Critique Le territoire des loups de Joe Carnahan

Après les films d'action Mi$e à prix et L'Agence tous risques, le réalisateur Joe Carnahan est de retour avec Le territoire des loups, un film de survivants porté par Liam Neeson.

Synopsis

Comme beaucoup de ceux qui choisissent de vivre au fin fond de l’Alaska, John Ottway a quelque chose à fuir. De sa vie d’avant, il garde le souvenir d’une femme, une photo qu’il tient toujours contre lui, et beaucoup de regrets.
Désormais, il travaille pour une compagnie pétrolière et protège les employés des forages contre les attaques des animaux sauvages.
Lorsque le vol vers Anchorage qu’il prend avec ses collègues s’écrase dans l’immensité du Grand Nord, les rares survivants savent qu’ils n’ont que peu de chances de s’en sortir. Personne ne les trouvera et les loups les ont déjà repérés. Ottway est convaincu que le salut est dans le mouvement et que la forêt offrira un meilleur abri. Mais tous ses compagnons d’infortune ne sont pas de son avis et aux dangers que la nature impose, s’ajoutent les tensions et les erreurs des hommes.

Critique le territoire des hommes

Liam Neeson avait un peu perdu le pied ses dernières années. Pourquoi réorienter sa carrière vers des films d'action de seconde zone lorsque l'on est un acteur charismatique, talentueux et respecté ? La mort de sa femme il y a trois ans y est peut être pour quelque chose. Cet évènement est très certainement aussi l'une des raisons qui l'ont poussé à jouer dans Le territoire des loups.

le-territoire-des-loups

Le personnage principal, incarné par Liam Neeson, mène donc les hommes qui l’accompagnent dans un combat face à une bande de loups qui veulent leur peau. Mais quel est réellement son but, lui qui a perdu sa femme il y a quelques années et qui semble avoir perdu tout goût à la vie ? Le parallèle avec la propre histoire de l'acteur est évident...

Le film de survivants est un genre un peu particulier et très rare au cinéma. Dans la même veine que Le territoire des loups, nous pouvons citer Les survivants, avec Ethan Hawke, sorti en 1993. Alors que celui-ci s'intéressait à ce dont étaient capables (en bien comme en mal) des hommes dont la survie est en jeu, Joe Carnahan aborde la situation de façon très différente. Le thème de son film, c'est la mort. Ou plutôt comment chacun, qu'il s'agisse de sa propre mort ou de celle d'un autre, vit avec elle, l'accepte.

territoire des loups

Bien sur, cette réflexion n'est pas tout le film, et Joe Carnahan, en amoureux du cinéma de genre, livre un film bien réalisé et prenant. Malgré une apparente tranquillité, le film est extrèmement nerveux et ne nous laisse qu peu nous reposer.

Après L'Agence tous risques, Joe Carnahan continue de montrer à Hollywood qu'il sait livrer "un produit" sortable et carré". Cette fois, il y a joute une vraie touche personnelle qui fait plaisir et qui confirme tout le bien qu'on pense de lui. Vivement son prochain film.

1 comment

  1. Badgone80 9 mars, 2012 at 13:13

    **Ne lisez pas ce qui va suivre si vous n’avez pas vu le film**.  [spoiler] A la fin Ottway met la montre GPS. Il se bat avec le loup. Scène post-générique, la tête de Ottway est posée sur le loup qui expire une dernière fois… Je pense donc qu’il a été retrouvé, qu’il a également retrouvé la femme qu’il aime, d’ailleur les scènes où on le voit avec elle sont en fait le « présent » il est à l’hôpital (avec le goutte à goutte)…[/spoiler]  Voilà pour ce que j’en pense…

Laisser un commentaire