Critique du film Un jour de chance d'Alex De La Iglesia

Alex De la Iglesia est l'un des réalisateurs espagnols les plus intéressants du moment. Après un premier film en anglais raté (Crimes à Oxford) et le génial Balada triste, il est de retour avec un film très différents de ce qu'il a fait précédemment. Un film au coeur de la crise...

Synopsis

Ancien publicitaire à succès désormais sans emploi, Roberto ne supporte plus d'être au chômage. Désespéré, il veut faire une surprise à sa femme en l'invitant dans l'hôtel qui fut le théâtre de leur lune de miel. Mais l'établissement a laissé place à un musée, sur le point d'être inauguré et présenté à de nombreux journalistes. Au cours de sa visite, Roberto fait une grave chute... En quelques minutes il devient l'attraction numéro 1 des médias présents et comprend que cet accident pourrait finalement lui être très profitable...

Critique Un jour de chance (La chispa de la vida)

Alex De La Iglesia est un réalisateur particulièrement doué. Un jour de chance démarre sur les chapeaux de roue. Après une introduction qui présente le couple principal incarné par José Mota et Salma Hayek, on découvre une intrigue au coeur de la crise. Celle d'un homme en apparence comme tout le monde, qui, en Espagne, a perdu son job, sa dignité et sa confiance en lui. Après un nouvel échec, il va être victime d'un accident qui lui ouvrira peut être les portes de la renaissance...

Jose Mota dans un jour de chance

Mais il n'en est rien, à l'image de notre société actuelle, malsaine et dénuée d'humanité tout au long du film, le personnage principal, plutôt que de vivre comme il le devrait ces peut être derniers moments, va essayer d'en tirer profit jusqu'au bout, s'engluer dans une situation pathétique plutôt qu'essayer d'en ressortir digne. Le propos est plutôt intéressant, et on navigue facilement entre comédie cynique et drame social. Mais les personnages sont parfois un peu caricaturaux et les différentes situations restent assez anecdotiques. Le réalisateur ne pousse pas assez, ni dans l'émotion, ni dans le dégout, ni dans la satire... il aborde vite fait et repasse à autre chose.

C'est d'autant plus dommage que le film est plutôt bien rythmé. On ne s'ennuie pas, bien au contraire, et on veut vraiment savoir ce qu'i lva se passer. Mais nos attentes ne sont pas réellement comblées.

Au final, Un jour de chance est un film intéressant, qui veut dénoncer les travers de notre société et de nous-même. Le résultat est correct sans transcender. Ce n'est pas le meilleur film d'Alex De La Iglesia.

 

Leave a reply