Critique Die Hard Belle journée pour mourir

Aprèsun Die Hard 4 pas trop mal foutu mais bien trop éloigné de l'esprit de la saga et sans aucune âme, John McClane est de retour pour un épisode en Russie. Pour quel résultat ?

Synopsis
John McClane est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment après s’être rendu à Moscou pour aider son fils Jack. Ce qu’il ignore, c’est que Jack est en réalité un agent hautement qualifié de la CIA en mission. Avec la mafia russe à leur poursuite, les deux McClane vont découvrir que leurs méthodes radicalement différentes vont aussi faire d’eux des héros que rien ne peut arrêter.

John Moore a signé le film Max Payne.... autant dire qu'il était difficile d'attendre grand chose de ce Die Hard V. La-dessus, on a très vite une confirmation : la réalisation du film est loin d'être à la hauteur d'un film à plus de 100 millions. La mise en scène est globalement très quelconque  et la course poursuite, qui doit durer quand même une bonne vingtaine de minutes fait terriblement mal aux yeux. Un montage plein de cut illisibles exploités ans aucun talent. Le monsieur ferait bien de prendre des cours chez Michael Bay. Même dans les très courtes séquences Jason Bourne (en gros, des agents de la CIA devant des écrans satellites qui communiquent avec leur équipe au sol), la caméra bancale et les horribles zoom donnent la nausée... Passés ces 20 minutes, le reste est beaucoup plus regardable, à défaut d’être bien fait.

Bruce Willis dans Die Hard

Qu'en est-il du scénario et de l'ambiance du film ? Pour le coup, le film s'en tire mieux que son prédécesseur. On ne retrouve pas le plaisir que l'on pouvait ressentir devant les premiers Die Hard, loin de là, mais le film est un juste milieu entre les deux. La patriotisme exacerbé et la glorification au rang de héros de McClane, initiés dans le 4, sont toujours là. Les méchants, et les russes en général sont plein de clichés. Mais ces mêmes méchants ont tout de même un peu plus de charisme que dans le 4, malgré leur multitude et leur importance au final toute relative. Le rendu est loin d'être parfait, on rit autant du film que des blagues, mais au final, on retrouve, le temps de quelques séquences,  l'esprit de Die Hard et McClane.

Die Hard Belle journée pour mourir n'est pas un bon film, mais si vous êtes fans de Die Hard, il est tout à fait possible vous passiez un bon moment, surtout si vos attentes sont faibles avant la projection.

1 comment

Laisser un commentaire