Critique de Suite française

Suite Française est l’adaptation d’un roman en cinq parties d’Irène Némirovski, morte à Auschwitz en 1942. Elle a écrit sur cette histoire en cachette. Publiée en 2004, le roman est devenu un best seller. Il était donc évident que le cinema allait se l’approprier.

Le film s’appuie sur la deuxième partie “Dolce”, en se permettant quelques libertés.

Synopsis

Été 1940. France. Dans l’attente de nouvelles de son mari prisonnier de guerre, Lucile Angellier mène une existence soumise sous l’oeil inquisiteur de sa belle-mère. L’arrivée de l’armée allemande dans leur village contraint les deux femmes à loger chez elles le lieutenant Bruno von Falk. Lucile tente de l’éviter mais ne peut bientôt plus ignorer l’attirance qu’elle éprouve pour l’officier…

Critique

michelle williams_matthias schoenaerts_suite francaise.orfUne critique sur la forme tout d’abord. Faire un film anglais qui se passe en France pose toujours le même dilemme : tourner en français avec des acteurs à l’accent anglais, tourner en anglais avec un accent français, tourner en anglais. C’est finalement cette dernière option qui a été choisie pour toucher un maximum de gens (comprendre le public américain). Je n’ai rien à redire à cela. Par contre, la moindre des choses aurait été de faire un minimum d’effort sur le doublage. Au lieu de cela, nous avons droit à un doublage digne d’un téléfilm allemand sur M6 un mardi après-midi.

Le film en lui-même est réaliste et nous n’avons aucun probleme à imaginer la triste réalité d’un village français à cette époque. Acteurs, décors et costumes respirent la réalité historique. Michelle Williams et Matthias Schoenaerts sont très justes et tout en retenu. On notera également dans des rôles secondaires mais non moins bien joué : Margot Robbie méconnaissable (Diversion) et Ruth Wilson (The Affair).

suite francaise kristin scott thomas.nefL’histoire de la petite provinciale qui tombe amoureuse du soldat allemande aurait pu être basculer du côté de la bleuette guimauve. Heureusement, ce n’est pas le cas. Kristin Scott Thomas est, égale à elle-même, impeccable. C’est d’ailleurs elle qui se double, rendant ainsi la qualité de son jeu.

Suite Française ne fera probablement pas partie de ces films culte ou de references sur la second eguerre mondiale mais il fait partie de ces films qui raconte la petite histoire derrière la grande. Et celle-ci est très transcrite à l’écran.

Leave a reply