Critique de Brick Mansions avec Paul Walker

Brick Mansions est un reboot assumé de Banlieue 13. Mais ce n'est pas pour cette raison qu'il restera dans les mémoires ! Il s'agit surtout du dernier film avec Paul Walker (Fast & Furious), décédé lors d'un accident de voiture en novembre 2013.

Synopsis

Détroit, 2018. Damien, policier expert en arts martiaux, est chargé d'infiltrer le dangereux ghetto de Brick Mansions. Sa mission : neutraliser une arme de destruction massive détenue par le gang de Tremaine, qui règne sur les lieux. Pour ce faire, Damien devra faire équipe avec Lino, un habitant du quartier qui connaît la banlieue comme sa poche… mais qui a surtout une affaire très personnelle à régler avec Tremaine.

Critique

Quand Luc Besson scénarise et (re)produit un reboot d'un film de Luc Besson, cela fait peur de prime abord... Brick Mansions donc est un reboot totalement assumé de Banlieue 13 sorti en 2004. Tellement copié que des passages entiers ont été reproduits à l'identique.

Les peurs sont toutes confirmées en moins de quinze minutes de film... D'une part Camille Delamarre débarque avec une réalisation tellement énervée et tremblante que les scènes d'actions manque de lisibilité et le Parkour (cet art du déplacement urbain des Yamakasi) n'est pas du tout bien mis en avant. D'autre part, les acteurs nous servent des performances très approximatives à croire que seul le rush a été conservé.

Dommage car Brick Mansions se veut un film peu sérieux et à prendre au second degré. Sauf que la qualité d'écriture du scénario et des dialogues laisse à désirer. Les échanges entre protagonistes sont ras des pâquerette et le peu d'humour mis en avant n'est franchement pas convaincant ! On se demande parfois s'il ne s'agit pas tout simplement d'une parodie non maîtrisée...

BRICK MANSIONS FILM

Extrêmement dommage aussi pour la pratique du Parkour... Les quelques scènes ne vendent pas du rêve et manquent cruellement de dynamisme. Certains mouvements sont d'ailleurs recyclés à outrance et laissent une impression de déjà-vu du début à la fin du film. Peut-être que le casting de David Belle (le créateur du Parkour et aussi déjà acteur dans Banlieue 13) n'était pas un choix judicieux... D'autres plus jeunes auraient sans doute fait l'affaire et apporté une vague de fraîcheur au style.

Même s'il s'agit d'un film d'action, et que donc nous sommes plus conciliant sur la qualité du scénario, ce dernier est carrément ridicule et enchaîne les incohérences... Certaines scènes sont tout simplement "incroyables" au sens propre du terme. Alors soit les méchants sont totalement cons, soit les héros sont particulièrement débiles, soit les scénaristes ont écrit le script en deux-deux...

Un film qui laisse une sensation amère car on aurait aimé voir Paul Walker dans une meilleure posture pour son dernier film.

Laisser un commentaire