Critique de Planes 2 de Disney

Même pas un an après le premier opus qui nous avait donné le sourire, voici déjà une suite des aventures de Dusty, le petit épandeur devenu avion de course. On se doute qu'un délai de sorti aussi court n'est pas gage de film de l'année, mais peut-on espérer, comme pour le premier, un film frais et sympathique ?

Synopsis

Dusty est au sommet de sa gloire quand il apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une course… Il  se lance  alors le défi de devenir pompier du ciel.  Il suivra sa formation auprès de l’élite du genre en charge de la protection du parc national de Piston Peak. Cette équipe de choc  est menée par Blade Ranger, un hélicoptère  vétéran charismatique et  est composée de Dipper, une grande fan de Dusty qui en pince pour lui,  Windlifter, un hélicoptère de transport lourd en charge de larguer sur les lieux de l’incendie les  intrépides et déjantés parachutistes du feu. Au cours de sa lutte contre le feu, Dusty va apprendre qu’il faut beaucoup de courage et ne jamais baisser les bras pour devenir un vrai héros.

Critique

planes2_personnagesQu'attendre d'une suite d'un spin-off d'un film Pixar que l'on apprécie sans non plus le porter aux nues ? Il faut dire ce qui est : pas grand chose. Généralement, les suites des films Disney étaient réservées à un "direct to DVD", là, le succès des véhicules à grands yeux trop mignon le fait sortir au cinéma.

Et donc, cela nous donne quoi au final ? Et bien comme le premier Planes, le second est un film mignon et sympathique à regarder. Alors oui, il ne laissera pas une trace indélébile dans notre esprit, mais il a le mérite de faire le boulot, nous divertir, avec des personnages auxquels on s'attache finalement assez vite.

planes2L'idée de faire de notre épandeur un avion de lutte contre les incendies a le mérite d'être originale et d'offrir quelques moments d'héroïsmes attendus mais réussis, avec une technique qui suit avec brio. On pourra rétorquer le côté stéréotypé des personnages et l'oubli total de beaucoup de protagonistes du premier opus, mais il faut aussi comprendre le but du film : Introduire de nouveaux personnages (et donc produits dérivés) à l'univers de Cars/Planes.

En conclusion, un film certes dispensable, mais qui se fera apprécié en cas de forte chaleur, dans une salle fraîche, avec les popcorns et une boisson fraîche. Comme pour le premier Planes, on n'est pas scotché par le film, mais c'est bien fait et mignon, donc on est content.

Critique de Planes 2 de Disney

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Dracarys and co, il y a 3 ans et 11 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #20635 Répondre

    Tom Delanoue
    Admin bbPress

    Même pas un an après le premier opus qui nous avait donné le sourire, voici déjà une suite des aventures de Dusty, le petit épandeur devenu avion de c
    [See the full post at: Critique de Planes 2 de Disney]

    #20780 Répondre

    Dracarys and co

    Merci pour cette critique. J’hésitai mais tu m’as convaincu d’y emmener ma fille. Il va faire chaud ce we 😉

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Critique de Planes 2 de Disney
Vos informations: