Critique Into The Wild de Sean Penn

Synopsis : Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui.
Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.
Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendues sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

Into the Wild le film est l'adaptation cinématographique d'Into The Wild le livre, de Jon Krakauer, basée sur l'histoire vraie de Christopher McCandless. Depuis quelques années, notre société est en plein doute. Ou plutôt, de nombreux jeunes se demandent si elle correspond vraiment à ce qu'ils recherchent. Into The Wild est un peu le film de cette génération. A travers le voyage et le portrait de Christopher McCandless, Sean Penn s'interroge sur le voyage, la famille, les rencontres, la solitude, le travail et la nature… mais surtout sur le bonheur, et comment trouver celui-ci.

IntoTheWild2

Le film débute avec Chris, le héros du film, interprété par le génial Emile Hirch, en Alaska, en pleine nature. Il a donc réalisé son rêve, retrouver une nature totale, loin de la société et de tout le monde. Le reste du film racontera son périple à travers les Etats-Unis pour rejoindre cette terre sauvage. Il vivra, tout au long de son voyage, des choses extraordinaires, pas toujours faciles, mais il rencontrera divers personnages qu'il ne pourra jamais oublier.

Parmi eux, Wayne, incarné par un Vince Vaughn, plutôt habitué aux comédies, absolument génial dans son rôle d'agriculteur aux allures de grand frère, ou encore Kristen Stewart, en gamine chanteuse de rock. Il s'agit de l'une des meilleures interprétations de l'actrice, loin de ce qu'elle fait dans la saga Twilight. En revanche, il est difficile de savoir si c'est grâce au talent de directeur d'acteur de Sean Penn ou si c'est parce qu'il était naturel pour elle de jouer une gamine insipide et sans caractère… Son personnage tombera complètement amoureuse de Chris et ne laissera d'ailleurs pas Chris indifférent, mais comme à chaque rencontre, il préférera reprendre sa route. D'autre personnages hauts en couleur joueront un rôle important au cours du périple de Chris mais il n'est pas intéressant de tous les aborder, aussi utiles soient-ils à l'avancement de l'intrigue.

Into the wild, un film sur le voyageDurant les trois-quarts du film, on suit donc un Christopher McCandless heureux, et le réalisateur ne nous montre que très peu les cotés noirs et difficiles vécus au cours d'un voyage. En revanche, dans la dernière partie du film, nous rentrons dans une vraie leçon de philosophie. Chris, maintenant en Alaska, lors de ses lectures d'auteurs russes, s'interroge sur le sens du bonheur. Lui qui a voulu fuir une famille malheureuse, l'a-t-il trouvé ? Oui et non. Chris, bien que très attachant, est un personnage borné et un peu excessif. Il refuse donc d'admettre qu'il ne l'a pas trouvé en Alaska. Pourtant, la solitude (et la faim) le rongent. En revanche, il l'a bel et bien trouvé, et vécu, tout au long de ce voyage à l'itinéraire incroyable. Les rencontres qu'il a faites ont su répondre à ses besoins à ses désirs, mais il était trop focalisé sur le plan qu'il avait en tête, et pas assez sur les raisons de ce plan. Certes, aucune des vies qu'il aurait pu choisir au cours de ce voyage n'était parfaite, mais aucune ne l'est. Mais chacun a sa sensibilité, son caractère, et donc un, ou plusieurs modes de vie lui permettant d'être heureux.

Sean Penn, avec ce film à mi-chemin entre J.D. Salinger et Jack Kerouac, livre donc son film le plus abouti. La beauté visuelle des paysages et de la photographie n'a d'égal que le richesse du film. Une petite interrogation toutefois. Dans le film, seuls ceux qui vivent un minimum en marge de la société, ou des lois, semblent heureux. Faut-il y voir une attaque contre nos modes de vie actuels ?

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer au développement des articles et théories ! Vos avis sont toujours appréciés et sont bien sûrs lus par la Redak Oblikon ! Et qui sait, peut-être que votre opinion sera la prochaine grande analyse d'un film ou d'une série.

Critique Into The Wild de Sean Penn

Ce sujet a -3 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Christopher Guyon, il y a 4 ans et 11 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique Into The Wild de Sean Penn
Vos informations: