witch_1999_explication_fin

 

Une légende montée de toutes pièces !

Sauf que tout cela est totalement faux !!! Les deux réalisateurs Daniel Myrick et Eduardo Sánchez ont inventés toutes ces histoires pour renforcer le crédit porté au film, et en utilisant internet pour propager des rumeurs.

Pour preuve, le film n'est d'ailleurs pas filmé ni à Burkittsville ni dans la forêt attenante, mais au Seneca Creek State Park, quelques 40 kilomètres plus loin. De plus, les lieux mythiques du film (Coffin Rock, the Black Hills, ou encore Black Rock Road) n'existent pas à proximité de Burkittsville.

Lire la suite : un film ayant construit sa propre légende !

Vous pensez en savoir plus que nous ? Donnez nous votre avis en commentaire pour participer aux analyses et explications de films !

1 2 3

2 comments

  1. Josh 8 octobre, 2019 at 20:56

    Un livre est sortit en même temps que le film, “Blair Witch Project : A dossier”, il fait office de ” suivis d’enquête ” avec des rapports de police et des detectives engagés par les familles des étudiants.

    Il n’y a jamais eu de “Sorcière” a Black Hill, même les indiens d’Amérique, avant l’arrivée des colons, ne s’aventuraient pas dans ces bois “car quelque chose d’ancien et de malsain y vit”.

    Heather a, 2ans avant son film, fait des rituels pour établir une connexion avec la ” sorcière ” et a trainer Josh et Mike dans les bois, sans rien leurs dire, pensant qu’ils filmeraient 3,4 événement etrange et c’est tout (a la fin elle perd pied et se rend compte qu’elle ne maîtrise rien, d’ou la scène du “desolé”).

    Les étudiants sont partit un week end, en debut de semaine, ne les voyants pas revenir, des recherches sont effectuée dans les bois, mais la video montre qu’ils ont trainer plus que 3jours dans les bois, donc c’est officiellement pas possible que des tarés leurs soient tomber dessus.

    Enfaite, l’entité de black hill est capable d’altérer l’espace temps. Pour ca qu’ils tournent en rond, et qu’ils atterrissent a la maison, a la fin du film.

    Le cas Rustin Parr est interessant, ca im s’est passé en 1941, et après sa pendaison, suite au massacre des enfants, sa maison fut brûlée, il n’en reste officiellement plus rien aujourd’hui (dans le canon officiel).
    Officiellement, toujours, les bandes de Heather, etc… Ont été retrouvées DANS LES RUINES de la maison, dans les fondations, vielles de 150ans (pendant des fouilles d’etudians en archéologie), donc impossible qu’elles s’y soient retrouver “comme ça”, de façon naturelle.

    Enfaite, Heather, Josh et Mike se sont retrouvés coincés dans une boucle temporelles et envoyés dans le passé, au minimum 1940, voir plus.
    Après, la maison fut detruite.

    De plus, les peintures murales (traces de mains, etc…) sont encore fraîches. Elles devraient avoir plus de 50ans et etre a moitiée effacee sinon.

    Il est probable que l’entité les a harceler dans la boucle temporelle et renvoyée dans le passé pour etre sacrifiées par Rustin Parr.

    Raison pour laquelle on ne les a jamais retrouver et pour laquelle on a retrouver leurs bande videos DANS LES FONDATIONS de la maison, datant de plus de 150ans.

Leave a reply