Seven Sisters : explications du film et de la fin

Seven Sisters est un film de science fiction sorti en 2017 et réalisé par Tommy Wirkola. Si le scénario du film est assez novateur, ce qui fait son originalité est avant tout le faut que l'actrice Noomi Rapace joue sept soeurs différentes, chacun avec leur propre personnalité, et d'importances assez égales dans le film.

Détail, le film est nommé WHAT HAPPENED TO MONDAY dans sa version originale 😉

Synopsis

2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

seven sisters

Attention, cette analyse révèle les twists et informations majeures de l'intrigue du film. Cet article est donc garanti 100% spoilers et nous vous conseillons (ou pas) de le voir avant de lire la suite.

Nous allons, dans les pages suivantes revenir sur les enjeux du film. Nous aborderons l'intrigue et ses rebondissements, avec de nombreuses explications, mais aussi creuser les enjeux plus importants et philosophiques, sur la surpopulation notamment. Bien sûr, nous reviendrons sur la fin du film, surprenante par plusieurs aspects, et que ne se conclue peut être pas vraiment avec un happy end.

Page suivante : L'univers du film

1 2 3 4 5

6 comments

  1. Solostaran (@Solostaran14) 7 septembre, 2017 at 14:26

    J’ai été globalement déçu par ce film. La forme (mise en scène, jeu d’acteurs) est plutôt correcte, mais sur le fond j’ai plus de mal.
    La fin n’est pas surprenante en soit, on est dans la droite ligne d’un Soleil Vert. C’est plutôt manichéen, le personnage de Cayman n’est vraiment pas travaillé … entre autres.
    Et sinon, je ne vois pas de réflexion sur le thème principal de la surpopulation. Au final, on a une trahison (justifiée ou pas, peu importe) et « tuer des enfants c’est mal ».
    Avis très mitigé …

  2. Lucie 15 septembre, 2017 at 09:20

    J’avoue que j’ai du mal avec cette fin, je la comprends pas vraiment.
    Dans votre article vous dites que « Jeudi conserve le nom de Karen, soit en référence à sa mère, soit en hommage à ses soeurs ». Moi je pense plutôt qu’elle choisit ce nom en référence au fait que c’est elle la vraie : elle est sortie la première !

  3. Jef Lixon 27 septembre, 2017 at 10:21

    Article intéressant mais bourré de fautes. Relisez vous ou faîtes-vous relire avant publication !

  4. dvdman46 30 septembre, 2017 at 16:52

    merci pour les explications de la fin du film j’avais un doute, et pour les mauvaises langues enfin un film qui ne nous déploie pas une débauche d’effets spéciaux à l’américaine

  5. Remi 1 octobre, 2017 at 00:47

    Bon sang une femme enceinte ça se remarque, et de jumeaux/ jumelles en plus!
    Les 7 filles passent leurs journées ensemble et aucune d’entre elles n’a été capable de détecter la grossesse de leur grande soeur??
    La première moitié du film est réussie, mais l’autre moitié se fait plus bâclée.
    Le personnage d’Adrian, personnage aussi transparent que de l’eau, et plus gonflant qu’utile…
    La fin se voit venir comme un camion pleins phares…
    Bref, le film partait sur de très bonnes bases dommage!
    ( Et bon article cela dit )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :