Critique de Diversion avec Will Smith

Diversion signe le retour de Will Smith sur grand écran depuis le mauvais After Earth. C’est aussi un film réalisé par le duo du réussi Crazy Stupid Love.

Synopsis

La relation entre un arnaqueur professionnel et une apprentie criminelle vient perturber les affaires de chacun, quand ils se recroisent quelques années après leur première rencontre.

Critique

Diversion est un film sympathique, plutôt bien rythmé malgré quelques longueurs.

Ldiversion margot robbie will smithe thème des arnaqueurs n’est pas nouveau mais c’est toujours agréable de se laisser mener en bateau quand c’est bien fait.

Certes, ce n’est pas un Ocean Eleven ou un Las Vegas 21, qui étaient un peu plus recherché et développé. Toutefois, Diversion nous fait passer un bon moment. Action, humour et soleil sont au rendez-vous.

Le film se divise en deux parties et nous emmène dans différents lieux et nous fait voir une étendue des arnaques possibles. Une scène d’arnaque en fin de première partie est d’ailleurs très bien menée : suspens et pression sont à son comble.

La deuxième partie du film malheureusement plus classique et prévisible. Cela n’empêche pas Will Smith et Margot Robbie de nous distraire gentiment. Toutefois, on aurait aimé un peu plus d’originalité et de profondeur.

diversion will smith margot robbieCôté acteurs : Will Smith semble surjoué. On se pose la question si son jeu est volontaire à cause de son role d’arnaqueur ou si c’est juste mauvais. Toujours est-il que je n’ai pas apprécié son interprétation.

Margot Robbie, en revanche, est une vraie bonne surprise. Diversion lui offre un rôle d’égale à égal avec Will Smith et pas seulement un rôle de faire-valoir digne de la potiche blonde bien foutue.

La réalisation est bien faite, parfois inspirée d’Ocean Eleven sans en être une copie. La bande originale et les décors font leur boulot.

Sans que le film soit mémorable, il est tout de même bien sympathique. Un bon film du dimanche soir (et ce n'est pas péjoratif) si l’on ne veut pas se prendre la tête.

Laisser un commentaire