Critique du film Avant d'aller dormir #Deauville2014

Avant d'aller dormir est l'adaptation du palpitant roman de SJ Watson. Les adaptations sont devenues légion dans le paysage cinématographique. Elles ne sont toutefois pas toujours très réussies. Avant d'aller dormir nous tiendra t-il en haleine autant que le roman?

Synopsis

Suite à un accident quatorze ans plus tôt, Christine est affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille sans se souvenir de rien, ni même de son identité. Son dernier espoir réside dans son médecin, Ed Nasch, qui lui conseille de tenir un journal vidéo. Elle pourra ainsi enregistrer les informations qu’elle traque et se souvenir peu à peu de son passé, reconstituant progressivement le fil de son existence.
Mais très vite, ses rares certitudes vont voler en éclat.

Critique

Avant-daller-dormir-nicole kidman colin firthAyant lu le livre, le film est forcément en dessous. Il est impossible en 1h30 d'égaler la tension, le suspens, qui vous font tourner les pages sans relâche.
Pourtant, le film tient le pari et nous emmène dans un monde faux-semblant, de mystères en rebondissements.

Le thème de l'amnésie a toujours été passionnant, avec en tête Memento. Les deux films sont toutefois peu comparables.

Le réalisateur arrive à faire passer le sentiment d'incompréhension de Christine  quand elle se réveille tous les matins et réalise qu'elle a 40 ans, un mari qu'elle ne connaît pas. On se met donc sans peine dans la peau de Christine de façon à ressentir sa peur voire sa terreur au fur et à mesure qu'elle en apprend sur sa vie.

Bien qu'elle se réveille tous les jours en ayant tout oublié, les vidéos faites les semaines précédentes permettent d'avancer dans l'intrigue sans trop de répétitions et sans nous lasser.

Le décor a également une part importante : une grande maison moderne et froide, en banlieue, pour ainsi dire au milieu de nulle part. Christine est donc quasiment coupée du monde, elle qui ne connaît pas sa propre adresse.

affiche-film-avant-daller-dormirAvant d'aller dormir est un thriller psychologique, pas forcément innovant ou surprenant. Certains verront le dénouement venir. Toutefois, on passe un bon moment et retient son souffle de temps en temps.

Pour ceux qui connaissent le livre : le scénariste a malheureusement cédé aux clichés hollywoodiens (même si le film est britannique) et la fin est différente. Cela vaut quand même le coup de le voir pour les 90 minutes précédentes.

Du côté des acteurs, Nicole Kidman semble avoir retrouvé ses expressions faciales et arrive à faire passer sa peur. Mais c'est surtout le casting masculin que l'on retiendra dans ce film. Mark Strong et Colin Firth sont deux des acteurs les plus charismatiques et jouent leur rôle à la perfection. A la fois inquiétants et charmants, on ne sait pas à qui se fier...

En conclusion, Avant d'aller dormir est un bon film, et une adaptation (presque) fidèle.

Critique du film Avant d'aller dormir #Deauville2014

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Coralie Barroul, il y a 3 ans et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique du film Avant d'aller dormir #Deauville2014
Vos informations: