Le festival du film de Londres : un festival chargé d’histoire

Vous le savez, chez Oblikon, on adore les festivals de cinéma. Plus que la possibilité de voir les films en Avant-première, c’est aussi et surtout l’opportunité de voir des films qui ne sortiront pas forcément dans les salles, des vieux films et quelques perles méconnues qui nous séduisent. Que ce soit au Festival de Deauville ou à l’Etrange Festival, on découvre chaque année quelques films qui nous marquent. On fait aussi « la connaissance » avec de nouveaux auteurs, dont on s’empresse de visionner le reste de la filmographie à notre retour. Jeff Nichols a notamment présenté Take Shelter aussi bien à Deauville qu’à l’Etrange festival avant d’accéder à l’étage supérieur avec Mud, présenté en compétition au mythique festival de Cannes.

Un festival de cinéma, c’est un peu comme un voyage, le temps de quelques jours, dans un autre univers. Une petite bulle magique, forcément fatigante mais tellement enrichissante. Au retour, on oublie les films qui nous ont déplu et on ne garde en mémoire que le meilleur.

Aujourd’hui, nous avons envie de parler d’un autre festival, hors des terres françaises et assez méconnu du grand public français malgré son grand âge et ses nombreuses qualités. Pourtant, il propose chaque année des centaines de projections très éclectiques. Il s’agit du London Film Festival, qui se déroule généralement au mois d’octobre, vous l’aurez compris, dans la ville de Londres.

Un peu d'histoire sur le Festival du Film de Londres

Ville de londresCréé en 1955 par le British Film Institute, le festival du film de Londres permet de découvrir chaque année plus de 300 films, documentaires et courts métrages projetés dans la capitale anglaise. Cela peut être un bon plan pour associer voyage touristique et découvertes cinéphiles.
Coté films programmés, le festival a pour habitude de récompenser des films qui font ensuite le tour du monde, comme le film allemand La vie des autres en 2006 ou encore le film français Un prophète en 2009. Ce ne sont donc pas que des films anglais qui sont présentés, mais plutôt une sélection internationale variée, composée aussi bien de blockbusters en avant-première que de films indépendants participant à la compétition. S’il se déroule après la plupart des grands festivals comme Cannes ou Venise, Le London Film Festival reste un festival qui vaut le déplacement et qui séduit les cinéphiles, en présentant régulièrement des films qui marqueront quelques mois plus tard les grandes cérémonies de récompenses comme les BAFTA, les Oscars ou encore les Césars.

Parallèlement aux projections, chaque année, de nombreux cinéastes viennent également parler de leur métier, leur passion, avec un public cinéphile qui en redemande toujours ! Ce sont souvent des cinéastes britanniques comme Paul Greengass ou Danny Boyle.

Pour en savoir plus sur le London Film Festival, les éditions précédentes ou encore l’édition à venir, je vous invite à visiter le site officiel du festival.

Leave a reply