Tenet : théories et explications du film de Christopher Nolan

Les timelines des personnages

C’est la mécanique à la mode au cinéma : multiplier les timelines ! On le retrouve chez Nolan déjà (Dunkerque), Marvel (Avengers Endgame) et même en série chez Netflix avec The Witcher et Dark, ou chez HBO avec Westworld.

Avec Tenet, les deux timelines se suivent et s'entremêlent pour former un palindrome. Ainsi, la fin de la la première partie est le début de la seconde, et le début de la première partie est la fin de la deuxième partie (ou presque).

La timeline linéaire ou “normale” : résumé de la première partie du film TENET

On ne va pas vous faire un résumé détaillé de cette partie, puisqu’elle est finalement plutôt simple à comprendre, si ce n’est les quelques situations inversées et le charabia physique ici ou là. On va donc le résumé du film de manière courte :

Un agent de la CIA (interprété par le très bon John David Washington) sobrement nommé “Le Protagoniste”, est chargé, avec son équipe, de déjouer une attaque terroriste à l'Opéra de Kiev. Il manque de se faire tuer durant l’opération mais est sauvé in-extremis par un mystérieux tireur masqué avec une ficelle rouge sur son sac à dos, qui tue l'assaillant “en tirant à l’envers”.

Il se fait quand même enlever à la fin de l’opération. Torturé pour révéler des informations sur la localisation de son équipe, il avale une pilule de cyanure pour se tuer,  mais il s’agissait en fait d’un test. Officiellement mort, il est recruté par une organisation secrète pour sauver le monde d’un danger encore pire qu’une guerre nucléaire : Tenet.

Le Protagoniste se faufile dans une installation sécurisée pour en savoir plus sur les balles inversées. Nous apprenons alors que dans le futur, des gens ont trouvé le moyen d’inverser l’entropie des objets et personnes afin de leur permettre de voyager dans le temps (merci la promo manipulatrice, en plus d’avoir voulu nous faire croire que Kenneth Branagh n'incarnent pas qu’un simple méchant russe caricatural, Robert Pattinson a été catégorique, il ne s’agit pas de voyages dans le temps… ).

Dans ce monde du futur, il semblerait qu’une guerre terrible ait éclatée, comme le laissent supposer certains matériaux récoltés par la scientifique. Le protagoniste suit les indices jusqu'en Inde où il s'associe à un autre agent secret du nom de Neil (interprété par le génial Robert Pattinson) pour obtenir de nouvelles informations.

Ils découvrent alors qu’Andrei Sator (interprété par Kenneth Branagh. Et surtout, SATOR, comme le carré évoqué en page 2.) est celui qui possède les munitions inversées et qu’il communique avec le futur.

Pour l’approcher, ils décident de passer par l’intermédiaire de de sa femme Kat (représentée par Elizabeth Debicki). Lors d’un échange avec le protagoniste, elle mentionne un moment durant leurs vacances, ou elle a vu une femme plonger du Yacht de son mari. Prisonnière de son mariage, elle exprime le désir de vouloir être comme elle, “libre”.

Dans le but de rencontrer Sator, le protagoniste et Neil planifient un braquage élaboré qui consiste à écraser un Boeing 747 dans la zone de port franc de l’aéroport d’Oslo pour voler une peinture qui permet à Sator de faire du chantage à sa femme.

Sur place, ils semblent confrontés à deux hommes masqués : un qui semble suivre le flux temporel linéaire et l'autre qui est inversé. Neil poursuit le premier tandis que le Protagoniste combat l’inversé. Neil parvient à déchirer le masque de l'homme qu'il poursuit, découvrant son identité (cachée au spectateur car hors caméra). Il intervient ensuite pour empêcher le protagoniste de tuer l’inversé.

Le protagoniste réussit finalement à rencontrer Sator mais manque de se faire tuer par celui-ci et lui propose de voler du plutonium pour survivre. L'opération est un succès, mais lors de l'évasion, ils rencontrent des voitures inversées dans le temps. Le protagoniste remet la mallette censée contenir le plutonium pour sauver Kat mais ils se font capturer par les hommes de Sator. C’est là que la la jonction entre la première et la deuxième partie opère.

On a effectivement oublié de parler de la séquence avec Michael Caine, mais comme elle sert uniquement à montrer l’acteur dans la bande annonce pour vendre des billets, on s’est dit qu’on pouvait s’en passer.

La timeline inversée ou “à-reculons” : résumé de la seconde partie du film TENET

Là, ça devient un poil plus complexe (et intéressant), donc on va fonctionner sous forme de tirets pour plus de lisibilité.

  • Ayant découvert que la mallette ne contenait pas le plutonium, Sator force le protagoniste à parler en menaçant de tuer Kat, sur qui il pointe une arme à bout portant. On découvre que l’inversion se fait grâce à une sorte de tourniquet, technologie en provenance du futur dont Sator a le contrôle et qui lui permet d’avoir toujours un coup d’avance. Des forces spéciales sont appelées en renfort par Neil et sauvent le protagoniste. Leur chef explique que le seul moyen de sauver Kat, qui s’est prise une balle inversée, est de remonter dans le temps. 
  • Le protagoniste tente de s’en prendre à Sator et se rend compte qu'il était le conducteur de la voiture inversée lors de la première version de la poursuite. 
  • Sator s’empare du plutonium (qui n’en est pas mais une des pièce de l’algorithme) comme prévu, puisqu’on ne peut pas changer ce qui s’est passé. Mourant, il souhaite voir le monde détruit avec lui et a relié la bombe a son coeur. S’il meurt, le monde meurt.
  • Afin d'aider Kat à guérir, le protagoniste et Neil doivent à nouveau pénétrer dans l’aéroport d'Oslo pour accéder au tourniquet. Le protagoniste, masqué, pénètre dans les lieux, et on comprends que c’est lui qui se battait à l’envers dans la première partie du film… contre lui-même !
  • Une fois Kat sauvé, la petite bande et les forces spéciales qui travaillent pour quelqu’un de mystérieux, tout comme Neil, décident de stopper Sator.
  • Ils décident de prolonger leur remontée dans le temps pour récupérer l’appareil explosif sur la ville soviétique abandonnée de Stalsk-12 et s'assurer qu’il ne sera jamais opérationnel. 
  • Pendant ce temps, Kat du futur/présent doit occuper Sator du futur/présent suffisamment longtemps pour qu'il ne se suicide pas, ce qui enclencherait le fameux appareil qui détruirait tout. Ils se retrouvent donc sur le yacht du Vietnam où la Kat du passé vient de partir à terre avec son fils, Max, et où le Sator du passé vient de partir vaquer à ses occupations en hélicoptère.
  • Kat du futur/présent tue le Sator du futur/présent, qui a également remonté le temps jusqu’à la catastrophe qu’il veut faire se produire.
  • Elle plonge du yacht ; Elle est la femme “libre” qu’elle a vu au début du film (donc la Kat du passé qui revenait de sa balade avec Max)
  • Lors de leur “dernier” échange (en tout cas pour la narration du film), Neil révèle que c’est le Protagoniste (du futur qui remonte dans le passé) qui va le recruter dans le futur donc (ou le passé ?), pour accompagner Le Protagoniste au début du film, alors qu’il ne sait rien. 

