Critique de la saison 1 de Broadchurch

Série événement outre-Manche puis sur notre petit écran, Broadchurch propose une enquête policière autour de la mort mystérieuse d'un enfant au sein d'une petite ville de la côte Anglaise. Cela vous rappelle Twin Peaks ? A nous aussi...

Synopsis

Une petite communauté se retrouve sous les projecteurs des médias après la mort d'un petit garçon. Deux enquêteurs sont chargés de résoudre cette affaire délicate, tout en essayant de garder la presse à distance et de préserver le tourisme. Face à un tel drame, les habitants commencent à s'épier les uns les autres, faisant remonter à la surface bien des secrets...

Critique

broadchurch_alec_ellieUne ville isolée, une petite communauté qui cache de nombreux secrets, un enquêteur dépêché sur place qui ne connait personne... si cela vous rappelle Twin Peaks, c'est totalement normal, et presque assumé par Broadchurch. Ambiance pesante identique, même logique de mystères, mêmes types de cadavres dans le placard, on retrouve beaucoup de clés de cette série des années 1990 dans Broadchurch.

Cependant, Broadchurch s'émancipe de la série de David Lynch par un esprit résolument british, et surtout un enquêteur qui n'a rien à voir avec Dale Cooper. Alec Hardy possède lui aussi sa part d'ombre, ses secrets et ses mystères. Homme brisé au début de la saison, c'est à lui que revient de mener l'enquête de la mort du petit Latimer, aidé par Ellie Miller, enquêtrice locale.

Le duo Alec/Ellie fait beaucoup au charme de Broadchurch. Au-delà de la relation hiérarchique qui les lie (et ce pourquoi elle est en conflit avec lui), ils sont tous les deux totalement différent. L'un est célibataire, l'autre a une famille d'apparence soudée, l'un a des soucis de santé, l'autre une santé de fer... Cette dichotomie entre les deux personnages rends les relations dans le duo souvent difficiles, mais toujours attachantes. L'interprétation est d'ailleurs parfaitement réussie avec un David Tennant (un de nos Doctor Who favoris) totalement à contre emploi et une Olivia Colman brillante.

broadchurch_famille_latimerLes autres acteurs sont tout aussi bons, et l'on retrouve de nombreux visages connus. Du moins pour les amateurs de séries britanniques.

La réalisation est réussie, donnant à la petite ville de Broadchurch une ambiance à la fois lumineuse et pesante, l'ambiance de ces villes où tout le monde se connaît, et où tout le monde a quelque chose à cacher. On sait qu'en évoluant avec Alec et Ellie, nous allons trouver un certain nombre de cadavres dans les placards, et que certaines choses auraient méritées d'être resté secrètes.

Sur les 8 épisodes que compte cette saison 1 de Broadchurch, aucun n'est vraiment ennuyant, et on se prends vite au jeu d'enchaîner afin de savoir tout ce qu'il se passe dans cette petite ville. Tout comme True Detective (relire notre critique), ce format "court" de moins de 10 épisodes est parfait pour nous tenir en haleine sans nous ennuyer. En bref, on comprend le succès de la série !

Laisser un commentaire