Last night in Soho : explication de la fin du film

cover last night in sihi

Last Night in Soho est un film réalisé par Edgar Wright, connu pour ses œuvres telles que Shaun of the Dead, Hot Fuzz et Baby Driver qui ont su convaincre une grande partie de la critique. Ce film marque un tournant dans la carrière du réalisateur, qui s’essaie à un genre nouveau pour lui : le thriller psychologique, même si certains diront qu’il se limite à un silple série B bien packagée. Quoi qu’il en soit, cette création cinématographique nous plonge dans un univers mystérieux et envoûtant, mêlant passé et présent, réalité et fantasme.

Dans cet article, nous allons décortiquer et analyser le film Last Night in Soho, en passant en revue son synopsis, ses personnages principaux, son dénouement, ses thèmes, sa bande sonore ainsi que ses techniques cinématographiques, sans oublier ce qui intéresse la plupart de nos lecteur, une explication en bonne et due forme de la fin du film.

Attention, comme à notre habitude, cet article est 100% spoilers

Synopsis

Eloïse est une jeune femme passionnée par la mode. Elle quitte sa campagne natale pour étudier la mode à Londres et réaliser son rêve. Mais une fois sur place, Eloïse se rend compte que la réalité est bien loin de ses fantasmes. La ville est bruyante, hostile et oppressante.

Un soir, en s’endormant dans sa chambre, Eloïse est transportée dans le passé. Elle se retrouve dans la peau de Sandie, une chanteuse et danseuse de cabaret. Eloïse est fascinée par cette femme et son univers, mais très vite, elle se rend compte que derrière les paillettes et les belles robes se cache un sombre secret. Au fil de l’intrigue, Eloïse va découvrir la vérité sur Sandie et son passé trouble…

Les personnages principaux

Eloïse

Eloïse, interprétée par Thomasin McKenzie, est une jeune femme naïve et rêveuse. Passionnée par la mode et le Londres des années 1960, elle est persuadée que sa vie serait meilleure si elle avait vécu à cette époque. Eloïse est une artiste en herbe, et sa passion pour la mode est le moteur de son histoire. Elle est également très sensible et a du mal à s’adapter à la vie moderne et à la brutalité de la ville.

Sandie

Anya Taylor-Joy incarne Sandie, une chanteuse et danseuse de cabaret des années 1960. Sandie est l’incarnation du glamour et de l’élégance de cette époque. Elle est aussi mystérieuse et inaccessible, ce qui attise la curiosité et l’obsession d’Eloïse. Cependant, Sandie cache un passé trouble et douloureux, qui va peu à peu se dévoiler au fil du film.

Explication de la fin du film Last Night in Soho

La fin de Last Night in Soho est riche en rebondissements, par forcément du gout de tout le monde. Eloïse découvre finalement la vérité sur le passé de Sandie et les événements tragiques qui ont marqué sa vie. Elle comprend que Sandie a été victime d’abus et d’exploitation, et que derrière les apparences se cachait une femme brisée et désespérée.

Eloïse réalise également que son obsession pour le passé et pour Sandie était malsaine et dangereuse. Elle décide alors de faire face à ses propres démons et de s’affirmer en tant que femme et artiste. Elle renonce à son idéalisation du passé et embrasse sa vie présente, avec ses difficultés et ses imperfections. La fin du film est donc une leçon de résilience et de courage pour Eloïse, qui parvient à surmonter ses peurs et ses fantasmes pour avancer dans la vie et réaliser ses rêves. Revenons plus en détails sur différents points ci-desosus.

Ana taylor joy et Matt smith

Comment Eloïse va dans le passé ?

Eloïse, après avoir vécu une terrible expérience dans son dortoir, décide de déménager et d’acquérir son propre appartement. Elle trouve un appartement appartenant à la fabuleuse Diana Rigg, dans le rôle de Ms Collins. Après avoir juré de ne pas ramener de mâles dans sa demeure, la propriétaire, exigeante mais bienveillante, accepte de la laisser emménager.

En un rien de temps, Eloïse se retrouve dans le Londres des années 1960. Comment cela se fait-il ? Cela n’a rien à voir avec les dispositifs de voyage dans le temps de type Docteur Whoo ; c’est juste une coïncidence qu’elle rencontre Matt Smith dans une boîte de nuit de l’époque. Il s’avère que sa chambre à coucher est une porte vers le passé et, plus loin dans le film, les raisons de ce choix deviennent évidentes.

Jack (incarné par Matt Smith) est un propriétaire de boîte de nuit louche qu’Eloïse rencontre lorsqu’elle est transportée dans le passé. Au départ, Eloïse est un personnage secondaire, visible principalement dans les miroirs, qui commence à développer une obsession pour une jeune femme nommée Sandie.

À certains moments du film, sa conscience se mêle à celle de Sandie, ce qui lui permet de vivre directement la vie de la chanteuse de boîte de nuit et tous les moments qu’elle passe avec Jack. Jack promet de faire de Sandie une célébrité, mais le voyage dans le temps d’Eloïse révèle qu’il l’a trompée. Plutôt que d’accéder à la célébrité, Sandie a été transformée en travailleuse du sexe.

Au début, Eloïse trouve amusant de remonter le temps et d’utiliser Sandie comme source de créativité pour ses créations de mode. Cependant, lorsqu’elle découvre la situation critique de Sandie, son voyage dans les années 60 n’est plus aussi agréable. Eloïse se rend compte plus tard que Sandie occupe la même chambre à coucher qu’elle, bien qu’à une autre époque, mais avant qu’elle n’ait l’occasion d’apprécier le style de la chambre choisie par Sandie, il se passe quelque chose d’épouvantable.

Page suivante : la grande révélation du film

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
top meilleures series annees 1990

Les meilleures séries télévisées des années 1990

Article suivant
une porte dans Suzume

Suzume : Explication de la fin du film d’animation

Articles sur le même sujet