Page suivante : Les secrets de Neil

1 2 3 4 5 6 7

56 comments

  1. Chaba 26 août, 2020 at 11:24

    « Le film ne s’arrête pas à la grande bataille finale (ni l’intrigue, qui laisse de nombreux mystères). A la fin du film, Le protagoniste voyage dans le temps pour empêcher Priya, la marchande d’armes indienne, de tuer Kat. »
    Si je peux me permettre il ne voyage pas dans le temps. Il attend simplement, tout comme elle attend. Les personnages ne peuvent pas aller dans le futur, ils ne peuvent que remonter le temps de manière inversée mais au même « rythme » que celui auquel nous vivons. On comprend cette lenteur quand ils sont dans le container et durant les trajets en cargo.
    La question que je me pose est : Pourquoi ne se retrouvent-ils pas durant cette attente ? (avant qu’elle ne puisse raccrocher le wagon de la timeline où sont mari sera décédé et donc où elle pourra retrouver son fils). Le Protagoniste lui, a tout à mettre en place et des personnes à recruter donc il a de quoi s’occuper, mais pour elle c’est plus flou…

  2. FF 26 août, 2020 at 13:50

    Merci pour cette magnifique explication. Je n’avais pas noté au début qu’on voyait le fil rouge sur le sac! Extra! Quand vous dites que Neil connaît la boisson du protagoniste, je l’ai cru aussi, ce qui m’a mis la puce à l’oreille sur cette relation passée (ou future…) mais le protagoniste répond qu’il préfère l’eau gazeuse au final…

  3. Plexlight06 26 août, 2020 at 16:10

    Nolan s’est planté, parce que son principe de base était bon mais il n’a pas su en faire une

    cohérence ne serait-ce que probable, ce qui en fait un film plus que douteux voire raté.

    Un bon film c’est un film que trouve des explications, là nous n’en avons que très peu.

    Là où il s’est planté c’est le parallèlisme dans la synchronicité des lignes de temps

    simultannées inversée et normale : Si Sator part en hélicoptère avant que Kath “inversée-

    réinversée” ne le rejoigne, Sator ne peut donc pas mourir à moins que seul le Sator du futur

    porte la connexion avec l’Algorithme : encore une fois très alambiqué.
    De même Kath “inversée-réinversée” qui plonge alors que Kath “normale” accoste le yacht sur le

    hors-bord, cela sous-entend que deux Kath vont dorénavent vivre simultanément.
    Ce qui amène à la problématique de : Inversion puis réinversion pour pouvoir avoir une reprise

    de la ligne de temps tout en ayant reculé dans celui-ci, il faut donc des Machines-Tourniquets

    à deux portes (une entrée normale et une inversée) il faut pouvoir les trouver, où sont-elles

    réparties ? Parce qu’en inversé on ne peut que constater les faits donc ce qui est A vers B

    devient B vers A sans moyen de détourner la direction.
    De même quel est l’intérêt de former des mecs qui vont aider le Protagoniste en marche normale

    avant alors que lui même a la possibilité de revenir en arrière ?

    Le plus mauvais Nolan, pourquoi ? Vous vous souvenez de la Pub Canada Dry ?
    On a tous les ingrédients de la Série B : un héro qui sauve le monde, un concept futuriste

    mais limité qui est très mal exploité et explicité, un gros méchant cruel malade, une grosse

    scène catastrophe, des bagarres, une grosse scène de théâtre de guerre, bref on est

    complètement perdus.
    On ne sait pas si on doit le revoir pour être sûr de l’arnaque ou pour vouloir comprendre les

    rouages.
    En tous cas les amateurs de SF ne s’y retrouveront pas, d’ailleurs il s’agit bien plus d’un

    film d’action et de suspens que d’un film au concept d’anticipation révolutionnaire qui se

    tient parfaitement.
    Il y a des pièces d’un puzzle devant nous, c’est bien mais peuvent-elles s’imbriquer entre-

    elles ? J’en suis moins sûr.
    Nolan nous a habitué à BEAUCOUP mieux dans l’imprégnation, l’instrospection, la réflexion, les

    ressentis et la fiabilité, donc forcément son dernier film est (très) décevant.

    On a autant de lectures (sans soulever les moindres interrogations du scénario) que de public

    sauf un, à savoir l’admirateur de SF cohérente que je suis :
    – le fan inconditionnel qui va trouver ça génial.
    – l’amateur du film d’action qui se régalera.
    – l’amateur de 007 dans un cadre d’anticipation.

    Ah et un conseil, si vous voulez vraiment vous faire des noeuds au cerveau en allant le voir,

    amenez vos boules Quies, car le volume sonore de la bande son beaucoup trop forte est

    superfétatoire

  4. Chaba 26 août, 2020 at 21:20

    @ground
    Ah merde…
    J’imaginais que le coup de fil avait pour seul but de la localiser pour la protéger.
    Peux-tu m’expliquer ton point de vue?
    Merci

  5. Nico 26 août, 2020 at 22:35

    @GROUND
    Oui, peux-tu stp déveloper ? j’étais plutôt d’accord avec la question de @CHABA. J’aurais aussi besoin d’explications..
    Merci

  6. Nico 26 août, 2020 at 22:58

    Question subsidiaire :

    Si c’est bien le protagoniste vieux qui fonde l’organisation TENET et qui forme Niel dans le futur pour qu’il remonte le temps pour aider le protagoniste jeune (que nous voyons dans le film, donc), cela signifie donc que l’invention des tourniquet et plus généralement de cette faculté à inverser le temps on lieu au plus tard, à l’époque du Protagoniste vieux ?
    Mettons que le protagoniste jeune que nous voyons dans le film a environ 35 ans, cela signifie que l’invention de la technologie intervient au maximum + ou – 45 ans après le déroulé du film – donc disons quand le protagoniste à 80 ans, en 2065 (2020 +45). Est-ce que vous confirmez cette hypothèse ?

    Merci !

  7. vincent 27 août, 2020 at 09:52

    Je suis moi aussi assez déçu par le film. Je l’ai vu hier soir et il laisse beaucoup de questions en suspens sans apporter de réponse.

    En voici 2 par exemple mais il y en a beaucoup d’autres :

    Dans la scène d’ouverture, le Protagoniste ne déjoue pas seulement une attaque terroriste. Il vient protéger un informateur et récupérer (je crois) l’une des 9 pièces de la bombe. On nous dit que c’est simplement un test pour vérifier la loyauté du protagoniste.
    Mais qui a organisé le test (qui n’en n’est pas vraiment un car il y a un sacré enjeu) ? La CIA (qui alors est au courant pour TENET) ? Ou le protagoniste (pourquoi se fait-il capturer et torturer alors) ?
    Et l’explication de s’être fait ‘réparer’ la mâchoire en quelques jours est complètement ridicule

    Comme le suggère NICO, le protagoniste vieux pourrait avoir 80 ans quand il crée/dirige TENET. Mais pour revenir dans le passé (à notre époque), est-ce qu’il doit remonter le temps pendant 45 ans (avec sa bouteille d’oxygène !) ? Est-ce qu’il rajeunit pendant ce temps ?

    Pour moi ce film doit être vu uniquement comme un film d’action (un 007 au rabais ?). Car dès qu’on essaye de réfléchir aux détails plus rien de s’emboîte et c’est effectivement “un gros bazar de méli-mélo de truc temporel”…

    Grosse déception…

  8. Plexlight06 27 août, 2020 at 09:58

    @NICO
    Nolan avec son concept (bon à la base mais très mal exploité) nous force effectivement à prendre en considération la proportionnalité de l’écoulement du temps de l’entropie du monde.
    Outre le fait qu’il faille un INVERSEUR initial et un INVERSEUR final et ce dans une “direction temporelle” imposée pour reprendre le cours normal du temps, c’est une des composantes qui n’est pas du tout explicitée.
    Ainsi lorsque Sator jeune trouve/reçoit les lingots d’or (valeures sûres dans le temps) il faut une proportionnalité inverse du temps pour les amener là.
    Même question pour la construction des Machines dont la Techno n’est pas encore connue, il faut bien rapporter les “plans” depuis le futur vers le passé mais ce toujours de façon proportionnelle.

  9. Plexlight06 27 août, 2020 at 10:13

    @VINCENT
    On est d’accord sur le fond, pour moi je dirais même plntage et sacré plantage d’un mec qui nous habitué à des chef d’oeuvre de SF, là il m’a perdu.
    Vis à vis du héro (le Protagniste), je l’ai compris comme un candide volontaire qui capitalise jusqu’à un certain point de non-retour de son expérience du sujet précis.
    S’il envoie Neil et l’équipe le “secourir” il a intérêt a sacrément bien calculer le moment exact et l’endroit exact où il doit les renvoyer car la proportionnalité de l’écoulement du temps va pour les deux sens, et l’inversion de l’inversion pour se remetre en marche avant dans le passé ne permet pas de choisir l’endroit on l’on repart en marche avant.

