#Deauville2016 : L’histoire de l’amour de Raidu Milhaileanu

En avant-première au festival de Deauville, nous avons eu la chance de découvrir le nouveau film du réalisateur Raidu Milhaileanu, également membre du jury cette année. L’histoire de l’amour est l’adaptation du livre éponyme de Nicole Krauss. Retenez bien le nom de ce film, car vous allez en entendre parler !

Synopsis

New York, de nos jours, Léo, un vieux juif polonais immigré, espiègle et drôle, vit dans le souvenir de « la femme la plus aimée au monde », le grand amour de sa vie. A l’autre bout de la ville, Alma, dans la fougue d’une adolescence pleine de passion, découvre l’amour pour la première fois. Rien ne semble lier Leo à Alma. Et pourtant... De la Pologne des années 30 à Central Park aujourd’hui, le manuscrit d'un livre, « L’Histoire de l’Amour », va voyager à travers le temps et les continents pour unir leurs destinées.

Critique

histoire_de_l_amour_afficheL’histoire de l’amour est une sorte de fresque avec une construction narrative nous faisant voyager entre le passé et le présent, la Pologne et New York et la vie de deux personnages totalement opposés. Le réalisateur manie les époques et les personnages sans nous perdre. L’histoire, bien qu’un peu complexe, reste compréhensible, laissant place aux émotions. A le voir, le film est issu d’un livre qui semble assez difficilement adaptable. La construction un peu complexe nous rappellera un certain Cloud Atlas. Raidu Milhaileanu n’est pas un débutant et réussi son pari. La narration est bien rythmée et apporte une consistance à l’histoire.

histoire_de_l_amour_gemma_atertonLes personnages sont bien écrits et attachants, en particulier Léo (Derek Jacobi) et Bruno (Elliott Gould). Les jeunes acteurs ne sont pas en reste. Ils sont touchants et justes. Il était risqué d’en faire trop et de faire trop pleurer dans les chaumières. Heureusement, il y a une certaine retenue dans leur jeu, le contexte et l’histoire apportant suffisamment d’émotions. La musique joue également un beau rôle. Le réalisateur est celui du film Le Concert, qui avait connu un joli succès à sa sortie. Il n’est donc pas étonnant de retrouver ici le même musicien pour la musique originale, Armand Amar. Celle-ci complète le film à merveille et prouve son importance dans un film.

histoire_de_l_amourLe film parle évidemment de l’amour, il est à la fois joyeux et triste et vous tirera certainement quelques larmes. Pour autant, le film arrive à n'être ni mielleux, ni cliché. Il est émouvant, tout simplement. Des touches d’humour viennent ponctuer le film afin qu’il conserve une certaine légèreté. Le film aborde les thèmes de l’identité, la survie, l’amour bien sûr mais aussi l’amitié et la famille. Tout tourne autour de ce mystérieux livre qu’est l’histoire de l’amour. Il est difficile d’en parler sans trop en dévoiler l’intrigue. Toutefois, les enjeux sont sont maîtrisés et bien développés au long du film pour finalement nous amener à la conclusion attendue. Le film nous fait passer du rire aux larmes, avec une certaine retenue et sans jamais nous ennuyer.

Les 2h15 que durent le film nous font faire un vrai voyage et passent en un rien de temps. L’histoire de l’amour est définitivement un des films de l’année. Il ne serait pas étonnant de le retrouver aux prochains Césars, voir aux Oscars.

Laisser un commentaire