Critique du film Rush sur la rivalité entre Niki Lauda et James Hunt

Quelques jours après la découverte du teaser de Need For Speed, on s'intéresse à un autre "film de bagnoles" avec Rush, nouveau film de Ron Howard centré sur les coureurs de Formule 1 Niki Lauda et James Hunt.

Synopsis

RUSH retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire de la Formule 1 ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la haute bourgeoisie, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. RUSH suit la vie frénétique de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace la rivalité depuis leurs tout débuts.

Critique du film Rush

Rush, c'est tout simplement le meilleur film de bagnoles depuis le génial Jours de Tonnerre de Tony Scott. Génial ? Je sens déjà certains cinéphiles hurler... Tony Scott, c'est l'ancêtre spirituel de Michael Bay donc c'est génial et puis c'est tout 😉

Plus sérieusement, c'était l'un de mes films préférés quand j'étais gosses, et je peux le revoir sans problème aujourd'hui, je le trouve toujours aussi réussi. J'ai vu un paquet d'autres film de voitures et aucun n'a été à la hauteur à mes yeux : Driven, malgré de bonnes intentions, avait trop de défauts, Grand Prix laissait à désirer sur le forme et ne parlons surtout pas de Michel Vaillant... Seul Speed Racer m'a vraiment séduit, mais peut-on réellement parler de film de bagnoles ? Et puis un jour, Ron Howard s'est décidé à faire un film sur la Formule 1. Pas de quoi s'exciter à priori. Et pourtant...

Dès la première course du film, Ron Howard et son compositeur réussissent à obtenir mon adhésion. Comment ? Tout simplement en rendant un petit hommage à Tony Scott. La chanson utilisée pendant la course "Gimme Some Lovin" l'était également dans Jours de Tonnerre, même si l’interprète n'était pas le même. Et d'ailleurs, c'est Hans Zimmer qui avait composé la B.O du film de Tony Scott. La course elle-même nous rappelle celles de Jours de Tonnerre avec un accrochage entre les deux personnages principaux qui ressemble plus à du Stock-car que de la Formule 1.

Formule-1Mais Rush, ce n'est pas que ce bel hommage, c'est un film avec sa propre identité. Passé cette belle introduction, le film s'attarde à présenter ses deux personnages principaux que tout oppose; Le très charismatique James Hunt (Chris Hemsworth) et l'antipathique mais brillant Niki Lauda (Daniel Brühl). Ron Howard prend le temps de développer ses personnages, leur parcours et leur rivalité. Les courses de voiture sont clairement mises au second plan. Il choisit de prendre de la distance par rapport à ses personnages. Il ne prend jamais parti, ne juge jamais mais montre et adhère à chacun, qu'elle que soit sa façon de faire et de vivre. Cette prise de distance donne un sentiment de froideur pendant une grande partie du film.

S'il délaisse les grands prix et l'émotion pendant une grande partie du film, c'est, il me semble, surtout pour nous captiver complètement lors de la dernière demi-heure du film. L'affrontement entre les deux pilotes devient plus intense, et de notre coté, on arrive pas à savoir qui l'on veut voir gagner.

D'un point de vue visuel, le film de Ron Howard est très intéressant. On sent une volonté de l'ancrer dans les années 70, période ou se déroule le film, en même temps le rendu a un coté assez intemporel. Les courses sont peut être un poil trop découpées mais restent très plaisantes.

En conclusion, Rush, c'est avant tout trois belles surprises : Chris Hemsworth, sans aller jusqu'à mériter l'Oscar, livre sa meilleure prestation et prouve qu'il est un acteur à suivre. Hans Zimmer arrête de faire des gros bruits comme sur ses dernières B.O. et livre un partition fort sympathique.
Enfin, Ron Howard signe probablement son meilleur film depuis plus de dix ans.

Bande annonce du film Rush

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer au développement des articles et théories ! Vos avis sont toujours appréciés et sont bien sûrs lus par la Redak Oblikon ! Et qui sait, peut-être que votre opinion sera la prochaine grande analyse d'un film ou d'une série.

1 comment

Laisser un commentaire