  10. CHABA 27 août, 2020 at 13:03

    @Nico : Je pense que là on s’emballe un peu. Ca n’est pas parce que le protagoniste recrute et forme Niel, et potentiellement toutes les équipes de TENET qu’il est « à l’origine de tout ». Il est appelé Le Protagoniste, pas Le Créateur. Il peut développer Tenet sur la période critique de quelques années qui nous concerne. Je ne vois pas en quoi il est nécessaire qu’il ait connu l’invention du tourniquet. Il peut en revanche avoir inventé des façons de l’utiliser. Federer n’a pas connu l’invention de la raquette de tennis…
    @Vincent : « Mais qui a organisé le test (qui n’en n’est pas vraiment un car il y a un sacré enjeu) ? La CIA (qui alors est au courant pour TENET) ? Ou le protagoniste (pourquoi se fait-il capturer et torturer alors) ? » Le test n’est pas l’assaut dans l’opéra, mais la capture à la sortie par des barbouzes. L’assaut dans l’opéra est bel et bien une mission échouée de la CIA, suite à cet assaut TENET organise son test pour sélectionner le protagoniste (accessoirement le mec qui doit sauver le monde donc être capable d’une abnégation sans limite).
    Quant à sa mâchoire, qui te dit qu’elle est réparée en quelques jours ? C’est toute la finesse du film, on ne sait absolument pas sur combien de temps le film s’écoule…
    @PLEXLIGHT06 : « S’il envoie Neil et l’équipe le “secourir” il a intérêt a sacrément bien calculer le moment exact et l’endroit exact où il doit les renvoyer car la proportionnalité de l’écoulement du temps va pour les deux sens, et l’inversion de l’inversion pour se remetre en marche avant dans le passé ne permet pas de choisir l’endroit on l’on repart en marche avant. » ???
    Le tourniquet ne nous déplace pas dans l’espace, il inverse simplement notre entropie. Il ne nous projette ni dans le temps ni dans l’espace.

    Enfin, je vous trouve tous dur avec ce film qui est selon moi un grand film du même acabit que les précédents de Nolan. L’absence de la musique de Zimmer apporte autre chose, des tonalités électroniques intéressantes. Le rythme et l’action nous brouillent, mais en fin de compte les concepts sont moins complexes que dans Inception ou Interstellar, et assez clairement expliqués. C’est juste qu’on est embarqué dans un torrent de sensations (et je trouve cela personnellement très positif) qui brouillent notre compréhension immédiate.
    Pour finir un auteur ou un réalisateur ne doivent surtout pas tout nous expliquer. C’est le principe du MacGuffin de Hitchcock. Et quand on fait un film de guerre doit-on systématiquement tout remettre dans son contexte pour que les spectateurs soient « au fait » de l’Histoire ? Non !
    La photographie est sublime, les chorégraphies aussi, les acteurs principaux sont bluffants. Leurs relations sont intrigantes. Même leurs gestuelles sont complexes et différentes pour chacun, ce qui les rend complémentaires. Le scénario tient très bien la route et pose même des questions intéressantes, le montage « à la Nolan » est admirable et brouille encore une fois notre perception du temps. Bref, il y a tous les ingrédients d’un bon film, qui peut-être ne vous a pas plu. Mais s’il vous plait, arrêtons les faux procès.

  11. vincent 27 août, 2020 at 14:11

    J’ai repensé à l’une des dernières scènes du film :
    “Le protagoniste et Ives se retrouvent bloqués devant une porte verrouillée, et voient le corps d’un soldat masqué à terre, portant une ficelle rouge surmontée d’un médaillon. Tout à coup, la balle revient en direction de l’arme qui a tiré et l’homme reprend vie, puis déverrouille la porte”.

    On sait à la fin du film que le soldat avec le médaillon est Neil.
    Cela signifie donc que Neil “mode inversé” est présent dans la grotte alors que Neil “mode normal” est en haut avec la voiture.
    Donc être tué en mode “normal” n’est pas grave si le gars repasse en mode “inversé”. Mais comment c’est possible puisque le gars est mort ?
    Est-ce que quelqu’un d’autre que Christopher NOLAN peut m’expliquer cette scène ?

  12. Plexlight06 27 août, 2020 at 14:21

    @CHABA
    “Le tourniquet ne nous déplace pas dans l’espace, il inverse simplement notre entropie. Il ne nous projette ni dans le temps ni dans l’espace.”
    Je sais bien, c’est pour cela que comme l’inversement est proportionnel au temps écoulé et comme le seul moyen d’inverser l’inversement est de rentrer dans un second INVERSEUR (Conséquence -vers-> Cause) il faut à la fois savoir quand l’on part en première inversion et où on va une fois inversé, car les INVERSEUR ne setrouve pas tous les paâtés de maison comme les locaux Télécoms si ?…

  13. CHABA 27 août, 2020 at 14:27

    Imagine que Niel vit des événements puis passe dans le tourniquet (comme le protagoniste le fait après sa course en bagnole) pour remonter le temps. Il se croise, et c’est un Niel inversé (du présent) qui croise un Niel non inversé (du passé). Si le Niel inversé est tué, c’est dans le présent qu’il meurt, pas dans le passé. Selon le point de vue on peut considérer que le présent est futur et le passé serait le présent.
    Le Niel non inversé ne meurt pas dans le film, c’est son futur. Après la fin du film il repasse dans le tourniquet et remonte jusqu’à cet instant. Nous l’avons vu vivre son futur dans ce que nous voyions comme le présent.
    A la fin du film Niel part donc vers une mort certaine. Mais il a surtout une maîtrise hallucinante du « mode inversé », car il arrive à crocheter une serrure complexe en inversé… Il a du passer beaucoup de temps et d’entrainement en mode inversé, logique puisque il est recruté après le film et remonte le temps jusqu’au début du film…

  14. CHABA 27 août, 2020 at 14:39

    @ PLEXLIGHT06
    Oui les temps de trajets sont non négligeables 😊
    D’ailleurs le conseil de Niel est de dormir pendant les déplacements.
    On n’est pas sur un film d’espionnage où on traverserait le monde en jet à toute allure. Leurs trajets se font principalement en cargo.
    Le montage bouscule notre perception du temps (comme dans Dunkerque lorsqu’on prend conscience des trois échelles de temps différentes) et donne l’illusion que tout va vite.

  15. Plexlight06 27 août, 2020 at 15:08

    @CHABA :
    “Oui les temps de trajets sont non négligeables” pas seulement : les lieux des INVERSEURS est primordial pour se remettre à l’endroit, une broutille…

  16. Plexlight06 27 août, 2020 at 15:16

    @CHABA
    Si on est en mode inversé c’est qu’on part du postulat qu’on est initialement vivant pour rentrer dans l’INVERSEUR.
    Donc on ne eut mourir que dans le cours normal du temps en marche avant, et cela fonctionne aussi en double-inversement. Et que se passe-t-il si on s’inverse de nouveau, à savoir si l’inversé-inversé s’inverse on triple ?

    le crochetage en mode inversé encore un concept étrange sachant qu’on débute par une serrure forcée et ouverte à une serrure intacte et fermée…

  17. CHABA 27 août, 2020 at 15:39

    @PLEXLIGHT06
    Là tu t’emballes. La scène où le Protagoniste revit la course en voiture en inversé nous éclaire très bien sur la chose. On ne peut pas « changer » le passé. Un homme X revient en inversé et repasse sur un écoulement normal du temps.
    Quand il est inversé il a l’impression que le reste du monde est inversé mais c’est lui qui l’est.
    Ainsi si on imagine ce que fait Niel après le film c’est simple. Il passe dans le tourniquet, refait le trajet vers la « cave », se bat, ferme la porte et est tué. Ainsi dans ce que nous avons vu c’est l’exact inverse, il est mort puis ouvre la porte etc.

  18. Fanolan 27 août, 2020 at 15:40

    Eléments à ajouter:

    – Priya est la scientifique du futur qui a inventé l’algo (elle guide ensuite le protagoniste pour empêcher sa réunification, et organise son suicide en se faisant tuer par lui par la méthode de la postérité, qu’elle lui a enseignée)

    -Le fils de Sator peut aussi être Sator lui même, abandonné par sa mère et qui veut à tout prix la retenir (le Carré de Sator est un carré d’Oedipe)

    -Qui est Michael Crossby (interprété par Michael Caine)? Neil vieux?

    Et pas mal d’autres éléments que je vous laisse trouver par vous même pour tout comprendre!

  19. La truite 27 août, 2020 at 20:16

    MON EXPLICATION COMPLÈTE DU FILM:

    Attention 100% spoil

    Pour mieux comprendre le film, expliquons d’abord les enjeux de l’humanité du futur qui ne sont donnés qu’à travers les discours allusifs des personnages:

    Dans le futur:

    Dans un futur plus ou moins lointain, la terre sera dévasté par le réchauffement climatique. Dans ce monde mourant, une guerre a lieu entre “les méchants” (appelons les comme ça) qui veulent supprimer le passé (notre présent) pour que le désastre climatique n’est pas lieu et “les gentils” qui sont l’organisation tenet qui essaye d’empêcher les méchants de faire cela.
    Dans ce monde futuriste, la technologie de “l’inversion” est maîtrisé par tous — gentils comme méchants — et est utilisée pour inverser différents objets : armes, armures, lunettes etc.
    De la même manière qu’on retrouve dans notre présent des vestiges des guerres qui ont eu lieu dans le passé (les vestiges des guerres du moyen âge par exemple), on peut retrouver dans notre présent des vestiges inversés d’une guerre qui aura lieu dans le futur (la guerre futuriste en question dont je parle).
    Dans ce monde en guerre où l’inversion existe, une scientifique invente quelque chose encore mieux et plus dangereux que la simple inversion d’objet : une machine qui permettrait en l’activant d’inverser l’univers entier. Ainsi l’univers cesserait d’avancer dans le temps mais reculerait, c’est comme si il mourra (comme si on arrête un film pour le mettre dans l’autre sens, la suite du film est morte…). Les méchants du futur veulent se servir de cette machine redoutable pour mener à bien leur plan : annihiler le passé de l’humanité, c’est à dire notre présent. Ils sont convaincu que ainsi, leurs présent sera mieux.
    L’organisation Tenet en plus d’être contre l’idée d’annihiler une génération entière, pense que exécuter ce plan créera un paradoxe qui annihilera le passé comme le futur. Bref que c’est se tirer une balle dans le pied.
    La scientifique qui a crée le concept de la machine à inversion total ne veut pas que les méchants du futur s’emparent de ses travaux et s’en serve pour exécuter leur plan de destruction du passé. Elle décide alors de séparer les plans de sa machine (“l’algorithme”) en 9 parties qui sont 9 morceaux de métal de forme géométriques variés (dans le film on voit notamment des sortes de cubes). Ces morceaux sont porteurs d’informations comme des livres : leurs poids, leurs tailles etc peut être convertie en en information qui indique comment créer la machine à inversion total.
    La scientifique se dit que le meilleur moyen de cacher ces 9 morceaux est de les envoyées dans le passé en les inversants. Si personne ne les trouves, ils remonterons le temps jusqu’à 2020, 2000, 1900 etc jusqu’à la naissance de l’univers. Bref bon moyen pour les cacher des méchants du futur.
    Mais sachant cela, les méchants décident d’envoyer eux aussi quelque chose dans le passé : des boites pleine de lingot d’or et d’instructions écrites des feuilles plastifiés en espérant que ces boites soient trouvé dans le passé par un mec suffisamment méchant et cupide pour accepter de suivre les instructions.

    Maintenant expliquons les enjeux du passé qui sont montré à travers des courts flashback et des discours tout aussi allusifs :

    Dans le passé :

    En 1980, à la chute de l’URSS, un jeune russe pauvre se porte volontaire pour retirer de ville désaffecté des restes de bombes nucléaires. Il trouve par pur hasard une des boites envoyées par les méchants du futur avec des lingots d’or dedans et des instructions à suivre.
    Il décide de dédier sa vie à suivre ces instructions : trouver les 9 pièces de l’algorithme qui indique comment construire la machine à inversion total, les rassembler, les mettres dans une boite, enterrer cette boite dans un endroit stratégique et enfin envoyer un sms au méchant du futur en disant « les gars, l’algorithme est au fond de ce trou » pour qu’ils puissent le récupérer, construire la machine à inversion total et annihiler le passé tranquille comme ils le voulaient.
    Pour réussir à faire tout ça, le russe contact le futur en leurs « envoyant à la postérité » des sms, des appels etc. Les méchants du futur lui répondent et lui donnent tout ce qu’il veut, notamment des « tourniquets à inversion », ces machines qui permettent d’inverser les objets et les gens.
    Le russe s’en sert tout au long de sa vie jusqu’a aujourd’hui pour faire des magouilles, voler des tableaux etc, bref avoir toujours une longueur d’avance sur les autres et avoir du pouvoir. Il agit juste pour ses intérêts personnelles. Tous les pays le détestent meme si ils ignorent tout de ces activités de magouillage temporal. Il vit dans la peur de se faire attaquer d’où le fait qu’il possède un yacht équipé de missile pour se protéger au cas où on l’attaquerait.
    Parmi ses activités, il fonde notamment une entreprise qui s’occupe de rechercher les restes du plutonium dans les villes désaffectés. Cette entreprise lui permet de trouver petit a petit toute les pièces de l’algorithme.

    Maintenant expliquons les enjeux du film qui ont lieu de nos jours sur un laps de temps d’environ deux semaines pendant lesquels le temps va faire des allers-retours.

    Du début du film (l’opéra) à la moitié (l’inversion sur le port), le temps s’écoule normalement :

    Le film commence de nos jours, pendant une opération organiser par le méchant russe pour choper la 8ème sur 9 pièces de l’algorithme. Elle se trouve dans le sac d’un spectateur (dont l’identité n’importe pas) qui assiste à un opéra. Le méchant russe envoie sa bande de malfrat qui maitrise l’inversion (ils ont des balles à inversion etc) chercher cette pièce pendant que d’autre fond diversion en prétendant faire un attentat (mais en réalité tout ce qui les intéresse est la 8ème pièce).
    Face à cette opération, la CIA envoie des américains gentils (appelons les comme ça) qui ignorent tout du business temporel qui se joue, on leurs dit juste « choper la pièce, c’est un truc dangereux que les terroristes ne doivent pas avoir ».
    Le héros du film « le protagoniste » est dans cette opération mais ne parvient pas à choper la pièce, il finit par se faire torturer sur un chemin de fer par la bande du méchant russe. Il réussit finalement a se suicider avec une pilule de cyanure.
    Le héros se réveil dans un bateau et on lui dit que cette pilule était en fait une sorte de très fort somnifère et donc qu’il n’est pas mort. Mais au yeux de la société, il est prétendu mort.
    Un homme loyal, sans identité, bien entrainé, voila toute les caractéristiques d’un parfait agent secret ! On lui dit alors qu’il est recruté par l’organisation Tenet pour éviter la guerre dont je parlais au début. Lui ne pige rien de tout ça mais est curieux de se lancer dans cette aventure.
    On le met en contact avec un mystérieux Niel (Robert Patinson) dont il ne sait rien.
    Ensemble il découvre que le méchant russe cache dans un aéroport un inverseur dont il se sert régulièrement (sa femme dit « il s’y rend 5 fois par ans ») pour faire des allers-retours dans le passé (pour faire son bisness de méchant russe, peu importe).
    Ensuite, le héros arrive à se rapprocher de ce méchant russe et s’embarque dans une histoire de vol de plutonium dont il ne comprend pas les tenants et les aboutissants. Finalement il comprend qu’il a contribué sans le savoir à aider le méchant russe à choper la 9ème et dernière pièce de l’algorithme en volant un convoie secret de plutonium.

    De l’inversion sur le port à la désinversion dans l’aéroport:
    Le héros décide de s’inverser pour suivre dans le temps le méchant russe qui s’est lui meme inversé. C’est la course poursuite à l’envers sur l’autoroute.
    Le héros na va pas remonté le temps non stop, il s’arrête en cours de chemin au moment de l’explosion de l’avion à Olso (milieu du film). A ce moment là il se désinverse (se remet dans le sens normal du temps) et se rencontre lui meme et essaye de ne pas se faire tuer par lui meme.

    De la désinversion dans l’aéroport à l’invertion par l’armée Tenet :
    Le héros règle un truc avec la vielle indienne, rentre en contact avec l’armée Tenet au grand complet et recommence sa remonté du temps jusqu’à l’époque de l’opéra (le début du film).

    À ce moment on arrive au moment le plus difficile à comprendre du film :
    Pendant que la prise d’otage a lieu à l’opéra, que le héros du passé qui pige rien est en train de faire son opération de la CIA, le héros du futur, qui lui pige tout, est un soldat dans l’armée Tenet.
    La mission de ses camarades soldats et lui meme est de faire en sorte que le bras droit du méchant russe ne parvienne pas à mettre au fond d’un trou les 9 pièces de l’algorithme, trou qui va être recouvert par des tonnes de produit par une explosion du plafond de la grotte.
    Si l’algorithme va dans le trou, que la bombe explose et que le trou est recouvert, les méchant du futur le trouveront car le méchant russe leurs dira « les gars, l’algorithme est au fond de se trou ». Ce message, « les gars, l’algorithme est au fond de se trou », s’envoie automatiquement par la montre connectée du méchant russe lorsque son coeur s’arrête.
    Le plan du Méchant russe est qu’une fois que l’algorithme est bien caché au fond du trou, il se suicide en cachette grâce a une pilule de cyanure sur son yacht avec sa femme en regardant le couché de soleil. Sa mort enclenche l’envoie du message au méchants du futur et donc la construction de la machine à inversion total et donc l’annihilation de notre monde présent.
    Mais grâce à une stratégie temporel organisé par l’armée Tenet (la stratégie de « l’étau temporel ») dont la complexité dépasse l’entendement (je ne suis pas sûr d’avoir compris ce passage) l’algorithme ne va pas se retrouver au fond du trou et les méchants du futur ne le trouveront jamais. De ce que j’ai compris de la stratégie de l’étau, il s’agit de deux équipes qui forment une croix dans le temps dont chaque ligne fait 10min et dont le point d’intersection des deux lignes est 5min/-5min symboliser par la scène de la double explosion/désexplosion de l’immeuble au lance roquette.
    Parallèlement à ce champs de bataille quasi-incompréhensible, la femme du méchant russe le tue sur son yacht. Lui croyait que c’était sa gentil femme qui l’aimait encore un peu du passé qui se tenait face à lui mais en fait c’est la femme du futur qu’il a battu, tiré dans le ventre etc.
    Les méchants du futur recevront donc bien le message « les gars, l’algorithme est au fond de se trou » mais pas de bol, il y a rien au fond du trou vu que l’armée Tenet a réussi à l’enlever.
    A la fin du film, on comprend que cette fameuse organisation Tenet a été fondé par le héros quand il sera vieux et que le mystérieux Niel a été envoyé dans le passé pour aider le héros jeune.
    Notre héros jeune n’a pas du tout terminer cette opération « algorithme à ne pas mettre au fond d’un trou », il n’en a fait que la première étape. Il lui reste encore à fonder Tenet, recruter tout un tas de gens, dont un Niel jeune qu’il doit former et envoyer dans le passé pour l’aider lui même pour que toute la timeline colle parfaitement.
    A ce moment, il se rend compte que sa vie n’aura de sens qu’à faire ce qu’il doit faire, que son destin est totalement tracé et que si il ne fait pas tout ça, l’opération « algorithme à ne pas mettre au fond d’un trou » peut ne pas réussir.
    La vieille indienne fait aussi parti de l’organisation Tenet et donc a aussi été recruté (directement ou indirectement) par le héros quand il sera vieux mais elle se fait tuer par lui car elle veut s’en prendre à la femme du méchant russe.

  20. Plexlight06 28 août, 2020 at 11:28

    Les Inverseurs dans l’ordre d’apparition, on en dénombre quatre dans le film :
    Oslo (aéroport) : Inverseur de Sator
    Tallin (port) : Inverseur de Sator
    Trondheim (base navale) : inverseur de TENET
    Starsk-12 (hypocentre) : Inverseur de Sator
    On peut supposer que Sator en possède dans chaque Port-Franc (Freeport) au nom de sa Société-écran “ROTAS”.

    La chronologie plausible :
    T0 (le 14/MM) / NORMAL : Attentat de l’Opéra de Kiev (Ukraine), Explosion à Strask-12 & Vacances de Andrei, Kath et Max au Vietnam
    T+1 (environ) / NORMAL : Torture de JDW par les Barbouzes Russes (payés par Sator) et ingestion de la fausse pilule de scyanure (test CIA)
    T+2 (environ) / NORMAL : Récupération de JDW par TENET, puis placement de JDW en Coma artificiel et refonte de sa dentition
    T+7 (environ) / NORMAL : Réveil de JDW, on lui apprend qu’il a été sélectionné par TENET du fait qu’il a été loyal (il a préféré mourir plutôt que de livrer ses informations)
    T+9 (environ) / NORMAL : Récupération du protagoniste depuis son Eolienne par un bateau de maintenance
    T+11 (environ) / NORMAL : Arrivée du protagoniste à un port et possession d’un véhicule
    T+11 (environ) / NORMAL : Visite du protagoniste au Centre scientifique auprès de la jeune scientifique qui lui explique l’inversion des armes et objets.
    T+13 (environ) / NORMAL : Visite du protagoniste à Bombay (Mumbai) auprès de Priya
    T+15 / NORMAL : Visite du Protagoniste à Londres
    T+16 / NORMAL : Visite du Protagoniste auprès de Kath
    T+17 (environ) / NORMAL : Le protagoniste et Neil échouent de voler le dessin de Goya dans le Port-Franc ROTAS de l’aéroport d’Oslo
    T+18 (environ) / NORMAL : Deuxième visite du protagoniste à Bombay (Mumbai) auprès de Priya, elle l’encourage à récupérer le Plutonium 241 pour le donner à Sator, et dévoile l’omniprésence des Inverseurs.
    T+20 (environ) / NORMAL : “Croisière” du protagoniste sur le Yacht de Sator avec Kath
    T+25 (environ) / NORMAL : Embuscade pour subtiliser le Plutonium 241 (repris par les Ukrainiens au moment de l’attentat de l’Opéra de Kiev) qui est en fait la 9ème et dernière Section de l’algorithme d’inversion entropique du monde
    T+17 / INVERSE : Retour à l’aéroport d’Oslo pour sauver Kath, puis un tour de Tourniquet pour se remettre à l’endroit
    T+18 / NORMAL : Troisième rencontre avec Priya qui lui explique la conception de l’algorithme et sa discémination et sa dissimulation
    T+19 / INVERSE : Où et comment ?
    T+10 / INVERSE : vers l’Inverseur “TENET” de Trondheim : mise au point du plan pour dissocier la “Dead Mail” (le sarcophage) de l’algorithme complet reconstitué par Sator, et faire patienter Sator (Kath) pour ne pas qu’il se suicide.
    T0 : Opération à l’hypocentre de Starsk-12
    T+xx ? : Assassinat par le protagoniste de Priya qui était pilotée et manipulée inconsciemment/consciemment par lui

    Les personnages essentiels :
    Priya : a pour objectif de rassembler toutes les Sections pour mieux les subtiliser par TENET : pari risqué mais payant.
    Kath : elle est la corde sensible du protagoniste et la clé de voute : sans elle Sator ne récupérait pas la 9ème Section car le protagoniste ne serait pas retourné la chercher.
    Neil : sacrifice et support constant
    Le Protagoniste : cerveau inconscient, il ira jusqu’à tuer son “homme de main” la plus précieuse, Priya, pour sauver Kath.

  21. La truite 28 août, 2020 at 11:58

    Quelqu’un a pourrait m’expliquer la bataille final avec les deux équipes? De ce que j’ai compris, l’équipe rouge va dans le sens normal de -10min à l’explosion tandis que l’équipe bleu va dans le sens inverse de l’explosion à -10min. Niel, lui fait des allers retour entre l’équipe bleu et rouge. Mais alors pourquoi l’équipe rouge porte un masque?! Ça aurait été tellement plus simple que Nolan ne les fasse pas porter de masque pour qu’on s’y retrouve.

  22. Syyn 28 août, 2020 at 12:43

    @PLEXLIGHT06

    “Si Sator part en hélicoptère avant que Kath “inversée-réinversée” ne le rejoigne, Sator ne peut donc pas mourir à moins que seul le Sator du futur porte la connexion avec l’Algorithme : encore une fois très alambiqué.”

    Le Sator qui meurt a la fin du film ce n’est pas le Sator du présent mais un Sator du futur qui est venu revivre un moment de vacances avec sa femme pensant qu’a ce moment sa femme était encore amoureuse de lui.
    Il est venu revivre un dernier moment de plaisir juste avant de mourir puisqu’il était censé récupérer la 9eme pièce de l’algorithme et se suicider ensuite.

    Si le Sator du futur meurt, ça n’a aucun impact sur celui du passé qui est parti en hélicoptère.

    ——————-

    “De même Kath “inversée-réinversée” qui plonge alors que Kath “normale” accoste le yacht sur le hors-bord, cela sous-entend que deux Kath vont dorénavent vivre simultanément.
    Ce qui amène à la problématique de : Inversion puis réinversion pour pouvoir avoir une reprise de la ligne de temps tout en ayant reculé dans celui-ci, il faut donc des Machines-Tourniquets à deux portes (une entrée normale et une inversée) il faut pouvoir les trouver, où sont-elles réparties ? ”

    Oui il y a 2 Kat jusqu’au moment ou Kat du présent va être inversée par Sator juste avant de lui tirer dessus.
    Donc la Kat du futur, qui tue Sator; a juste a attendre que la Kat du présent emprunte le tourniquet pour reprendre sa vie normale avec son fils.

    Les tourniquets fonctionnent dans les 2 sens. A chaque fois il y a 2 entrées dans 2 pièces différentes. Comme on peut le voir a l’aéroport ou à Tallin quand le protagoniste va dans le tourniquet pour la 1ere fois.

    ——————–

    Personnellement je pense que Neil et Max (le fils de Kat) sont la même personne.
    Ce qui est expliquerait pourquoi ils veulent absolument sauver la vie de Kat au détriment parfois de leur mission principale.

    Max a été élevé par sa mère, il a fait des études de physique quantique et a ensuite été recruté et formé par le protagoniste.
    Il aurait vécu pendant des années dans le sens inversé pour revenir au début du film, ce qui explique sa grande connaissance du monde inversé.

    Dans le contener, Neil explique son histoire à Kat, c’est peut être a ce moment là qu’il lui dit comment élever son fils pour qu’il devienne ensuite le futur sauveur de l’humanité

  23. Plexlight06 28 août, 2020 at 16:30

    @SYYN
    Pardon mais ça ne m’explique rien du tout,

    si le Sator inversé-inversé meurt, en quoi ça empêche le Sator normal d’exister et de continuer ses desseins ?

    si Kath “normale” meurt ça laisse le champ libre à Sator “normal” et donc ça ne résoud rien puisqu’elle ne sera plus là pour tuer le Sator “branché” à la Dead Mail déclencheur de l’algorithme.

    Quant aux “tourniquets”, quand tu dis dans les deux sens, je dirais plus qu’il y a un sas connecté au présent (mode normal) et un sas connecté au passé (mode inversé), étant tous deux accessibles en entrée comme en sortie.

  24. Plexlight06 28 août, 2020 at 16:38

    @LA TRUITE
    Oui encore un truc qui embrouille plus qu’autre chose,
    les Rouges avancent masqués mais on va dire que ce sont des protections contre des potentiels gaz toxiques de l’ennemi.
    Les Bleus sont inversés donc ils leur faut leur masque de propre rspiration d’inversion.
    Quant à la tenaille temporelle, habituellement la technique est la suivante : le présent se déroule et on observe en temps réel, puis on passe en inversé pour tout anticiper. Or dans ce cas le breifing nous explique que les Bleus étaient partis à H+1 mais qu’en réalité ils partiront en même temps que les Rouges, d’où en quoi est-ce un avantage ?…

  25. La truite 28 août, 2020 at 18:16

    @PLEXLIGHT06
    Il me semble que le H+1 prend simplement en compte le temps du voyage en hélicoptère jusqu’au lieu de bataille.
    Quand le mec fait le briefing au rouge, les bleus reviennent juste du futur (on voit les containers arriver et un mec dit “ils doivent être dans un salle état”.

  26. Maestrom49 28 août, 2020 at 18:51

    Bonjour,

    Je tenais à dire que je suis assez déçu et outré de cet article d’Oblikion sur ce dernier film de Nolan Tenet. En effet ce blog n’a jamais eu vocation à donner des analyses de pseudos expert sur le sujet. Ce blog a toujours été fait pour aider le spectateur à décrypter les films et les œuvres, et à débattre sur les notions sous-jacente. Je pose cette question: qui êtes vous pour déglinguer autant un film qui, certes n’est peut être pas le meilleur de Nolan, mais reste un chef d’œuvre dans les thématiques physiques du temps, de l’espace et de la métaphysique ?

    Je suis désolé mais votre avis est biaisé, non objectif et sens plus la haine gratuite qu’un avis objectif. Que vous ayez été déçu de ce film est une chose, mais laissez donc les spectateurs se faire leur propre avis sur la question, et rester à votre niveau, à savoir décrypter les subtilités des films. Je ne sais pas qui vous êtes Tom et Christopher, mais il y en a assez de voir proliférer sur la toile des pseudos influenceurs. LAISSEZ LES GENS apprécier les œuvres, surtout de Nolan qui est l’un des plus grands génies cinématographique de notre époque ! A bon entendeur !

    Sur ce bonne continuation.

  27. Maestrom49 28 août, 2020 at 19:43

    Sinon je me posais la même question que @VINCENT à savoir:
    On voit clairement un corps mort de l’équipe bleue avec un médaillon dans la scène où le protagoniste et ives sont coincés derrière la grille dans l’hypocentre . Contrairement à ce que vincent a dit, il me semble que ce serait plutôt le Neal du futur remontant le temps qui s’est interposé pour prendre la balle et ouvert la grille, mais je me trompe peut être… Ce serait alors le fait qu’il “renaisse” de la balle inversée, ouvre la grille pour permettre au protagoniste de stopper la bombe ?

    Quelqu’un peut il nous éclairer ? Merci

  28. Syyn 28 août, 2020 at 20:06

    @PLEXLIGHT06

    Au contraire ça explique tout. C’est une boucle temporelle

    Le Sator dans l’hélico est celui du présent, le Sator qui se fait tuer sur le bateau est le Sator du futur qui est revenu en arrière pour revivre ses vacances.

    Le Sator du présent va continuer a vivre sa vie jusqu’à ce qu’il se fasse tuer a son tour par Kat. C’est un cycle infini.

    Le fait de voyager dans le temps peut créer des boucles infinies pour les personnes concernées et il est impossible d’en sortir.

    Imagine si toi tu fait un bond de 10ans en arrière et que tu te fais tuer dans le passé. Le toi qui vivait a cet époque va continuer a vivre et va vivre exactement la même vie que toi puisque vous êtes la même personne. Et donc quand il aura ton age il ira aussi 10ans en arrière et se fera tuer, et ainsi de suite pour l’autre toi qui sera a cet époque.

  29. Plutonion 28 août, 2020 at 20:28

    J’adhère également à la théorie de @Syyn où Neil serait le fils de Kat :
    Max = Max-imi-lieN = Neil
    Il me faudrait revoir le film, afin de chercher si Max porte déjà ce fameux bracelet rouge !
    Ça expliquerait pourquoi le Protagoniste tient à ce point à sauver Kat sur l’autoroute, en échange du Plutonium /pièce 9.

    On a tous compris que Neil a vécu un partie de sa vie en mode inversé, néanmoins contrairement à ce qui est avancé dans l’article, je ne pense pas que la scène de l’opéra soit le dernier moment où il voit Le Protagoniste, puisqu’il mourra dans la “Grotte”. Après l’attaque de l’opéra, il aurait stoppé son inversion, vécu normallement en marge de l’intrigue principale, jusqu’à la rejoindre par inversion un peu (ou beaucoup) plus tard…

    Pourquoi pensez-vous que les barbouzes soient des hommes de Sator ? J’avais compris qu’ils étaient engagés par la CIA pour faire passer le fameux test (qui a également été infligé aux autres agents).
    Si l’on considère que le test résidait seulement en une fausse capsule de cyanure : comment la CIA l’aurait su où le récupérer, et pourquoi les russes de Sator n’auraient pas assuré sa mort ( enterré, balle en pleine tête, découpé….) ?

  30. La truite 28 août, 2020 at 21:17

    Il semble que sur le champs de bataille il y ait au moins 3 Neil : un qui arrive en hélicoptère en inversé, un qui est au volant d’une voiture pour tirer les personnages en dehors du trou et un qui est au fond du trou mort aprés avoir ouvert la serrure. Si la scene de l’opéra se passe bien en meme temps que la bataille, alors il y a un 4eme Neil en train de sauver le héros a l’opéra. Et si Neil=Max, il y a un 5ème Niel jeune en meme temps. 5 Niel sur différente timeline.

  31. La truite 28 août, 2020 at 21:30

    La stratégie de l’étau temporel (faire une certaine durée dans un sens puis la meme durée dans l’autre sens pour revenir au même point) est au coeur du film et le mode opératoire favori de l’organisation tenet (symboliser par le signe des deux mains qui se croisent). Le film met en scène une mise en abime d’étaux temporels :
    -un étau de plusieurs décennie qui n’est pas montré dans le film où Niel fait un aller retour entre le futur et le passé pour aider le héros
    -un étau moyen d’environ deux semaines qui représente ce qu’on voit pendant le film qui a lieu entre l’opéra/bataille et la scène d’inversion du port
    -un étau petit de 10 min pendant la bataille entre l’équipe bleu et l’équipe rouge
    -un mini étau de 4 min où Niel change de sens en plein milieu des 10min de la bataille pour sortir du trou les deux gars avec une voiture blindé
    S’ajoute a cela d’autre étau en parallèle, notamment le fait que Niel soit aussi à l’opéra à sauver le héro du passé
    Tout ces étaux sont le fruit d’année de réflexion de l’organisation tenet. À la fin du film Niel dit au héro « tout cette opération est organiser par toi », il ne parle pas que de l’étau de 10 min de la bataille, il parle de la succession d’étau mis en abime pendant toute ces années

  32. Lizare 28 août, 2020 at 22:54

    Je suis pour la théorie que Neil est le fils de Kat. Que le protagoniste continue à protéger Kat et son fils, pour vivre avec et/ou former Neil dans le futur.
    Scène importante : Neil dit à la fin ” tu vas trouver Kat et Max
    – sûrement pas”
    Et la Neil rigole et dit “we’ll see”

  33. Plutonion 28 août, 2020 at 23:40

    @ La Truite : Le Neil inversé qui arrive par hélico n’est-il pas celui qui se fera tuer dans le Trou ?

    Durant la bataille, il y a un laps de temps où nous pouvons recenser les Neil suivants :
    – celui inversé qui participe à l’équipe bleue
    – celui dé-inversé qui monte au volant de la camionette
    – celui qu’on voit mort dans le trou, de l’autre coté de la grille

    Et il faut également penser à ajouter (au moins):
    – celui qui attend 1h avant de se faire réverser et participer à l’assaut dans l’équipe bleue
    – celui réversé qui est sur le cargo en train de préparer tout cet assaut
    – et peut-être celui de l’opéra (mais on a aucune info sur celui-ci : a-t’il fait une réversion de plusieurs années juste pour cet événement, ou bien est-ce un Niel contemporain à l’action du film, qui n’aurait reversé que de qlq jours… ?)

    Et il y en a surement d’autres ! 😆

  34. JayPritchett 29 août, 2020 at 05:18

    Bonjour,
    Jevais être un peu plus (carrément!) terre à terre.
    Dans le container qui ramène le Protagoniste, Neil et Kath blessée à l’aéroport, il y a une énorme erreur de dimensions.
    Un container fait 20 ou 40 pieds de long, toujours, c’est une norme. 6 ou 12 m.
    Et 2.50m extérieur, en largeur, 2.35 intérieur.
    Lorsque l’on voit Kath allongée sur la civière/lit à roues le long de la paroi (ça ne peut être QUE parallèlement à la longueur de la boîte, et les deux autres de l’autre côté, il y a BEAUCOUP plus que les 2.35 en question.
    On pense plutôt à au moins 4m.
    Et le container est bien aux normes, puisqu’on le voit, ouvert, derrière eux quand ils en sortent.
    Bon, merci de votre attention.

  35. Plexlight06 29 août, 2020 at 15:23

    @SYYN
    Encore une fois ça n’explique rien du tout, car si Kath “normale” meurt sans être sauvée ça laisse le champ libre à Sator “normal” et donc ça ne résoud rien puisqu’elle ne sera plus là pour tuer le Sator “branché” à la Dead Mail déclencheur de l’algorithme.

    Quant à la théorie de Max = Neil c’est totalement farfelu, car lorsqu’on remonte le temps inversement proportionnel d’après le concept de Nolan, lorsqu’on se croise que ce soit en inversé ou en doublement-inversé on se “croise” forcément au même âge.

  36. Plexlight06 29 août, 2020 at 15:31

    @PLUTONION
    Dan ce film il faut faire des suppositions, car sinon personne ne s’y retrouve.
    Ne perdons pas de vue que à chaque fois qu’on se double-inverse on se dédouble dans le cours normal du temps => Postulat de Kath. Donc on peut supposer que Neil au moment de l’opération à Starsk-12 soit trois dont un à l’Opéra, même chose pour le Protagoniste : une double-inversion Tallin->Oslo, une double-inversion Trondheim->Starsk-12 (ce point de “détail) a été complètement occulté par Nolan.
    Quel chantier…

  37. Plexlight06 29 août, 2020 at 15:46

    @JAYPRITCHETT
    Ce ne serait pas la première “anomalie” ou “incohérence” :
    – Le Protagoniste inversé qui se tire sur lui-même en normal.
    – En dehors des Vitres Porbantes, les Normaux voient également légèrement dans le futur (qqes secondes) les choses inversées : éclat de balle inversée dans l’opéra.
    – “Poursuite inversée” de Sator (à Tallin) : Kath ne porte pas de masque d’auto-respiration…
    – “Poursuite inversée” Sator voit le feu se propager à la voiture de JDW, ça devrait être l’inverse : conséquence vers cause…
    – Comment on charge des munitions inversées alors qu’elle ne sont pas dans le “projecteur” de l’arme ?…

  38. Syyn 30 août, 2020 at 10:21

    @PLEXLIGHT06

    Pourquoi au même age?
    Quand les personnages vont en sens inverse, ils ne rajeunissent pas mais continue a vieillir comme tout le monde.

  39. Lord Galéan 30 août, 2020 at 17:41

    “Mais qui dit film d’action dit également pauvreté de l’écriture des personnages.”

    C’est Mad Max et Minority Report qui serait ravis d’entendre ça ^^.

  40. Axel 31 août, 2020 at 09:28

    Tenet est un film oedipien qui raconte comment un écolier va être contacté par un agent secret qui pendant dix ans va lui apprendre pourquoi rester enfermé les dix années suivantes dans un container, afin de sauver sa maman et lui permettre de tuer son papa. Ça vaut bien un coca-light, non ?

  41. Yais 31 août, 2020 at 13:45

    Moi qui ai vu le film hier, je persiste, c’est un film exceptionnel et je pèse mes mots. J’ai lu tout les commentaires et je pense que beaucoup ont tout simplement pas tout compris (moi aussi d’ailleurs ) pour émettre des hypothèses d’incohérences. Et plus je lis, plus je comprends de plus en plus les zones d’ombres.
    Ce qu’il ne faut pas oublié, c’est que chaque personnage vit son propre présent, il parcourt le temps dans le sens normal et dans le sens inversé, il rencontre donc son propre moi à différents endroits. Ce qui est sur c’est que dès qu’il meurt, son histoire se termine. Quand Sator meurt, c’est le Sator qui revient dans le passé et qui s’est remis dans le bon sens qui meurt et non celui qui vit l’instant présent (surement pour revivre un moment avec la femme qu’il aime avant de se suicidé). Ce Sator “du présent” quitte le yacht et suit sa propre voie que l’on retrouve tout au long du film.
    Neil meurt à la fin et quand le protagoniste est dans le bon sens, il le voit revenir à la vie et ouvrir la porte. Voilà pourquoi Neil se résigne à la fin à passer par un tourniquet, revivre le moment et aller mourir pour ouvrir la porte (d’où les larmes du protagoniste).
    Nolan a souvent laissé des zones d’ombres dans ses films afin de laisser les téléspectateurs recoller les morceaux. On ne voit pas toujours toutes les inversions (on voit Kate sans masque donc on comprend qu’elle a fait une inversion). C’est ce que j’aime dans ses films, même des années après on en discutera encore (à l’image d’inception). Biensur des questions reste en suspens comme et qu’est ce qui se passe si Neil ne va pas mourir, sachant qu’on ne peut pas modifier le passé? et la je pense que la réponse de Nolan serait “… et selon vous?” comme pour la toupie d’Inception

  42. Wolvy 31 août, 2020 at 14:07

    @YAIS

    En quoi on comprend que Kate a fait une inversion en la voyant sans masque ? Le fait qu’elle soit sans masque avec Sator et son équipe (qui eux sont inversés puisqu’ils portent des masques et que leur voiture va dans le sens inverse du Protagoniste) pose question. Si quelqu’un peut m’expliquer de manière convaincante l’ensemble de cette séquence pour justifier l’absence de masque, je ne demande qu’à le croire.

    Sinon, la toupie à la fin d’Inception n’a aucune espèce d’importance puisqu’il ne s’agit pas du totem de Cobb.

  43. Plexlight06 31 août, 2020 at 21:04

    @SYYN,
    mais là je comprends encore moins, car si Neil revient dans le passé depuis mettons 2080, en 2020 il devrait avoir environ 150 ans.

  44. Plexlight06 31 août, 2020 at 21:32

    @LA TRUITE
    Pour moi le fait de laisser l’explosion se réaliser est de leurrer les gens du futur qui arrêtent, ainsi et donc, leur conquête de l’algorithme complet composé des 9 Sections. D’ailleurs vu qu’on suppose que l’algorithme est indesctructible (Boite noire à fonction unique) les “trois” rescapés doivent cacher les 3 fois 3 Sections et se suicider à terme afin que personne ne sache ce qu’il est advenu réellement des ces trois fois trois Sections.
    Le discours de Neil à la fin il me semble signifie je crois : “une explosion a sauvé le monde”

  45. Plexlight06 31 août, 2020 at 21:35

    @LA TRUITE
    Evidemment cette dernière supposition n’est valable que si l’entropie inversée est temporisée et se déclenche à l’instant de celle-ci, et n’est pas immédiate.

  46. yais15 1 septembre, 2020 at 09:16

    @WOLVY

    alors je ne sais pas de quelle scène tu parles, moi je parles de la scène en allant vers le yacht mais pour décortiquer chaque scène, plusieurs visionnage s’impose. Et pour revenir à la toupie, si c’est bien le totem de Cobb. Initialement c’est celui de Mel mais Cobb s’en sert depuis la mort de Mel. On le vois l’utiliser plusieurs fois dans le film

  47. Syyn 1 septembre, 2020 at 09:29

    @PLEXLIGHT06

    Neil à entre 30 et 35ans dans le film.
    Si c’est bien le fils que Kat comme on le pense, il aurait vécu normalement jusqu’à ses 20ans approximativement.

    Dans le film Max doit avoir 7-8ans donc de 8ans à 20ans ça fait 12ans dans le sens normal.

    Ensuite il vit pendant ce même délai (12ans) dans le sens inversé, ce qui lui fait 32ans.

    Si les gens rajeunissaient en étant dans le sens inversé ça n’aurait aucun intérêt pour les gens du futur qui veulent détruire le présent.

  48. Wolvy 1 septembre, 2020 at 11:33

    @YAIS

    Mais enfin, ce n’est pas parce qu’on le voit manipuler la toupie à l’écran que c’est son totem… Comme tu le dis, la toupie est le totem de Mal. Et comme chaque totem est unique, Cobb dispose du sien (qui est probablement sa bague comme plusieurs scènes le suggèrent). C’est un point qui ne fait vraiment plus/pas débat selon moi, beaucoup d’articles s’y sont attardés.

    Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le sujet, on s’égare un peu.

  49. plexlight06 1 septembre, 2020 at 19:03

    @SYYN

    Pardon mais pour moi ça reste totalement farfelue et sans fondement :
    – Neil et Max se “croisent” au même instant.
    – Kath et JDW ne se connaissent pas au présent.

  50. Syyn 2 septembre, 2020 at 18:21

    @PLEXLIGHT06

    Non c’est juste que tu ne comprends pas les principes de voyage temporel et les paradoxes qui en découlent.

    Tu devrais regarder la série Dark sur Netflix qui est vraiment excellente et t’aideras peut être a comprendre les voyages dans le temps

  51. Plexlight06 3 septembre, 2020 at 01:00

    @SYNN
    Ce que tu expliques va à l’encontre de la théorie de remontée du temps, ici on ne voyage pas dans le temps on remonte le temps c’est-à-dire on va vers le passé uniquement, si une fleur est fânée à l’instant présent et si je remonte le temps elle sera fleurie.
    Par ailleurs la théorie Max=Neil fait situer le futur à 12 ans… Alors qu’on sait que l’algorithme ne sera pas créé avant plusieurs générations.

  52. Antoine 17 septembre, 2020 at 18:20

    J’aime beaucoup voir des étudiants de L1 disserter alors que le film est limpide. Tenet n’est vraiment pas compliqué, c’est plutôt vous qui êtes pas mal limités. :/
    C’est triste de voir une œuvre exigeante être juste descendue parce que des habitués au cinéma de merde sont infoutus de comprendre des concepts tellement simples xD

  53. alexismore 17 septembre, 2020 at 18:37

    Salut à tous, je lis vos commentaires avec beaucoup d’intérêt !
    Deux questions :
    1) est-ce qu’on rajeunit ou est-ce qu’on vieillit selon vous lorsqu’on s’inverse ? Après tout notre entropie est inversée… La question se pose.
    Ça change totalement les clés de compréhension du film et de “la suite”, notamment Max = Neil
    2) Quelqu’un arrive à expliquer comment “les méchants du futur qui ont dit fuck au paradoxe du grand-père” arrivent à envoyer des inverseurs dans le passé…? Ils inversent des inverseurs…?

  54. Guillemort isabelle 23 septembre, 2020 at 10:43

    Pouvez-vous m’éclairer ? Si la femme de Sator remonte le temps pour revenir sur le bateau et sator aussi, pourquoi ne portent ils pas de masque et n’évoluent ils pas en inversé ? On peut se poser la même question pour l’agent qui apparemment vient du futur puisque recruté par le protagoniste… Je sèche là… Merci

Leave a reply